Tiens, tiens, Il se passe quelque chose en ce moment. Les catalogues de jouets arrivent dans les boîtes aux lettres, les rues s’illuminent, les marchés de Noël en carton poussent un peu partout pour vendre du saucisson « corse » fabriqué en Roumanie*… Noël approche (l’anniversaire de ma maman aussi), et tout le pays s’apprête à le fêter dignement ! Enfin, tout dépend de ce qu’on veut fêter… Si Noël c’est simplement  le bonheur de retrouver la famille et de s’offrir des cadeaux, alors vous prenez pas trop la tête, deux bouteilles de rosé pamplemousse et trois paquets de TUC feront l’affaire. Large. Un buffet cheap pour un Noël sans ambition**. C’était même pas la peine d’illuminer les rues pour un raté pareil.

Pourquoi le foie gras ? Pourquoi le saumon ? Pourquoi les guirlandes, les cadeaux, Maman j’ai raté l’avion à la télé ? Pourquoi tout ce foutoir, alors qu’on peut aussi bien se retrouver pour l’anniversaire de mémé ou une étape du Tour de France ? Parce qu’à Noël, on fête plus que la famille. Plus que mémé, plus que les cadeaux, plus qu’un doublé de Mamadou Sakho. On fête la naissance de Jésus. Et là vous allez me dire « Tout ça pour ça ? Bien sûr que Noël c’est la naissance de Jésus, tu crois que je le sais pas ? ». Eh bien justement. Tu le sais, mais tu ne le sens pas. Le but de Noël, ce n’est pas de savoir que Jésus est né. C’est de le sentir. De ressentir profondément la joie de Noël, la joie de savoir qu’Il est arrivé et qu’il ouvre une nouvelle page pour l’humanité. C’est ça Noël.

 

sakho_amour_du_club

Malheureusement garantie sans montage…

 

Le problème, c’est que la joie c’est pas l’inversion de la courbe du chômage, ça se décrète pas comme ça. Tu peux pas te lever le 24 (ou le 25***, j’ai jamais compris quand ça tombait exactement) en te disant « ahhhhh, si je ressentais intensément la joie de Noël aujourd’hui ? ». Ca marche pas comme ça. Cette joie, tu ne peux la ressentir que si tu prends conscience de l’importance de cet événement pour l’histoire du Monde, si tu t’es préparé comme il faut. Et comme d’habitude, l’Eglise a une application solution pour ça, l’Avent (pour comprendre un peu le principe, je t’invite à aller lire cet article). L’Aventpareil que le Carême avant Pâques : plus nous comprenons le message de Dieu, plus nous le vivrons intensément. Un before, mais sans le binge drinking. Aller à la messe de Noël sans avoir vécu l’Avent, c’est comme voir un film allemand sans sous-titres : on peut toujours apprécier, mais on passe à côté de l’essentiel****.

Dans l’article cité plus haut, je vous propose un programme concret pour le temps de l’Avent (et qui inclut des Kinder Chocolats). De mon côté, tous les jours jusqu’à Noël, je vous mettrai sur le groupe facebook du blog:

-          L’Evangile du Jour

-          Mon intention de prière perso

 

kto and the city

 

Je vous invite bien sûr à laisser vos propres intentions de prière, pour que les autres membres du groupe puissent prier en communion avec vous. N’hésitez pas, et si rien ne vous vient, venez  lire celles des autres pour vous associer à leur prière. On se fait un petit Avent entre frères et sœurs de Jésus, on se serre les coudes pour accueillir le gamin avec le cœur le plus beau possible, et je vous promets qu’après ça, même le foie gras aura plus la même saveur.

J – 26 (ou 27, ça va…)

 

 

*Quand on sait pas faire, on fait pas, laissez les marchés de Noël aux alsaciens.  Quelqu’un connaît plus ringard que le « marché de Noël » de La Défense ?

**Je retire tout ce que je viens de dire si les paquets cadeaux contiennent des Playstation 4. D’ailleurs, si vous recevez une PS4 et Fifa 14 pour Noël, vous pouvez sécher la messe de minuit. C’est Jésus qui l’a dit.

