Ca y est, c’est officiel, je suis un contestataire. Tremblez étudiants en histoire et cheminots de la CGT, le nouveau roi des pavés c’est moi (c’est sûr que je vais le mettre dans mon CV). A l’heure des réformes du CPE ou de l’autonomie des universités j’étais sûrement calé devant Derrick, mais hier c’était le coup d’envoi d’une brillante carrière. Je participais à la manifestation rassemblant les opposants au mariage « pour tous » (je précise pour ceux qui habitent dans une grotte*, voir le dernier article).  Fier habitant du 9², c’est le cortège de la capitale que nous avons rejoint avec mon frère et un pote. Je vous spoile direct, on a bien tenté de lancer des « Ici c’est Paris ! » mais ça a pas pris. Du tout.

En partant j’avais surtout peur de trois choses :

-          Qu’il fasse un temps dégueu (pluie, grêle, chute de météorite, invasion de crapaud-taureaux)

-          Qu’on soit cinq

-          Que ça déborde sur France-Argentine (mon dvd enregistreur est pété)

Comme dirait mon père « chassez le naturel… » et après y a une histoire de galop (ou de cheval, je sais plus) : nous sommes donc arrivés une bonne heure en retard. Une fois à Denfert-Rochereau j’étais complètement rassuré : pas de pluie, pas de crapaud-taureaux  et la place était bondée. Et pourtant j’suis un vétéran du RER A, autant vous dire qu’il en faut pour m’impressionner (Nanterre U représente). Du coup j’en ai profité pour monter sur quelques abribus (chacun son occupation le samedi après-midi) pour prendre des photos.

 


Rassemblement à Denfert-Rochereau (vue des deux côtés de l’avenue)

 

Il était environ 15H30 et les gens commençaient à gueuler un peu, parce que ça bougeait pas des masses. Jusqu’à ce que le camion qui balançait de la musique techno passe un message des organisateurs expliquant que le cortège était déjà parti depuis… 45 minutes (les photos ci-dessus sont prises à ce moment la) ! Simplement le boulevard Raspail était complètement bouché tellement il y avait de monde. La manif’ partait donc de Denfert, puis rejoignait le boulevard Montparnasse avant de s’achever aux Invalides. 3, 5km que nous avons bouclé en un peu plus de 3h. Les rues étaient pleines à craquer tout le long du parcours et lorsque nous sommes arrivés aux Invalides la queue du cortège n’était même pas encore partie de Denfert !

Pour être honnête, je m’attendais à tomber sur une manif’ de vieux : ambiance club de bridge et Questions pour un Champion. En réalité la moitié des mecs que j’ai vu avaient moins de 25 ans, y avait plein de gamins, c’était vraiment sympa. Pas de slogans haineux, juste des gens heureux de défiler paisiblement pour dire à nos dirigeants que sur un sujet aussi important que la famille, ils veulent être consultés. Ceux qui espéraient des hordes d’intégristes en soutanes accompagnés par des tarés fringués en templiers devaient être vraiment déçus.

 

 

Nous avons forcément croisé quelques contre-manifestants dans une rue perpendiculaire au boulevard Montparnasse. Je pense que ça n’a pas fait plaisir aux gens qui défilaient de les entendre hurler « Homophobes, Homophobes » sur leur passage (sauf les enfants qui ne savaient probablement pas ce que ça voulait dire), mais pour être honnête je pense que la plupart s’en foutaient un peu. Bon, faut aussi avouer qu’ils étaient 12 ce qui est plutôt positif. Non pas parce que je ne veux pas qu’ils se fassent entendre, on est en démocratie, chacun son opinion. Mais j’ai jamais trouvé le concept de contre-manif très classe : quitte à m’exprimer je préfère organiser mon évènement plutôt qu’aller pourrir celui des autres.

 

Contre-manifestants à Montparnasse

 

Arrivé aux Invalides avec le sentiment du devoir accompli et une sale envie de McDo, je suis resté un peu pour profiter de la fête et passer le temps pendant que mon frère s’amusait à grimper sur des trucs (réverbère, statue, crapaud-taureau lâché par ses potes…).

