Quand j’étais petit, j’avais un grand oncle que l’on appellera l’oncle François. Ca vous fait peut-être une belle jambe mais c’est mon blog, j’en parle si je veux. L’oncle François donc, avait déjà pour lui d’être né au 19ème siècle, techniquement il était limite contemporain de Napoléon : solide. Cela dit, il était surtout trop cool parce qu’il racontait toujours des histoires, comme Jésus, et comme Jésus il en avait trois qui tournaient en boucle*. Aujourd’hui, c’est à mon tour de jouer à l’oncle François (Mon Dieu prend bien soin de lui, même si vous étiez parfois un peu fâchés), et de revenir sur un sujet déjà abordé à maintes reprises**. Des TOC j’en ai sur pleins de choses : Mcdonald’s, Jennifer Aniston, l’excommunication des basques et des bretons etc … Mais surtout, surtout, je déteste quand les cathos font dans le catho. On en a déjà parlé ici, ou ici. Le monde entier nous prend déjà pour des illuminés ringards, pas la peine de lui donner raison.

 

Aujourd’hui c’est reparti pour un tour, mais on va colorer le propos avec un exemple tiré des JMJ, puisque vous êtes nombreux à réclamer*** un article sur la question. Et comme il n’y a pas de grand évènement sans Bande-Annonce qui fait rêver, commençons par le commencement et revenons sur celle de ces JMJ, pondue par l’organisation française. Vous allez vite comprendre pourquoi j’ai bouffé mon clavier, arraché tous les poils de Merlin mon lapin nain, et fait face à l’horrible vérité : je déteste les cathos.

Pour faire les choses comme il faut, je vais vous demander dans un premier de ne regarder qu’une partie de cette vidéo.  Les 54 premières secondes. On triche pas, à 0:54 vous mettez sur pause****.

 

 

C’est bon ?Alors à ce stade, soit vous avez perdu foi en l’existence de Dieu, soit êtes devenu pentecôtiste. C’est pas une vanne, je pense sincèrement que le mec qui a conçu cette vidéo bosse en sous-main pour les églises évangéliques, je vois que ça. Déjà elle démarre fort (cliquez pour agrandir) :

 

 

Petit clin d’œil décalé, un avertissement à l’américaine, c’est plutôt bien trouvé. Mais le message « Soyez dans l’allégresse. Haut les cœurs. Fréquentes scènes de joie, paroles de paix et d’amour ! »… J’ai pas de mots pour décrire mon désespoir. On s’adresse aux jeunes là, non ? Levez la main ceux qui ont déjà entendu quelqu’un employer le mot « allégresse » dans la vraie vie. Une seule fois. Personne ? Voilà voilà. Remarquez, au moins ils ne nous prennent pas en traître : on sait que cette vidéo va être niaise au possible.

Mais faut « laisser sa chance au produit » comme on dit. Et dans le cas présent on n’est pas déçu : le scénario est fantastique. Hitchcockien. Un pauvre type un poil tristoune attend son RER dans une gare grisâtre (comme son moral, grosse figure de style). Heureusement, une bande de fanfarons se pointe, chapeaux de cowboys, drapeaux sur les épaules et…ILS NE SONT PAS GRIS ! Vous sentez le retournement de situation là ? Prends ça Inception ! Ils sont en couleurs parce qu’ils sont heu-reux.

 

 

Si vos yeux n’ont pas fondu en voyant arriver l’homme-cliché aux Ray-Ban, vous verrez qu’ils sont heureux ET gentils : voyant Droopy en train de déprimer, ils se joignent à lui en souriant et là miracle ! La couleur revient dans tout le wagon, ils rient, ils irradient de bonheur, la vie sourie à nouveau ! Limite Mufasa revient en expliquant que sa mort c’était un fake.