***  « Le 24, il est pas encore né Jésus, bla bla bla »: je sais je suis pas une buse. N’empêche, la messe on y va le 24 au soir. Je suis désolé, pour moi aller à la messe le 25 c’est comme regarder un match en différé. « Oui mais à l’origine la messe était à minuit, donc le 25. Aujourd’hui, on la fait simplement démarrer un peu plus tôt dans la soirée du 24». Ok, t’as gagné ! Noël c’est le 25. T’es content ?!

****D’ailleurs regarder un film allemand, c’est un peu comme Noël : ça arrive qu’une fois par an.

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

17 commentaires to “L’avent c’est maintenant !”

  • Super aussi bon que l autre article sur l avent et pour la page facebook j y serai
    Aussi nous avons la fête de l’immaculée conception qui nous permet de bien entamé l’avent.

  • Belle initiative, ça va nous bouger et je suis pas contre un piqûre de rappel tous les jours ! Peut-être que ça te fera du bien à toi aussi…

    J’aime beaucoup le jeu de mot dans le titre en tous cas. On se retrouver dimanche donc ?

    • Yep dimanche matin ! Textes du jour que tu connaitras déjà pour l’avoir entendu à la messe n’est-ce pas ? ;)

  • Très chouette ton article, et nécessaire. Pas facile de bien rentrer dans l’Avent tant le superficiel nous submerge en cette période.
    Je ne suis pas sur facebook, mais de mon côté je me suis inscrite à une retraite en ligne.
    Bon Avent à tous.

  • Bon, je suis de bonne humeur, je m’y colle pour l’explication 24 ou 25. J’en ai deux (coup de bol, elles ne se contredisent pas!):
    Premièrement les juifs comptent à partir de la tombée de la nuit. Par exemple, tout le monde sait que le Shabbat c’est le samedi ET que ça commence le vendredi soir par le dîner d’ouverture du Shabbat (avec des super bonnes brioches et pleins de plats traditionnels super bons, cf Rabbi Jacob dans la boutique de la rue des Rosiers). Donc Noël c’est le 25 et ça commence le 24 au soir, après le repas d’ouverture… la messe du 24 au soir APRÈS la tombée de la nuit. Si t’y vas à 16h00, t’es marron et ton curé est un irresponsable!
    Secondement, la messe de la nuit (et non pas de minuit) est la messe de la naissance=> On fête plus la Nativité. La mangeoire, les bergers, les anges et tout et tout, merci saint Luc. La messe du jour est celle où on lit le prologue de Saint Jean « Le Verbe s’est fait chair… » => On fête plus l’Incarnation. Je sais c’est la même chose, mais l’insistance est différente. Le soir la naissance c’est mignon et tout, le matin c’est plus théologique à mon sens.
    Donc ce ne sont pas les mêmes messes. Donc c’est bien de faire les DEUX (si, si, on se lève, elle à 10h30, c’est pas la mort quand même!!).
    Et encore je n’ai pas parlé de la messe de l’aube (encore différente), qui n’est guère plus célébrée (un peu quand même!).
    Merci pour l’article, j’ai relu l’autre il est excellent!

    • Je savais que je pouvais compter sur toi !

      Donc en gros tu veux vider les églises encore plus en expliquant que pour Noel la messe c’est double tarif ?

    • Très intéressant, merci pour les précisions.

      Du coup, je pense que je vais aller à la messe 2 fois par jour d’ici Noël pour être bieeeeen chaud.

    • J’ajoute encore un commentaire foireux pour perdre les newbies, voire les plus anciens : il y a aussi une messe de la veille au soir ! Ce qui fait cinq messes pour les deux jours…

      Le 24 est un jour liturgique comme les autres, il a donc sa propre messe, qui est donc dite le matin dans toutes les bonnes paroisses où il y a une messe en semaine le matin. Il en a toujours été ainsi, depuis la nuit des temps : il y a une messe du 24. Evangile : Zacharie rendant grâces après la naissance de Jean Baptiste.