 


Mon frère, cet homme qui a un maillot de foot pour chaque occasion…

 

Cette manif’ est un énorme succès. Sur place tout le monde était bluffé par la masse de gens qui avaient répondu à l’appel. Les organisateurs (que je ne connais pas) doivent être félicités, pour une manif organisée un peu en vitesse c’est un carton, ça vient de la base et ça prouve que le potentiel est fou. Reste la bataille des chiffres. Les organisateurs annoncent 200 000 personnes à Paris (ce qui ne me paraît pas délirant), 500 000 en France. La police 70 000 personnes à Paris, 100 000 dans le pays (chiffres largement sous-estimés par la police selon un article du Figaro.fr paru cet après-midi). Bon, on fait quoi avec ça ? Je vais pas vous la jouer à l’intox : je suis incapable de vous dire combien on était, après 28-29 je galère un peu. En revanche il y a deux choses à souligner.

Comme je vous l’ai dit le flot était compact et continu de Denfert à Invalides, et les 2 places étaient encore remplies plusieurs heures après le départ de la manif’. C’est pas un chiffre en l’air c’est un fait. Ca vous pose le niveau de mobilisation.

 

 

Mais il faut aussi parler du traitement médiatique réservé le soir dans les médias. Dans tous les journaux, cette manifestation nationale est reléguée après une manifestation locale contre l’aéroport de Nantes. Selon les organisateurs « 10 000 personnes se sont déplacées pour manifester », et tout le monde en parlait comme d’un truc monstre. 10 000 ? Et ça passe avant un évènement qui a rassemblé des centaines de milliers de personne à travers tout le pays ? Paye ta quenelle quoi… Cela dit, en commentant cette manif’ nantaise les médias ont pris le soin de respecter une convention tacite qui veut que l’on cite à la fois les chiffres des organisateurs ET de la police**. Notez qu’hier nous n’avons pas eu le droit à ce privilège, la plupart des médias se contentant de citer les chiffres du gouvernement. Démocratie inside.

 

 

Forcément, ça fait un peu Jacobin (punaise, vous sentez le niveau monter d’un coup là ?) de parler de la manifestation parisienne, mais je n’oublie pas tous ceux de Lyon, Toulouse, Rennes, Laon, Marseille, Nantes, Montpellier, Mont de Marsan, Dax et Laon qui sont sortis dans les rues pour manifester. J’espère que vous serez aussi nombreux le 8 décembre à Bordeaux, Nancy, Lille et au Mans, et de retour pour la manif’ nationale du 13 janvier !

 

 

*Y a pas de honte remarquez, j’en connais un qui a pas fait le difficile au moment de dormir dans une étable

**Ce qui nous offre une bonne occasion de se marrer à chaque 1er Mai quand FO défile

 

Ps : Toi qui es monté sur la statue de Charles de Gaulle pour lui mettre un nez rouge, j’espère que t’as pas un examen important de prévu ces prochains jours, même de là-haut le bonhomme doit pas être du genre à rigoler !

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

47 commentaires to “17 novembre : Chronique d’une marée humaine”

  • Samedi j’étais plutôt du côté du lion au milieu de la place, mais en fait on n’entendait pas les annonces du podium donc après 1h30 d’attente on commençait a se demander à quelle heure ils comptaient lancer le cortège. Ça nous a fait assez bizarre quand en envoyant des SMS on s’est aperçus que certains étaient déjà en bas du boulevard Raspail alors qu’on avait a peine avancé de 20 mètres quoi. D’ailleurs pour arriver, le métro était nour de monde on arrivait a peine à respirer et pas mal de gens devaient attendre le suivant pour monter.

  • Merci pour cet article Kto ! Effectivement c’était chouette l’ambiance de cette manif ! Et impressionnant le monde !