 

 

Avouez que c’est affreux. Je me demande sincèrement qui tu motives pour aller aux JMJ avec une vidéo pareille. En terme de ridicule on doit pas être loin des polos « Souris, Jésus t’aime » qui sont un peu le sommet non-officiel sur l’échelle de la niaiserie.  Grâce à Eve on a pas seulement récupéré la mort, mais la ringardise aussi. Belle saloperie ça.

 

Mais attendez. La messe n’est pas complètement dite parce que cette vidéo, c’est Paris hier soir contre l’Olympiakos : catastrophique en 1ère mi-temps, aérien en seconde. Je vous invite à regarder la deuxième partie. De 0 :55 jusqu’à la fin.

C’est fait ? Alors, c’est pas LE meilleur trailer de tous les temps ? C’est simple, dans cette deuxième partie tout est génial.

La forme : C’est vraiment, vraiment bien fait. Pour le coup t’es pas dans le garage d’un chef scout à deux semaine du Jamboree (j’ai appris ce mot y a pas longtemps). La musique est canon, la carte du monde qui reprend toutes les éditions précédentes des JMJ, les images du pape et des jeunes incrustés en fond, ça tabasse hein ? Et la foule. La foule des pèlerins qui viennent du monde entier pour répondre à l’appel. Me dites pas que vous frissonnez pas là, que êtes pas en mode « Vas-y je signe où pour la Pologne ?? ».  Moi je suis bouddhiste, je lâche direct ma statuette de bouddha en pagne qui joue de la guitare et je trace le catéchisme pour être dispo en 2016.

 

 

Le fond : Punchline sur Punchline. Si vous êtes pas réconciliés avec Benoit après ça… Les belles images c’est mignon, mais là les mots sont d’une puissance. Je vous le dis honnêtement, c’est une mine d’or ce truc, moi ça fait des mois que je les retourne, que je les médite ces paroles :

« Soyez des chercheurs d’absolu et des chercheurs de Dieu. Que celui-ci, qui aime chacun et chacune d’entre vous, vous bénisse et vous garde. Il compte sur vous […] et vous pouvez compter sur lui »

« N’ayez pas peur d’être catholiques, d’en témoigner toujours autour de vous avec simplicité et sincérité. Que l’Eglise trouve en vous et en votre jeunesse les missionaires joyeux de la Bonne Nouvelle»

 

Toujours pas de frissons ? Parce que moi si… Pourtant je l’ai cogné le truc, mais ça me fait toujours le même effet. Attendez y a combien de vu là, 120 000 ? Bah pour être plausible, je dirais que la moitié ça doit être moi. Cette vidéo me fait un effet de ouf, quand je la regarde j’ai qu’une envie, être à la hauteur du discours de Benoit XVI. Et j’espère que vous aussi, parce que c’est avant tout pour ça que je voulais montrer cette vidéo à ceux qui l’avaient loupé.

L’Oncle François répétait les mêmes histoires encore et toujours. Grâce aux gens qui ont fait cette vidéo, j’ai pu moi aussi raconter une nouvelle fois l’une de mes histoires favorites. Celle des gentils cathos qui ne savent décidément pas se vendre alors qu’ils ont juste le meilleur produit du monde. Mais cette fois la fin est différente, pour la première fois de ma vie je pense, j’ai été fier de publier du contenu catho sur mon mur facebook. Fier, au lieu d’être persuadé qu’on allait encore passer pour des tocards. Je sais pas pour vous mais moi j’avais vraiment besoin de cette preuve, celle qui montre que les cathos sont capables de sortir de la com’ qui pète quand ils le veulent.

 

 

*Avouez-le, on prend un banquet, des p’tits oiseaux et une graine de moutarde, on a fait le tour du nouveau testament.

