Ah, comme la vie est belle lorsque l’on a un nouveau pape. Les oiseaux chantent aux rivières des mélodies enchanteresses, les promeneurs se bercent de doux rêves en contemplant la nature bucolique d’un air tendre et songeur, les pèlerins venus du monde entier se mêlent aux romains qui se pressent sur la Place Saint-Pierre pour apercevoir le nouveau souverain pontife au balcon. Tout va donc pour le mieux au royaume des arcs-en-ciel, des licornes et des papillons.

 

 

Sauf que pour certains chrétiens, l’heure n’est ni aux papillons ni aux balades en forêt. On a déjà parlé pas mal des violences que subissent les communautés chrétiennes à travers le monde sur ce blog, ce qui n’a rien d’étonnant puisque les chrétiens sont les croyants les plus persécutés de la planète. Il ainsi faut saluer la constance appliquée de certains pays comme l’Egypte ou le Nigéria qui font de leur mieux pour rester au top des persécutions, leurs efforts doivent être soulignés*. Cela dit il arrive aussi que  les choses évoluent : parfois en bien, parfois elles partent en sucette**, et dans la liste des « pays où il fait bon bof être chrétien » deux petits nouveaux se font remarquer : La Lybie et la Syrie.

 

 

Ces deux pays n’ont ni la même histoire ni la même culture. La quasi-totalité des Libyens est sunnite, la toute petite minorité chrétienne(1-2% de la population) étant essentiellement composée d’égyptiens et de travailleurs immigrés venus d’Europe et d’Afrique. Au contraire, la Syrie compte de fortes minorités chiites*** et chrétiennes présentes sur places depuis des siècles, à une époque où les français n’étaient encore que des gaulois moustachus qui vénéraient des cailloux et mettaient des misères sangliers.

Cependant la Libye et la Syrie avaient en commun d’avoir à la fois un « y » et un « i » ce qui est balèze un contexte religieux plutôt calme. Je dis « plutôt » parce qu’il faut pas exagérer, transporter un peu trop de bibles dans son sac du côté de Benghazi peut vous amener pas mal d’embrouilles, mais en général les chrétiens et les musulmans se côtoyaient sans trop de soucis, fait assez rare pour être souligné (Malaisie/Algérie/Iran/Pakistan, tout ça…). Mais comme on dit chez une marque d’opticiens bien connue**** « Oui, mais ça c’était avant ! »

 

 

En décembre une église de Misrata (Lybie) était la cible d’un attentat à la bombe, marquant le début d’une série de violences anti-chrétiennes (arrestations, tortures, assassinats, …) dont le dernier épisode en date est la destruction d’une église de Benghazi (photos ci-dessous)

 

 

 

Même topo en Syrie ou depuis le début de la guerre civile, ça chauffe pas mal pour les brothers. Les attaques de couvents, d’écoles chrétiennes, d’églises se sont multipliées à Alep, Hama et à Homs notamment, une mode toute récente et contraire à la tradition millénaire des populations locales. Une lettre écrite par l’évêque d’Homs et relayée par AED (Aide à l’Eglise en détresse) aide à faire la distinction entre les bombes qui tombent presque aléatoirement sur les villes (ça j’ai envie de dire C’est le jeu ma pauvre Lucette) et les attaques/pillages qui visent directement les établissements chrétiens.

Et là vous me voyez venir avec mes grosses moonboots : Quel autre lien pourrait-on faire entre la Lybie et la Syrie ? Oh mais… Ça alors ! Dans les deux cas les violences sont menées par des groupes islamistes salafistes soutenus en choeur par tout l’occident ! Bon, ça risque sévèrement de virer en contrat à durée très déterminée, mais en attendant c’est le grand amour. Je vous avoue que savoir que la France s’apprête à livrer des armes en Syrie (d’après le Nouvel Obs c’est déjà le cas depuis Janvier) après les avoir aidé à renverser le pouvoir Libyen, ça me fait un peu bader quand je réalise qu’une partie d’entre elles serviront à buter mes frères. En soi je suis pas un pur génie de la géopolitique, intervenir ou non j’en sais rien. Mais est-ce que les gouvernements européens se rendent compte des équilibres fragiles qu’ils peuvent foutre en l’air ? Est-ce que ça les intéresse ? Je suppose que pour un chef d’état, la catastrophe que représente ces rebellions pour les chrétiens compte finalement assez peu au moment de choisir son camp. Mais putain, avant d’armer n’importe qui ou de donner le pouvoir à des tarés, ça aurait été cool de faire un peu gaffe à ceux qui allaient manger derrière. Alors si personne n’y pense, au moins au moment d’entrer dans la semaine sainte, confions dans nos prières les oubliés de Benghazi.

 

 

* Hier un attentat faisait 20 morts dans un quartier de Kano (Nigéria), la veille 3 chrétiens coptes soupçonnés de vouloir construire une église, les bâtards, étaient assassinés en Egypte.

** Heureusement que ma mère ne lit pas mes articles, elle aurait préféré que je dise « la situation se détériore », mais déjà en disant « part en sucette » je fais un effort de politesse.