    Par contre en ce qui concerne le traitement des médias fait gaffe y a des Nantais ici aussi ! Et c’est pas parce que le FCNA est vraiment pas au top (et en soit j’en ai rien à cirer^^) qu’il se passe rien a Nantes ! Ça fait un peu parisien snobant la province ça ^^.
    Sinon trève de plaisanterie. Je suis d’accord que le traitement des médias n’a pas été génial. Mais personnellement ce qui m’a plus choqué quand j’ai regardé le JT le soir c’est que les 2 manifs (La manif pour tous et celle contre l’aéroport de NDDL) soient passé en 2 tous petits reportages après en avoir passé 3 sur l’enlèvement et les retrouvailles de la jeune fille du Sud. (certes c’est une super nouvelle mais est-ce que ça doit vraiment passer avant 2 manifestations qui revendiquent un choix de société).
    Car en ce qui concerne l’aéroport je ne suis pas d’accord avec toi, ce n’est pas du tout local les manifestants venaient aussi de toute la France, voire d’Europe et essayent tant bien que mal d’éviter une gâchis monumental résultat d’un caprice d’Ayrault.
    Bref je dévie mais tout ça pour dire qu’on n’a pas besoin de dénigrer d’autres causes justes pour revendiquer la nôtre !
    (Et soit dit en passant à part le fait d’avoir donné les chiffres des organisateurs le traitement média n’était pas super là non plus : on n’a vu que des gens encagoulés, genre anarchiste et cie, cracher sur les journalistes… alors qu’il y avait aussi plein de gens comme toi et moi qui étaient là-bas dans le même esprit que nous étions à denfert !)

    • je ne dénigre rien, mais ça reste un phénomène local et relativement limité tout de même (ce n’est que mon avis). Et je suis d’accord avec toi, eux aussi ont été servis question clichés ! Nous on a eu le droit à la famille de Saint Cloud avec 5 enfants qui prépare la manif, eux aux anars encagoulés (je suis le seul à avoir vu le mec déguisé en buisson ??).

      Petite pique au FCNA j’admets, mais faut savoir qu’une partie de mon coeur est au Stade Malherbe de Caen, concurrent pour monter en L1. Tout s’explique ;)

      • Tout s’explique alors ;) T’inquiète je t’en veux pas du tout pour le FCNA (le foot et moi…on s’entend pas super^^) et si le stade Malherbe bat les « canaris » pour la ligue 1, ça changera pas ma vie, donc si ça peux te faire plaisir !

        Après je sais que ce n’est pas spécialement le sujet, mais si l’ampleur du mouvement en nombre de participants (38000 selon les organisateurs selon ouest france) est beaucoup moins importante (encore que ça grossit petit à petit) l’ampleur de la résistance en terme d’année de mobilisation est quand même impressionnante !
        Et finalement les deux mouvements ont au moins une chose en commun : se heurter à un mur qui refuse le débat (pour un gouvernement qui prônait il y a quelques mois encore le dialogue et la concertation…eh bien on repassera–’)

        PS : j’ai vu le gars déguisé en buisson aussi ^^
        Mais il y a encore plus fort : un élu en faveur du projet tente désespérément de le justifier en disant qu’en 2004 un pilote à failli se planter lors de l’atterrissage parce qu’il aurait confondu l’Erdre (une rivière qui passe en plein coeur de Nantes) avec la piste d’atterrissage ! Il prend pas les pilotes pour des buses déjà ^^

  • Exactement la même ambiance à Lyon :-) Y a bien quelques contre-manifestants qui ont tenté le coup, mais comme ils se sont pointés 1h avant et qu’ils avaient pas d’autorisation (c’est pas bien malin) ils se sont fait virer. Et la même sensation qu’il ne se passe rien au début (« mais on est derrière le camion – ben nous aussi, mais on est pas encore partis – ah mais il y a deux camions!! on est déjà sur l’autre place! »).

    D’après TF1, comme c’est une manif de droite et que l’aéroport de Nantes c’est une manif de gauche contre « son gouvernement » c’est moins important et moins étonnant. Une sacrée excuse à mon avis, parce que nous on était avec le recteur de la mosquée de Lyon, ça c’est quand même un scoop (et toc).

    Tous présents le 13 janvier, évidemment.