**Oui, en son honneur je reprends le phrasé de son époque

***Et si on a eu le même modèle de maman, vous savez que réclamer c’est mal.

****Désolé je n’ai pas trouvé de tutoriel  « comment mettre sur pause une vidéo youtube ». Débrouillez-vous

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

47 commentaires to “La preuve en image”

  • Tu parlais d’un mec troop bizarre dans cet article là aussi http://www.ktoandthecity.com/2011/05/la-bonne-volonte-cest-bien-mais-bon/

    Les protestants sont chauds en contenu pas mal d’évangélisation eux ^^

  • Tiens, mais c’est moi le type en gris. Moi il y a huit ans, gare de Lozère pour les oraux de Polytechnique, en plein pendant les vacances d’été (youpi…), un dimanche (suuuper…) 14 juillet (passer la fête nationale à écrire sur un tableau noir avec un examinateur derrière moi, j’en rêvais, je l’ai fait…).

    • Et après tu as rencontré un mec avec des Ray-Ban et un chapeau c’est ça ?

  • « Faites pas genre, tu prends un banquet, des ptit oiseaux et une graine de moutarde t’as fait le tour du nouveau testament »

    C’est pas bien !!!

    • Mais tellement vrai^^

    • Je valide complètement cette blague.

    • J’aurais mis le fils prodigue aussi. C’est cet évangile qui ressort quand je décidé de me concentrer pour l’Evangile… Comme un message…

  • Putain le catho à Ray Ban, ils ont pas le droit…

    Mais sinon, et pourtant je les ai pas fait, ça donne tellement envie d’aller aux JMJ !

    • d’ailleurs si quelqu’un connait la musique :D

      • Two steps from Hell (ça tombe mal hein)

        Tourne beaucoup dans les instrus de rap, normal, elle déchire

  • Je vais pas partager la vidéo après les jmj, mais c’est vrai que ya pas un truc catho sur mon mur alors que celle là je l’aurais volotniers mise. On est pas bons à ça, j’ai pas d’autres exemples de truc classe et catho comme ça…

    • Si si, il y a un blog qui reprend la série Sex and the City dans son nom, mais ça me revient pas là …

  • Pour revenir aux cathos qui ne savent pas se vendre, je suis vraiment d’accord avec toi : flashmob complètements niais, libdup encore plus pourris que celui des jeunes de l’UMP… par contre j’ai retenu un truc supplémentaire qui a bien fonctionné : c’est la parodie de gangnam style, qui arrivait au moment ou tout le monde faisais des parodies (et pas trois ans après comme beaucoup trop souvent) avec une réalisation vraiment carré.

    • J’m'en souviens !

      « Le vendredi j’mange du poiiiissooon »

    • D’ailleurs les gens en avait parlé de cette parodie, même dans les médias normaux ! La preuve que quand on fait un truc carré comme tu dis, bah y a un vrai public. Entièrement d’accord !

  • Ca déchire !!!

  • Je pense que ce n’est pas seulement un problème de com. Le début de cette vidéo, c’est justement tout ce qui me fait horreur dans le « catholicisme moderne », c’est-à-dire une espèce de joie circonstanciée, bruyante et qui a plus l’air de venir du fait qu’ils sont en groupe que du fait qu’ils sont chrétiens.
    Il y a un appauvrissement terrifiant dans la manière dont certains vivent leur foi aujourd’hui, on a l’impression que tout ça est plus un facteur de rapprochement social et un bon moyen de discuter qu’autre chose. Bref, ce n’est pas un problème dans la manière de présenter les choses, c’est simplement l’absence de la vrai intériorité au profit d’une espèce d’agitation malvenue.
    Il n’y a qu’à voir: si les JMJ sont l’occasion pour la jeunesse de se rassembler pour vivre la vie de l’Église et ses sacrements plus proches les uns des autres que d’habitude, ça peut être intéressant. S’il s’agit juste de faire la fête et de s’écouter parler, voire (attention, suivez mon regard) de regarder des évêques danser la SAMBA!!!!!!!! alors non, il ne me semble pas que les JMJ soient quelque chose qui puissent vraiment attirer les autres à la foi.

    • Ce que tu décris est sans doute vrai dans certains milieux, mais c’est évident qu’on a un problème de forme. Faut pas pas le nier.