***Je fous les Alaouites dans le lot : faut pas déconner mon expertise a ses limites !

****Je déééééteste quand les mecs à la télé font ça « Une marque de soda bien connu a… », mais balance le nom ! On sait bien que tu parles pas du Corsica Cola !

 

Ps : Pour ceux qui ont oublié que la Manif Pour Tous à Paris c’était demain, vous avez toutes les infos ici !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

15 commentaires to “Les oublié de Benghazi”

  • Cette semaine encore plus, alors que nous allons nous souvenir de la Passion du Christ, il nous faut priez pour eux. Pour eux et pour tous ceux qui souffrent partout sur la planète.
    N’oublions pas non plus nos frères chrétiens d’Asie, je pense notamment aux chrétiens de Corée du Nord (qui est le top 1 des pays ou on persécute les croyants, même si on n’en parle jamais !).
    On peut aussi penser à tous les musulmans qui eux aussi s’en prennent plein la figure par les extrémistes. Car n’oublions pas que ceux que les médias appellent « islamistes salafistes » sont avant tout des gens qui instrumentalisent l’Islam à des fins terrestres !
    On peut même prendre son courage à deux mains et prier pour ceux qui persécutent, comme Jésus nous l’a demandé et comme lui même l’a fait « Pardonne leur Père, ils ne savent pas ce qu’ils font »

    Après pour ce qui est des armes livrées au rebelles syriens, je ressens le même malaise que toi… C’est un sacré dilemme : est-ce qu’on laisse les opposants au régime se faire massacrer par un mec qui, certes assure une certaine protection des minorités, mais qui est quand même un dictateur ! Ou est-ce qu’on leur file des armes en sachant très bien qu’on va au passage armer des terroristes. En fait on a un peu l’impression d’avoir le choix entre la dictature ou la persécution des minorités (cf Irak, Lybie, Egypte…). Et que armer des terroristes n’est pas forcément la meilleure idée que l’occident ait eu jusque là (cf Afghanistan)

    Alors en attendant que les experts en géopolitique expertisent (j’espère qu’ils sont meilleurs que les experts vaticanistes des grands médias, sinon on est mal barrés), je vois deux manière d’agir à notre petite échelle :
    -La Prière ++++
    -Faire en sorte que la haine, l’incompréhension et la méconnaissance de l’autre ne se propagent pas chez nous entre chrétiens et musulmans. Donc apprendre à connaître, essayer de comprendre l’autre en oeuvrant pour et par le dialogue !

    • C’est vrai, tu fais bien de rappeler que dans les terroristes visent souvent les musulmans modérés aussi bien que les chrétiens. Le Nigéria l’illustre bien.

      Après, il est de nombreux pays ou ils arrivent très bien à persécuter les chrétiens, ou tout non-musulman, sans qu’il y ait de terroristes ni de djihadistes dans l’affaire.

      • c’est vrai et le plus souvent ça révèle, je crois, une profonde incompréhension de la religion de l’autre. Par exemple certains musulmans, ne comprenant pas notre histoire de la Trinité pensent que nous avons trois Dieu, donc pour eux qui sont tellement attachés au Dieu unique ça ne passe pas. Tout comme un certain nombre de chrétiens pensent que le djihad est le fait de tuer tous les non musulmans (tu me diras même certains extrémistes pensent de cette manière) alors que c’est avant tout le combat contre soi-même, contre tout ce qui entraîne le croyant vers le mal. (ceux que les médias appellent djihadistes finalement qu’est ce qu’ils ont de différents avec des terroristes ??)

        C’est pour ça que le dialogue est indispensable, pour connaitre l’autre tel qu’il est et non pas tel que nous pensons qu’il est !
        Sachons donc aussi voir toutes les initiatives porteuses d’espoir qui existent déjà :
        par exemple un jour férié national islamo-chrétien autour d’une fête mariale au Liban http://faithbooktour.blog.pelerin.info/2012/01/au-liban-un-jour-ferie-islamo-chretien/
        un enseignement commun autour de la Bible et du Coran pour les musulmans et les chrétiens en Egypte http://www.aljazeera.com/archive/2005/03/20084101224544807.html
        etc…

        Il existe de petites étincelles d’espoir, sachons aussi les soutenir par notre prière ! et pourquoi pas participer à celle qui existe chez nous !

        • D’après Mgr DAUCOURT, évêque de Nanterre, aller vers l’autre et évangéliser ne suppose pas nécessairement avoir un débat théologique avec notre interlocuteur. Loin de là même. Nous ne sommes pas spécialistes, et partir sur ce sujet aboutit très rapidement à des blocages sur la Foi tout court (conf. le Credo).
          Au contraire, témoigner par l’exemple, délivrer un message d’amour coûte que coûte reste un objectif.
          Se donner c’est aussi prendre des risques. Les Chrétiens d’Orient témoignent par leur présence, et nous ? Nous leur donnons notre soutien en leur envoyant de l’argent ou en les appelant à émigrer ! Belle mentalité. Prions, mais agissons aussi… autrement.