    • Les contre-manifestants ne risquaient pas d’en avoir une, d’autorisation de manifester : le rôle de la préfecture, c’est de permettre que les manifestations se déroulent en sécurité, donc ils ne sont pas censés refuser grand chose, mais une contre-manifestation, c’est typiquement le genre de chose qu’ils interdiraient, parce que ça risque de dégénérer.

    • Super analyse de TF1 (ils ont pondu la même sur France 2 : à NDDL les gens de gauche et à La manif pour tous les gens de droite) c’est un peu (beaucoup) réducteur !
      Il y avait des gens de toutes sensibilités politiques dans les deux endroits (même si il faut bien avouer qu’on a surtout vu les élus de gauche à ND et ceux de l’UMP a la manif pour tous)

  • « TOUS les médias se contentant de citer les chiffres du gouvernement » > Tous les médias que tu as consultés. Car sur les deux que j’ai consultés hier (France info et le site du Monde), il y avait les deux chiffres. Tous les journalistes ne sont pas contre la démocratie, du calme! Sur France info, la Manif pour tous était traitée avant celle de l’aéroport ND Des Landes dans un flash info sur trois.

    • Lefig citait les deux chiffres. Le soir Europe1, Tf1, Libé, BFM, Itélé et canal, non. Pour NDL pareil. Mais je vais nuancer dans quelques minutes puisque tu me dis que ça a été relayé différemment dans d’autres ;) .

  • Hahahahaha je suis le type en orange le plus à gauche sur la première photo, moi qui désespérais d’être passé à la télé, kto tu me combles ^^
    Les agents de la RATP qui ont l’habitude d’évaluer le nombre des gens en les voyant sortir du métro nous ont dit que c’était plus de 100 000, et encore il y avait des cars de toute la région parisienne et les sorties RER. Bref, à 14h30, BFM a eu le culot de laisser dire à la journaliste que les manifestants étaient environ 5 000… Haha. En gros, comme m’a dit un petit monsieur en pensant devant moi sur le Boulevard Montparnasse, on était bien « plusieurs ».
    Et le prochaine, nationale, en Janvier, s’annonce plus folle encore!!

    • Ah ! Un twittos beaucoup moins anonyme maintenant ! T’es trop en mon pouvoir.

      • Du coup tu as certainement été juste sous mes yeux, mais je ne t’ai pas reconnu…. tout ça parce que tu n’as PA

      • Du coup tu as certainement été juste sous mes yeux, mais je ne t’ai pas reconnu…. tout ça parce que tu n’avais PAS ta cravate bordeaux!!!

        • On devrait toujours TOUJOURS avoir une cravate bordeaux.

          Ne serait-ce que pour dépanner s’il y a une tâche sur la pourpre.

  • Mention spéciale au maillot du Real floqué Benoit XVI ^^

    • +1 !

  • Aucun mot sur la scandaleuse agression des FEMEN contre le cortège d’hier ?

    • Les médias l’ont largement traité (et pour une fois pas trop mal en montrant bien de quoi il s’agissait), je l’ai moi-même relayé sur le groupe facebook du blog et twitter, c’est suffisant. Je préfère insister sur la forte mobilisation et l’atmosphère paisible de notre défilé, plutôt que sur ces incidents qui n’honorent personne et renvoie une mauvaise image de nos mobilisations.

      Mais j’espère que leur comportement ouvrira les yeux à certains.

    • Le mec est assez neutre sur la manif du samedi 17, sauf qu’il arrive à caser que la manif des opposants au projet de loi l’inquiète, ceci mis à part rien à redire.

      En revanche sur la seconde il traite l’agression d’une manière pour le moins partiale à mon avis.

  • Tout ça sans l’aide des partis… Comme tu dis, c’est incroyable d’avoir construit tout ça en partant de rien. Qu’est-ce que ce sera le 13 jnvier en ayant prévu à l’avance et avec (j’espère) le soutien des politiques !