      Après je sais pas si t’as déjà fait des JMJ, mais les grands rassemblements (et les évêques qui dansent la samba) c’est 1% du temps. Entre les enseignements, les sacrements (adoration, confession, …) les conférences, etc… Les JMJ c’est surtout une sacré machine à approfondir ça religion et développer un attachement à l’Evangile qu’on aurait même pas cru possible.

      Si tu regardes les pélerins dans la vidéo, t’as l’impression qu’ils sont venus jusque là pour voir danser des évêques ?

      J’ajoute que la joie de se retrouver, même si je comprends ta remarque, pour beaucoup d’entre nous c’est vraiment pas du luxe tellement on est seul parfois. Et les JMJ nous donnent beaucoup, beaucoup d’énergie.

    • C’est vrai que quand tu y penses, le message essentiel de la seconde partie, c’est la parole du Christ. Voilà pourquoi je parle du meilleur produit du monde.

      Mais je pense que tu sous-estime gravement le potentiel spirituel des JMJ. C’est une aventure spirituel, un contact avec les sacrements et les exercices de foi qui est d’une puissance dingue. Crois-moi sur parole, tout mon travail a commencé à Cologne, ou presque ;) .

      • Pile poil. Toutes les gesticulations du début, c’est du superflu.
        @Slate: je suis entièrement d’accord avec toi. L’approfondissement de la foi, la fréquentation des sacrements tout en étant au plus proche de tous les catholiques du monde, ça c’est génial.
        Étant orthodoxe, je ne fais pas les JMJ, mais de ce que j’en entends dire et de ce que je vois, il y a à prendre et à laisser. La samba, par exemple, c’est juste regrettable. Et comme, justement, les pèlerins ne viennent pas pour ça, autant ne pas le faire. Ça abîme plus l’image de l’Église qu’autre chose.

    • Alors je ne suis vraiment pas d accord avec toi, si il est évident qu il est nécessaire que les jmj soient un moment de rapprochement avec l Église et ses sacrément ( et c’est le cas !) Il n empêche que l Église c’est l ensemble des chrétiens, de plus être chrétien c’est évidemment aimer son prochain , et aime son prochain c’est l aider si on le croise mourant au bord de la route certes,mais c’est aussi et s intéresser à lui, lui parler, et oui faire la fête avec les familles d accueil et les autres pèlerin aussi, dc si lorsque que tout les jeunes chrétien du monde entier se retriuve il n y avait pas un poil d animation et de fête, si il n y avais pas ce joyeux bordel dans les métro pendant une semaine : je pense que ça serait le signe que quelque chose ne vas pas…

      Pour la vidéo , moi c’est plutôt le côté très socialement marqué qui m avait pas trop plus, mais la première partie est fondamentale car elle montre qu on est pas juste des illuminés qui aime réfléchir sur des phases compliqués mais qu on est joyeux ouverts aux autres, pres à accueillir et un peu en réponse à l’image du catho dans la société près aussi à s amuser et à faire la fête, bref à aimer son prochain quoi …

      Alors certe ça peut avoir l air terriblement cucu mais c’est aussi terriblement important dans une vidéo de promotion comme dans la vie !

      Et pour le polo  » souris jésus t aime ! » Cette phrase c’est un peu la base de la foi non? Difficile de faire un meilleur résumé en 3 mots ;-) ! ( outre le fait ,que porter un truc pareil dans le laicisme ambiant c’est une sacrée preuve de foi )

  • On a un côté naïf-niais, personne peut le nier.

  • La deuxième partie c’est tellement le générique de game of throne …. C’est hallucinant !