      Ensuite, il y a une messe de la veille au soir. C’est la nouveauté de Vatican II — enfin, pas tout à fait mais presque. On y lit la généalogie du Christ et le songe de Joseph dans l’évangile de Matthieu : autant dire que c’est pas très sexy (je plais le prêtre qui se tape de faire un sermon sur « Roboam engendra Abia, etc. »). Jamais vu cette messe célébrée nulle part. L’accent est mis sur l’Incarnation, donc. Quand je dis que ce n’est pas tout à fait mais presque une nouveauté : les textes de cette messe sont ceux qui, avant la réforme de 1970, étaient lus à la messe de la veille (donc le matin du 24). Comprenne qui pourra.

      Un peu plus tard, la messe de la nuit. Elle est très ancienne : il s’agit de l’héritage du temps ancien où Noël, comme Pâques, avait une grosse vigile qui s’achevait par une messe. On lit l’évangile de la naissance, avec l’annonce aux bergers. Divers héritages anciens font que c’est la plus théâtralisée, avec la lecture (ou le chant) du martyrologe…

      Ensuite, la messe de l’aube est, elle aussi, très ancienne. On y lit l’Evangile de l’adoration des bergers. Prières et textes tournent autour de la venue de la Lumière. Comme l’a déjà dit Zythan, elle aussi est assez rare (ce qui est fort dommage d’ailleurs).

      Enfin, la messe du jour, avec le Prologue de l’Evangile de Jean. Les textes et les oraisons insistent sur l’Incarnation. Si vous en avez l’occasion, allez y assister à un endroit où on la chante en grégorien, c’est absolument magnifique.

      Sauf que… les prêtres n’ont le droit de célébrer que trois messes dans la journée. Donc de toute façon il y a au moins une messe qui passe à la trappe.

      Si quelqu’un a une explication, je suis preneuse.

      • @ Edel
        Ben y a pas nécessairement un messe qui passe à la trappe: si le 24 le prêtre célèbre la messe du jour (24) et la messe de la Veille de Noël ça lui fait deux messes. Et le 25: messe de la nuit, messe de l’aurore et messe du jour: 3 messes…

  • C’est le papa d’un ami qui commercialise le Very Pamp. Bref.

    • J’en déduis que tu parles du pamplemousse rosé ?

    • J’espère qu’il a honte…

  • Enfin quelqu’un qui a compris qu’il n’y a que nous (les alsaciens) qui savons préparer de beaux marchés de Noël :) (et les meilleurs vins chaud)

    Très bel article au fait. Aujourd’hui pour nous c’était aussi la messe des familles, et croyez moi il n’y a pas plus belle entrée en l’Avent que de voir une église remplie (oui oui remplie) d’enfants, de jeunes adultes et de papys. Une église multi-générationnelle qui préparent ensemble leur cœur… J’en ai encore des frissons !

    • Décidément, les titres sur l’Avent sont toujours excellent

    • + 1 000

      Les types comprennent déjà rien à Noël, pas étonnant qu’ils sachent pas à quoi ressemble un vrai marché de Noël !

      • Bien vu !

  • […] du jour et une intention de prière perso à laquelle vous pouvez ajouter les votres (explications ici). J’avais aussi écrit il y a quelques temps un article sur les miracles de Lourdes, et […]

Laisser un commentaire

Avatar de Kto and the City

Bienvenue sur Kto and the city, blog catho décomplexé à l'humour décalé. Vivez les aventures d'un catho dans la ville, on décortique la Foi dans la joie, la bonne humeur et les vannes à pas cher. Mais surtout on assume à fond et on le vit bien.

 

Une supplique ? Une insulte ? Une lettre d'amour ? Contact : ktoblog@gmail.com Réponse dans l'année garantie !

  • Facebook

  • Rejoignez la newsletter !

  • Derniers articles

  • Commentaires récents

  • Kto and the City, l’appli android !

     

     

  • Catégories

  • Suivez KTO sur Twitter !

  • Tags