  • Comme quoi les médias sont les plus dangereux : ils ne relaient pas à la hauteur de la situation…
    donc encore plus nombreux en Janvier…massive passiv attack ! Peu probable que le gouvernement fasse marche arrière sur ce sujet ! Les plus agressifs ne sont pas ceux qu’on croit comme d’habitude : les vilains cathos rétrogrades devant les FEMEN ultra moderne : Si la violence et la revendication musclée c’est moderne, avec les seins à walpé et des tags insultants, et bien je n’en veux pas. La violence n’a jamais fait avancer le schmilblick, et ce n’est pas d’hier !
    Je ne suis pas contre le mariage homo si ça leur fait plaisir, mais je ne suis pas non plus pour un « parent 1 et parent 2  » sur un document administratif non plus…C’est curieux comme les cathos ont bon dos quand il s’agit d’évolution de société…
    Ca s’appelle comment déjà ?????de la stigmatisation….tiens tiens curieux ?!

  • Sympa de voir des photos, surtout pour ceux qui n’y étaient pas !

    J’espère qu’on sera encore plus nombreux en Janvier !

  • Super ton bilan, kto, merci…et en plus j’ai bien ri.

    @ Marcc
    c’est pas la même manif, pourquoi bouder son plaisir et sa fierté d’un rassemblement plus que réussi pour se polariser sur cet événement certes désatreux mais qui n’est pas le point crucial de ce qui s’est déroulé ce week-end n’en déplaise à certains médias qui préfèrent montrer ce qui cloche, ce qui heurte.
    Hier on a lu sur tous les sites de journaux la même inrterview de Caroline Fourest expliquant qu’elle filmait un groupe de féministes sympathiquement déguisées en religieuses avec des slogants humoristiques quand patatras elle s’est fait attaquer.
    En fin de compte il s’agissait de femmes les seins nus, avec, peints sur leur corps des slogans du type « fuck God »: pas agressifs ça, ni irrespectueux, ni blessants? Ou est le débat, le dialogue? Je te rappelle que l’Eglise réclame une concertation, c’est démocratique non? Ou est le problème pour qu’en face il y ait une telle réponse?
    Ou on est d’accord ou on est des réacs, violents et haineux; ah bon? je n’ai vraiment rien lu ni vu de tel dans les revendications de la manif pour tous et pourtant j’ai bien cherché. En fait cela revient à dire qu’une partie du pays n’a pas le droit de s’exprimer…et parfois seulement parce que les personnes ont passé un certain âge.
    Beaucoup de propos anti personnes âgées sur twitter pendant la manif: quelle tristesse. Ces gens-là doivent oublier qu’ils ont des parents et grands-parents…
    Ceci dit, l’attaque en elle-même est inexcusable, injustifiable et honteuse, on est bien d’accord.

    Bien amicalement à tous

    • Si je lis bien, Marcc est scandalisé par l’attitude des femmes qui ont débarqué nues en bonnes soeurs avec écrit Fuck God ou Fuck Church sur leur corps. Pas l’inverse.

      • C’est pas très très gentil de se moquer des gens qui ont des problèmes de syntaxe…

  • A Lille, ils vont manifester pour le mariage entre frère et soeur plutôt.

    Et je serai des leurs.
    Mobilisons nous !

  • Tu as raison, j’ai réagi au quart de tour et mal interprété la question de Marc et pas vu ta réponse…
    Marc, mille excuses!

    Envoyé par téléphone.

    • Y a pas de souci ;)

      • Je veux bien qu’ on trouve l’attitude des Femen nulle (je fais un effort) mais ce sont quand même elles qui ont des bleus au final… Un peu d’objectivité peut-être ?

        • Chamatou, ce sont surtout elles qui sont venus les chercher (même si les manifestants n’auraient pas dû réagir ainsi). Si tu veux mon avis c’est exactement ce qu’elles désiraient, encore un buzz brillamment orchestré, comme à chaque fois qu’elles interviennent et se font finalement expulsé dans un concert de cris, de hurlement et de battements de pieds dans tous les sens.

        • Sans vouloir en rajouter, je pense que Kto à raison.

          L’objectivité consisterait ici à regarder les faits tels qu’ils sont: il y a d’un côté une manifestation légale et autorisée (on peut ne pas être d’accord avec les manifestants, mais en démocratie ils ont le droit de s’exprimer).