  • comme le dit Jésus dans l’évangile de dimanche prochain :  » effectivement, il s’était montré habile, car les fils de ce monde sont plus habiles entre eux que les fils de la lumière.
    Eh bien moi, je vous le dis : Faites-vous des amis avec l’Argent trompeur, afin que, le jour où il ne sera plus là, ces amis vous accueillent dans les demeures éternelles.  »

    Montrons nous habile, car nous avons effectivement le meilleur produit du monde, ne soyons pas des contre-témoignages…

    • Oui, et il faut faire attention. Ok c’est flatteur d’être « stylé », de plaire, de faire des vidéos qui emballent les gens. Mais être dans la séduction, le superficiel, et compter là dessus pour faire passer le message de Jésus c’est dangereux. On a pas à tout prix à vouloir jouer à ce qu’on est pas, à épouser les codes du monde.

      Et gaffe aux émotions. Les protestants font beaucoup ça, et vas y que je te balance une musique qui met en transe, je hurle dans un micro, je fais crier la foule, les gens pleurent. Jouer sur les émotions pour simuler l’action de Dieu, je trouve ça extrêmement malsain.

      Bref, je suis relou, mais je trouve la vidéo trop bien ^^

  • Clémentine,
    je suis absolument d’accord avec toi… et c’est pour cela que je crains un peu certaines veillées de prières, utilisant beaucoup de « trucs » : lumière, rythme, ambiance, tempo, Cela me semble entrainer quasi automatiquement à des confessions larmoyantes : on peut se demander si la liberté de chacun n’est pas un peu mise de coté…

    mais, pour le cas de cette vidéo ‘publicitaire’, il s’agit non de ‘mettre en condition’, mais d’attirer l’œil et l’oreille vers ce qui compte vraiment pour nous, à l’aide de moyens techniques qui ‘fassent le poids’

    Plus largement,
    Quand j’étais aux JMJ de Madrid, j’ai eu la même impression que notre blogueur préféré [j'espère que ça me vaudra un bon point çà !] : un côté fake, le dit « festival des jeunes », qui semble parfois utiliser le Christ comme prétexte pour se mettre en valeur, et un côté vraiment percutant, qui va à l’essentiel : la prière avec le pape, tournés avec lui vers le Christ.

    amicalement

  • dis, je suis sûr que quand tu regardes le Seigneur des Anneaux, tu te vois cavalant sur un petit cheval avec la caméra qui fait des allées et venues autour de toi par hélico, et tu adooooores la musique avec les tambours qui fait dresser les poils (j’ai dit les poils) :) y en a d’autres que la musique épique agace un poil (j’ai dit poil), mais bon, la comm jmj c’est à chaque fois une grande aventure. Décalé mais profond, c’est un truc qui est toujours difficile, voire tiré par les poils (oui, j’ai dit poil)

    • Raaaah ça fait des années que je suis le dixième membre de la communauté, mais personne veut me croire….

      J’imagine bien que ce doit être délicat, et tu noteras que je finis sur une note plus que positive !

  • Je m’inscris en faux là, moi j’ai déjà entendu le mot « allégresse » ailleurs que dans une église, prononcé par un type qui, à 4 ans, refusait déjà d’entrer dans une église (et donc à 34 ans refuse toujours). Alors certes, je fais partie de ces gens qui arrivent à caser « transsubstantiation » dans une rédaction de Français, certes, la conversation c’était
    (moi) - Ouais, ça marche ! Joie, bonheur, dans ton cœur !
    (lui) - Oui, et « bonheur, allégresse… » ?
    N’empêche qu’on a prononcé le mot allégresse dans la vraie vie.

    Mais sinon, oui, elle est drôlement bien faite la seconde partie de cette vidéo.

    • Agnès ton commentaire commence par « je m’inscris en faux », partant de là ton témoignage n’est pas recevable. T’as dis « joie et bonheur dans ton coeur » pour déconner ou normal ?