          • Tu as tout a fait raison de souligner que le débat théologique est parfois risqué. Cela dit je crois que chacun peut essayer d’expliquer à l’autre ce en quoi il croit et comment il le vit et d’écouter l’autre expliquer sa foi et sa manière de la vivre dans un vrai respect. Cela suppose bien sur de partir du principe que nous sommes d’accord pour ne pas être d’accord et de ne pas chercher à convaincre l’autre qu’il a tord ! En tout cas c’est comme ça que je le vis (ou du moins que j’essaie^^)

            Et puis je vois un autre avantage a ce dialogue. C’est que parfois quand un jeune d’une autre religion m’explique un point de la sienne, cela m’amène à me poser des questions sur ma foi et donc à chercher des réponses. De même expliquer ce en quoi je crois me pousse à chercher à comprendre ma foi, même si certaines questions sont parfois déstabilisantes. En bref plus je rencontre des croyants différents plus je deviens catholique !

      • On peut aussi noter que les musulmans français se joignent à nos prières pour la famille qui a été enlevée au Cameroun.
        Les représentants des musulmans en France ont fustigé les islamistes qui mélangent « d’une manière extrêmement choquante, l’attestation de la foi musulmane à des menaces d’assassinat d’innocents » et porte « gravement atteinte à l’image de la religion musulmane » selon La Vie
        Parce que une fois encore ceux qui ont osé enlever quatre enfants et leur parents instrumentalisent l’Islam pour obtenir plus de pouvoir

  • Alors que nous allons célébrer la Passion du Christ, pensons à nos frères qui souffrent le martyr pour leur Foi.

    • Amen

  • C’est encore plus catastrophique en Syrie où les populations avaient réussi à vivre en relative harmonie depuis si longtemps. D’autant que ce conflit risque de faire énormément de dégâts dans d’autre pays de la zone qui comptent aussi de nombreux chrétiens (suivez mon regard un poil plus au sud).

    • Je ne vois pas de quel pays tu parles …
      Comment appelait-on les terroristes « avant  » ??!!

      Je crois que l’Occident désormais appelle comme ça tout individu rentrant dans une mouvance qui s’oppose officiellement à ses objectifs. Les « opposants » au régime syrien n’ont jamais été traités de terroristes alors qu’il leur a bien fallu 3 mois d’activisme acharné (et violent) pour faire péter un câble à Assad. Depuis, ils ont été alternativement belligérants, révolutionnaires, opposants, résistants, tout sauf terroristes parce que ça fait moche de soutenir les terroristes.
      Par exemple, il suffit qu’Israël appelle un résistant « terroriste » pour qu’Obama s’oppose à la création d’un état palestinien. 2 ans plus tard (ou plusieurs colonies plus tard) Obama vient voir la frange modérée des soi-disant terroristes et leur dit qu’ils méritent d’avoir un état.
      C’est cette politique de merde, voyez-vous, qui mine la région.

      Les objectifs occidentaux, aujourd’hui, ne sont plus qu’économiques. Et ça, la région ne le supporte pas ou plus. Pendant des siècles l’Occident s’est fait apprécier par ses Missions religieuses, le rayonnement de sa culture et la qualité de ses échanges. La sécularisation de notre société a fait de nous des voyous, des rapaces, des charognards, des hyènes prêts à se battre pour récupérer des miettes… Affligeant !

      Vivement que François donne un petit coup de balai à tout ça si on lui en laisse le temps ! Avec nos prières, ça pourrait lui donner un petit coup de pouce !

      Ah ! Pour ceux que je connais, je ne suis libanais que depuis 2 générations. Tout le reste de ma famille est à… Alep !

  • De toutes façons, y a pas de secrets: être chrétiens dans un pays communiste ou musulman, ça craint carrément.

  • Quand tu relis l’article sur le Pasteur Lamb, tu te dis qu’on est quand même bien au chaud par rapport à tous ceux qui vont au charbon…

    Parfois, je me dis qu’on est un peu décevant par rapport aux protestants qui vont annoncer l’Evangile partout même où ça chauffe. Pour aller évangéliser en Algérie faut les avoir bien accrochées !

  • If doable, as you develop into expertise, would you mind updating your blog with a lot more details?

  • Quería informarle de esta gran ayuda! Sin duda disfrutamos de cada poco de ella.

  • このライトアップと上のスポットは、私は本当にこの Webサイトを | 方法よりはるかに ニーズたいを 考察。私抣lは最も高い 読むするために、その情報のためむしろ方法より、感謝される。

Laisser un commentaire

Avatar de Kto and the City

Bienvenue sur Kto and the city, blog catho décomplexé à l'humour décalé. Vivez les aventures d'un catho dans la ville, on décortique la Foi dans la joie, la bonne humeur et les vannes à pas cher. Mais surtout on assume à fond et on le vit bien.

 

Une supplique ? Une insulte ? Une lettre d'amour ? Contact : ktoblog@gmail.com Réponse dans l'année garantie !

  • Facebook

  • Rejoignez la newsletter !

  • Derniers articles

  • Commentaires récents

  • Kto and the City, l’appli android !

     

     

  • Catégories

  • Suivez KTO sur Twitter !

  • Tags