          De l’autre, des personnes interviennent sans autorisation et gazent les manifestants. Ajoutons à cela qu’elles sont à moitié nues, déguisées en bonnes soeurs et couvertes de slogans insultants pour les manifestants. Ceux-ci réagissent violemment.

          Ce sont les faits. Sans départir les deux groupes de leur tort, l’objectivité force à constater que si les Femen n’étaient pas venus perturber illégalement la manifestation, rien de tout cela ne serait arriver. Bien que déplorable, la réaction des manifestants étaient plus que prévisible, ce qui laisse à penser qu’elles ont eu ce qu’elles venaient chercher à savoir une forte exposition médiatique.

          • J’hallucine tellement que je sais même pas quoi répondre, en fait. Profitez.

          • @Chamatou

            Je ne comprend pas ton commentaire. Profitez de quoi ? Qu’est ce qui te fais halluciner ?

          • Je crois que son jeu consiste à (faire semblant de) ne croire en rien. Je me plais à supposer qu’elle est dans une phase de rejet/déni d’un certain nombre de valeurs qu’elle n’a pas encore fini de décortiquer (Axel Kahn disait qu’il lui avait fallu détricoter toute son éducation du jour où il avait réalisé qu’une vierge ne pouvait pas avoir d’enfant par l’opération du Saint-Esprit !).
            Elle prend donc fait et cause pour des mouvements qui l’aident à se libérer de ce carcan. Le développement d’Internet permet de laisser croire à l’universalité d’un certain nombre de causes mais en réalité ne fait que permettre à un certain nombre de minorités d’avoir une écouté universelle. Ce dont l’univers n’a malheureusement souvent rien à battre.
            Vive le Québec libre !

          • Cela dit, je certifie qu’il n’ y a par mon com aucune attaque à l’encontre de Chamatou. Je considère que sa démarche est totalement légitime.
            Même si je me trompe sur son fondement.
            La fameuse « liberté d’expression » : Causez, causez, on vous lynchera après !

          • Filou, je crois que Chamatou t’avait déjà dis de ne pas la mettre sur le divan (même si ton analyse de ceux qui perdent la foi est assez intéressante).

            D’un côté, une personne qui conçoit un pearltree sur Twitter relatif aux chrétiens soutenant le mariage gay n’a peut-être pas une volonté pleine et entière de faire table rase du passé même celui-ci est réapproprié sous l’angle de nouvelles valeurs.

            Et puis quoi! Chamatou n’a jamais fait mystère de son féminisme (L’entête sur le compte Twitter est clair pourtant) et elle se place du côté de féministes (assez radicales, il est vrai): pas de souci de cohérence!

            Et puis, je vous signale que si les FENEM était présentes le 17 novembre, elles se sont simplement faits refoulées comme manifestation illégale. C’est le 18 novembre avec les gars de Civitas et de l’extrême droite que ça a dégénéré (surtout que Caroline Fourest est dans le viseur de l’extrême droite depuis des années). Elle hallucine peut être car vous défendez des gars qui ne sont même pas dans l’Eglise (Si on a fait une manif’ à part, c’est bien avec raison!).

          • Je comprends ton com’, mais juste un truc:

            j’ai aucun scrupule à défendre des gens qui sont hors de l’Eglise ! Si demain une manif’ de féministes ou de salafistes été attaquée de la même manière, il faudrait les défendre de la même façon.

            Que ce soit civitas ou le club bouliste de villeneuve-la-garenne ne change rien au problème.

          • @Basile

            Pardon, j’ai mal formulé ma dernière phrase un peu rapidement. En fait, j’ai l’impression que vous défendiez ces mecs simplement parce qu’ils s’affichent catholiques alors qu’il n’en est rien.

            D’ailleurs, pour avoir vu les vidéos de l’altercation, j’ai l’impression que ce sont plutôt des skinheads (ou assimilé) qui ont fait le coup.

            De toute façon, avec deux courants radicaux côte à côte, il fallait guère se faire d’illusion sur l’issue finale.