      • Je sais plus exactement ce qui a influencé le choix de mes mots à ce moment-là mais ça exprimait assez bien ce qu’on ressentait vu qu’on avait galéré comme des malades pour des broutilles avant que ça marche. D’autres auraient dit « victoire ! » ou « Yeeeeeeeeeesss ! »
        Cela dit, dans la classe on était 3 à avoir chez nous des « vrais livres » et mon binôme en faisait partie aussi, on était du genre à chercher les rimes, les mots et les tournures soutenues pour dire les trucs les plus banals (voire vulgaire pour rester dans le ton des personnes à qui on répondait). En y repensant je crois d’ailleurs que moi, j’avais dit « Joie, bonheur, confettis » et que lui m’avait répondu « Joie, bonheur dans ton coeur ! Bonheur allégresse… » laissant en suspens la rime qui collait assez bien avec les phrases employées 50 fois par jour par l’essentiel des autres élèves de la classe.

        • On a le droit de dire « broutilles » ?

          Ok, alors on autorise aussi « carabistouille ».

          • « broutille » est dans le dictionnaire (http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/broutille/11440), en revanche « carabistouille » n’y est pas. Si on ouvre la porte à « carabistouille », il faudra aussi autoriser « trouillon ». Cela dit, ces mots locaux enrichissent la langue, donc à titre personnel je les valide s’ils sont utilisés à bon escient. Mais ce n’est pas mon blog. Il faut demander l’autorisation à Clément.

          • Vous savez, moi après 3 commentaires je les lis plus hein. Alors vous faites comme vous voulez…
            PS : Trouillon = inconnu au bataillon !

          • Trouillon c’est le mot suisse pour « trouillard ». J’ai choisi celui-là parce que « carabistouille » est un mot belge, et je ne voulais pas un truc trop spécifique, et j’ai pris un mot suisse parce que je n’avais pas de terme québecois en tête, et que mes rares de patois n’avaient vraiment aucune chance de pouvoir être replacés dans une conversation normale.

          • Bah tu sais quoi, je vais essayer de caler trouillon dans un article. Challenge accepted !

  • Yo!

    Dacodac, la deuxième partie de ce clip me fascine à chaque fois. Déjà pour les JMJ de Madrid, un groupe avait fait une BA en utilisant Two Steps from hell. Grave épique.
    Ceci dit, s’il ne faut pas faire tomber le catholicisme dans une niaiserie rose bonbon, peut-être que l’excès inverse (épique, truc foudroyant toussa toussa) peut avoir ses limites. Pas dans la com mais dans le fait qu’on ait besoin de la musique grave épique pour sublimer le message derrière. Enfin, attention, j’aime la deuxième partie de la vidéo comme elle est et ne la changerai pour rien au monde mais faut juste pas la petite pointe de déception derrière en retournant à la réalité parfois un peu pauvre et disons moins épique de nos vies. Genre un peu comme quand tu sors du Seigneur des Anneaux ;) On peut pas vivre tout le temps avec Two steps from hell en fond sonore. Je dis ca parce que j’ai un peu peur de le faire moi-même du coup. Bon, par contre, j’avoue que l’autre moitié des visionnages c’est moi.

    Quant à…

    « En terme de ridicule on doit pas être loin des polos « Souris, Jésus t’aime » qui sont un peu le sommet non-officiel sur l’échelle de la niaiserie. ‘

    Il faut bien que je réagisse semble-t-il (cf mon blog).
    Je dois dire que tu as parfaitement raison. C’est une phrase parfaitement kitsch, niaise qui sent à trois kilomètres la guimauve. Sauf que voila, à 14 ans, on est un peu niais, l’âge nous veut bête. Et moi comme une conne j’ai flashé dessus. Parce que c’est l’âge des premières grands espoirs: L’amitié, la joie, l’amour sauveront le monde. Grave cool, super programme. Et Eliette toute motivée (et naïve certes) adopta la phrase, en fit même un blog.

    Savait-elle seulement dans quoi elle se lançait?

    Car la naïve qu’elle était se prit bien sûr des remarques dans la tronche:  » Nan mais Eliette, tu crois vraiment que c’est avec des phrases comme ça que tu peux aider quelqu’un. Ça va un temps mais ça marche pas cocotte ». (Soit dit en passant, je ne me suis jamais permise de sortir ca à quelqu’un qui avait besoin d’aide et d’amitié. On sort pas des phrases toutes faites quand les gens vous attendent). Bref, Dieu sait que j’ai souvent voulu changer le nom de mon blog ou le supprimer.

    Mais voila, si cette phrase parait nunuche au premier abord, j’ose croire même aujourd’hui que j’ai 20 ans (ou presque) qu’elle dit quelque chose de plus. Qu’elle veut tout simplement dire (et je ne crois pas que ce soit tiré par les cheveux comme réflexion) que je pose le choix de la joie lié au choix de me laisser aimer par un Dieu qui me dépasse. Que ce choix de la joie et du sourire, c’est donné aux autres. Et que j’apprends à laisser à l’autre et à Dieu la première place dans ma vie. Putain que c’est pas simple et en vrai, çà demande plutôt de se faire violence qu’une attitude de bisounours. Y a des jours où c’est un vrai combat. Ca me fait toujours un peu penser à des Saintes comme Ste Thérèse de Lisieux ou Bernadette dont l’image est quand même un peu petites fleurs et compagnie. Pourtant ce sont des vies remplies de force, d’aspérités, de sécheresses… mais de Joie. Ça n’a rien à voir avec garder 24H/24 le sourire aux coins des lèvres. Mais apprendre à faire rayonner le monde. Le meilleur qu’on pourra jamais donner aux gens c’est qu’ils donnent le meilleur et le plus beau d’eux-mêmes.

    Un dernier truc pour finir, c’est que c’est une phrase qui fait souvent hausser les sourcils genre ouais, c’est un peu facile. Mais somme toute, c’est jamais facile de d’affirmer que Dieu est véritablement mis au centre de ma vie.

    Voila voila ^^
    Excuse moi j’ai été un peu longue! SJTM est certainement une phrase niaise. Et en vrai, pensez le autant que vous voulez! :D
    Mais parfois, certaines phrases anodines peuvent prendre beaucoup de sens pour certains :)

    La bise ;)

    • Bravo pour ce beau com, Eliette. Je m’y retrouve d’autant mieux que je me suis pris souvent à faire remarquer à des AT à quel point le mot JOIE avait disparu du champ d’écoute, et à quel point il avait changé ma vie. Même si je ne souris pas tout le temps.
      De plus, je suis responsable dans mon aumônerie du pèlerinage à Lisieux et pas plus tard qu’hier (encore une grâce du Saint-Esprit) je disais aux parents des jeunes qui faisaient leur rentrée à quel point je trouvais la nébuleuse de Thérèse gnangnan lors de ma première année. Je fais ça depuis 8 ans, et en parler me rend toujours joyeux. Il suffit que je pense à l’enseigne vue au Mexique, en grand, « Santa Teresita del Niño Jesus »…
      Et puis,… je ne sais pas si ce n’est pas le polo SJTM de KTO, justement, qui est resté accroché à l’aumônerie quelques années…
      J’ai envie de penser que la com catho, c’est comme l’approche de Jésus : il faut avoir envie de comprendre, de connaître, de répondre à un appel. Si t’en as envie, tu ne vas pas nécessairement t’appesantir sur les Ray-Ban. Tout ça c’est de la forme. Du racolage. On peut s’en passer quelque fois.

    • Salut Eliette,

      J’ai été un peu rude avec le souris Jésus t’aime, et Filou comme d’hab me remet à ma place ;)
      Je pense plus à tous ces t-shirts et polos un peu ringardos qu’à la phrase en elle-même et je respecte pour deux raisons.

      1° Je respecte les mots qui peuvent toucher les uns et pas les autres. On a tous vu ces phrases pourries qui changeaient le monde pour d’autres, notre foi nous pousse à être touchés différemment les uns les autres, c’est une différence que j’essaie d’accepter comme une richesse. Peut-être que ces phrases de BXVI qui m’ont bouleversé vont passer au dessus de la tête de 95% des lecteurs après tout !