  • Marseille, dans le métro, en me dirigeant vers le rassemblement, je me disais, s’il y a cinquante personne, la honte, je repars. eh oui, ça c’est du manque de courage, car lors de notre manie, les contre manifestants étaient une douzaine, et eux, ils n’avaient pas peur.
    Surprise! arrivé sur place nous étions environ cinq cents. ce n’était pas très encourageant. Il était environ 2h15. Mais un quart d’heure plus tard, il y avait foule, mille deux mille, trois mille, je ne sais combien. Nous sommes pas des professionnels des manifs, alors nous étions agglutinés comme des sardines, à Marseille, ça se connait.
    Ce qui m’a surpris, c’est l’approbation des badauds, certains reprenaient nos slogans, tapaient des mains, le pouce en l’air, etc… Ça nous a fait du bien voyant que la majorité silencieuse s’exprimait silencieusement certes, mais s’exprimait tout au long de notre passage.
    Je peux le dire, et parole de marseillais, sans exagérer, quand la manif arrivait en bas de la Canebière, en haut c’était encore plein, photo à l’appui.
    La peur est mauvaise conseillère, aussi je me suis déjà inscrit pour le 13 janvier à Paris.
    un peureux repenti! À bientôt à Paris!

    • Y a pas de honte, on s’est sûrement tous dit un peu la même chose ;)

      Merci de ce topo sur Marseille, et bon courage pour le 13 janvier !

  • Bonjour,

    Merci pour cet article qui remet les idées en place à ceux qui cherchent à minimiser cet évènement.
    Personnellement j’étais à Nantes nous étions près de 4000 (et non 11 000 comme le dit la « manif pour tous » ça me parait un peu beaucoup ^^)

    Il y avait une petite contre manifestation qui rassemblait une cinquantaine de personne mais il n’y a pas eu de heurte entre les partisans pour le mariage et les opposants.
    Cela montre bien le caractère non violent de cet manif (à séparer de la manif du 18 qui a mon avis à dégénérer à cause d’une provocation de la part des Femen)

    Bref une véritable réussite, sensibilisez les gens autour de vous pour leurs montré les enjeux de cette question !!

    Plus nous serons le 13 janvier à Paris mieux cela sera pour la suite :)

    Merci encore pour l’article Kto ;)

  • Et à Nantes on était nombreux aussi!
    au minimum 5000 manifestants bon enfant et parqués sur un cours ( Saint Pierre) pour éviter de rencontrer la contre manif située deux rues plus loin devant la mairie. En plus ils avaient la manif à Notre-Dame des Landes à gérer…
    en prime un article de la presse régionale assez orienté :
    http://pays-de-la-loire.france3.fr/2012/11/17/mariage-pour-tous-deux-manifs-nantes-145152.html
    Merci Kto pour ce compte-rendu.
    Rendez-vous le 13. Le mot d’ordre : emmène 10 potes avec toi!
    MBé

  • A Toulouse plus de 10 000 !!
    Tous à Paris le 13 janvier !! Sa fait un peu loin pour certains mais sa vaut le coup.

  • Tiens, ça me rappelle les manifs de 2003 contre les retraites, il y avait aussi plein de monde… et le gouvernement n’en a pas tenu compte… sous prétexte que ce n’est pas la rue qui gouverne !

  • あなたが得ている ここ |重要} ブログ {ここに!でしょうあなたたい私ウェブログブログにいくつかの招待の投稿をする?

Laisser un commentaire

Avatar de Kto and the City

Bienvenue sur Kto and the city, blog catho décomplexé à l'humour décalé. Vivez les aventures d'un catho dans la ville, on décortique la Foi dans la joie, la bonne humeur et les vannes à pas cher. Mais surtout on assume à fond et on le vit bien.

 

Une supplique ? Une insulte ? Une lettre d'amour ? Contact : ktoblog@gmail.com Réponse dans l'année garantie !

  • Facebook

  • Rejoignez la newsletter !

  • Derniers articles

  • Commentaires récents

  • Kto and the City, l’appli android !

     

     

  • Catégories

  • Suivez KTO sur Twitter !

  • Tags