      2° Oui, l’amour de Jésus changera le monde, et ça commence avec le notre. Si nous ne sommes pas habités par cette espérance d’un naïveté confondante, alors nous ne sommes pas catholiques.

  • Très belle critique bien formulée, avec un vrai talent de déconstruction !
    Juste une question : et toi tu as fait une vidéo pour faire connaitre les JMJ? ….tiens moi au courant….

  • Salut Vincent, y a aucun souci j’arrive.

    En ce qui concerne ta première remarque, la critique dont nous parlons est bien celle qui se termine par des phrases comme « quand je la regarde j’ai qu’une envie, être à la hauteur du discours de Benoit XVI. Et j’espère que vous aussi, parce que c’est avant tout pour ça que je voulais montrer cette vidéo à ceux qui l’avaient loupé. » ou « pour la première fois de ma vie je pense, j’ai été fier de publier du contenu catho sur mon mur facebook » ? Dans ce cas la déconstruction semble somme toute assez relative à mes yeux.

    Pour la deuxième partie, sache qu’à mon grand regret je n’ai pas de talent pour faire des vidéos. En revanche, avec les moyens qui sont les miens, j’ai tout de même publier six articles exclusivement consacrés aux JMJ dans le but explicite d’y inviter les gens (je suppose que tu les as déjà lu) et d’en faire la promo, publié régulièrement les posters et autres propositions d’inscriptions sur le groupe facebook du blog suivis du message « et vous, vous faites quoi l’été prochain ? », et ce jusqu’à un dernier post de pub où j’affichais ma photo de carte d’embarquement pour le Brésil (c’était y a deux mois, tu vas retrouver facilement). Tu trouveras mon fil tweeter de l’année bourré de nouvelles sur l’avancement de l’organisation et des inscriptions, ainsi qu’un live tweets des JMJ précédentes à Madrid. JMJ pour lesquelles le trailer est resté pendant 6 mois en page d’accueil ici-même.

    Finalement, tu me pardonneras si seuls 35 articles de ce blog mentionnent cet évènement. Voilà. Autre chose ?

  • Juste comme ça, « soyez dans la joie et l’allégresse », c’est tiré des Béatitudes, un truc un peu phare pour les gens qui lisent l’Evangile ;-)

    • Salut ô Anonyme,
      J’ai vraiment rien contre les béatitudes, tu imagines bien ! Cela dit des passages important du nouveau testament que j’utiliserais jamais pour faire de la com y en a des caisses entières.

  • Bon alors je suis qu’au début de ton article mais juste pour te dire merci d’avance pour cette barre de rire.
    J’en suis arrêtée a la 54 eme seconde de la vidéo du début comme convenu et j’ai ensuite lu ton petit texte suivi de la copie d’écran en vert du début…Je n’avais pas du tout fait gaffe et ce qu’il y a d’écrit sur cet écran associé a ton commentaire m’a juste fait me cracher dessus de rire (oui oui, je viens de me baver dessus!). Je crois que j’irai me coucher en pouffant encore comme une dinde ! Merci :D Allez je pars lire la suite maintenant.

Laisser un commentaire

Avatar de Kto and the City

Bienvenue sur Kto and the city, blog catho décomplexé à l'humour décalé. Vivez les aventures d'un catho dans la ville, on décortique la Foi dans la joie, la bonne humeur et les vannes à pas cher. Mais surtout on assume à fond et on le vit bien.

 

Une supplique ? Une insulte ? Une lettre d'amour ? Contact : ktoblog@gmail.com Réponse dans l'année garantie !

  • Facebook

  • Rejoignez la newsletter !

  • Derniers articles

  • Commentaires récents

  • Kto and the City, l’appli android !

     

     

  • Catégories

  • Suivez KTO sur Twitter !

  • Tags