Tout le monde a ses petites manies, ses petites règles un peu débiles. Prenons ma chère mère par exemple, elle m’oblige à lier mes chaussettes ensembles avant de les mettre dans la panière à linge sale, un peu bizarre non ? C’est comme vouloir qu’on passe l’aspirateur dans les chambres, un jour faudra que quelqu’un m’explique cette obsession. Mais bon, entre mon frère qui enseigne la vie à mon lapin et mon père qui passe son temps à imiter le cochon de cette pub, elle ne détient pas vraiment le monopole familial des troubles psychologiques. Surtout que de mon côté, j’ai un souci avec le cinéma.

 


 

Tu peux m’emmener voir toutes les comédies pourries que tu veux, je suis prêt à payer 8 euros pour un remake en carton de Wallace et Grommit vs le lapin Garou, et le double pour South Park le film en version 3D, aucun problème. Je n’ai rien non plus contre les films d’actions ou d’aventures sans scénario, et je ne crache pas sur un petit super-héros de temps en temps. En fait c’est simple : je suis une poubelle cinématographique. Pour vous situer un peu la pathologie, sachez que dans le désordre mon top3 donnerait plus ou moins ça : La revanche d’une blonde, Hitch et La chute du faucon noir. En revanche, là arrive le blocage, vous ne me trainerez jamais au cinéma pour voir un film dont le but est de faire réfléchir. Que ce soit sur le sens de la vie, la mort, la société ou je ne sais quel truc tordu, je déteste ça (ou alors tu me balance un T-Rex télépathe au milieu histoire d’équilibrer un peu). Ca me met mal à l’aise et ça m’agace, je viens au cinéma pour me détendre, pas pour faire une dépression. Alors vendredi dernier quand on m’a proposé d’aller voir le dernier film de Tom Hanks, j’aurais dû sentir le gros traquenard.

Pour vous peindre le tableau rapidement, c’est l’histoire d’un gamin autiste dont le père meurt dans les attentats du 11 septembre. Il pète légèrement une durite au passage et s’interroge sur le sens de tout ça, pourquoi des hommes qui ne le connaissaient pas avaient-ils tué son père ? Où est la logique ? Autant vous dire que le film n’était pas vraiment fait pour moi…* Pas de T-Rex, pas d’équilibre : grosse carotte. Mais la question vaut quand même le coup de s’y arrêter, où est la logique ?

 

 

Si vous êtes croyant, alors on vous a sûrement déjà posé cette question en forme de reproche après un évènement particulièrement affreux ou injuste. La mort d’un enfant par exemple. Toi qui crois, tu dois avoir une réponse. Ton Dieu qui peut tout et qui est si puissant, il a forcément permis ça. Alors pourquoi ? Et là, qu’est-ce que tu réponds ? Ben rien, parce que la vérité c’est que nous, catholiques, n’avons pas plus d’explication que n’importe qui. Le baptême ne nous confère pas une compréhension supérieure des évènements, et on ne reçoit pas spécialement un coup de fil de justification venu d’en haut quand ça cartonne, « attention là on a une méga tuile qui débarque, je te fais un briefing rapidos**». Non. Quand quelqu’un vient me voir en me disant « pourquoi ton Dieu a laissé faire ça ? », ma seule réponse, c’est « je ne sais pas ».

Mais à la différence de beaucoup de croyants, je n’ai pas honte de répondre cela. Si je crois en Dieu, je n’ai pas pour autant la prétention d’en être un. Je n’ai pas la prétention de le comprendre, ou d’être capable d’expliquer ses faits et gestes. D’ailleurs y a déjà des mecs dont c’est le boulot, on appelle ça des prophètes, et vu qu’ils finissent la plupart du temps au fond d’un canal les pieds coulés dans du béton, ben je préfère m’abstenir. Il y a des choses qui me dépassent, je l’accepte, même si ça fait tâche dans une société où le grand jeu est de faire le mec infaillible.

 

Ca ne veut pas pour autant dire que je ne me suis jamais révolté, que rien ne me choque ou que je n’aurai pas un paquet d’explications à demander une fois là-haut. J’ai beau être catho, je reste un être humain (même si c’est pas faute d’avoir essayé de devenir un elfe des bois quand j’avais 11 ans), et les évènements douloureux je ne les encaisse pas sans pression « puisque ça fait partie du plan de Dieu tralala ». Non, catho ou pas je douille comme tout le monde. Le jour où j’ai enterré un ami d’enfance, décédé à 22 ans d’une leucémie, j’ai eu la même réaction que tous les gens présents à l’église, j’ai trouvé ça absurde, injuste. Et je crois que le prêtre qui a prononcé l’homélie éprouvait la même chose.

Mais je crois au message du Christ, pour pas mal de raisons que j’ai déjà évoqué et que j’évoquerai encore, je suis convaincu de l’existence de Dieu. Alors si je n’ai pas de réponse à cette question, j’ai l’espérance. L’espérance que quelle que soit la durée de mon cheminement sur la terre Dieu sera à mes côtés, l’espérance qu’à ma mort il sera là pour m’accueillir, et qu’il fera de même pour les gens que j’aime. L’espérance que notre vie ici a un sens. « En toi j’ai mis ma confiance ».

Mais n’allez pas confondre. Je n’ai pas besoin d’espoir au point de croire en Dieu, je crois en Lui, alors il m’a donné l’espérance.

 

Ps : J’ai peu posté ces derniers temps et j’en suis désolé, mais les journées sont un peu chargées en ce moment. En plus mon lapin a volé mes articles, mon chien a poursuivi mon lapin, moi j’ai couru après mon chien, bref ça a duré longtemps.

 

 

*Mais vraiment pas mal, si vous hésitez ça vaut le coup

**Oui oui, Dieu parle comme un jeune cadre supérieur agaçant. Il emploie aussi des termes comme « faire un feed-back » ou encore « soyez force de proposition »

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

35 commentaires to “Où est la logique ?”

  • Belle réponse sur un sujet épineux. Mention spéciale pour le cochon…

  • Pas si simple d’admettre qu’on ne peut pas aider. On aimerait pouvoir apporterplus de réconfort…

  • Encore une fois c’est bien écrit et plein de sagesse. Cela dit cet article me conforte dans mon idée et me renvoie directement à une maxime à laquelle je « crois » moi aussi :

    Croire en (un) Dieu c’est expliquer quelque chose qu’on ne comprend pas par quelque chose qu’on comprend encore moins.

    PS : ta transformation en elfe a un peu marché non ?
    PS2 : j’aurai mis Hitch en top 1
    PS3 : très bonne console

    • Ca peut paraître paradoxale, mais je comprends ta maxime. Je sais pourquoi je crois, cependant ca me choque pas qu’on voit les choses ainsi côté « athée ».

  • C’est même pas Tom Hanks le traquenard. C’est Sandra Bullock, l’affiche du film et le titre qui a une très forte raisonnance française (= titre à la con).

    Comment jamais je me serais fait avoir !

    • Dit comme ça ça parait tellement évident… La prochaine fois on s’appelle avant pour un brainstorming !

  • Il pleut sur les justes comme sur les injustes.

  • Bon je dois reconnaître que tu me bluffes un peu là. C’est très bien dit.
    Je fais automatiquement le rapprochement avec un film j’ai vu à la télé dimanche dernier : l’Impossible Pardon. Pas d’acteur connu, ça se passe chez les Amish, aux Etats-Unis, et ça veut juste faire un peu réfléchir sur la force du Pardon dans un pays où on pourrait penser que les foetus grandissent avec au moins un petit pistolet, même en plastique dans chaque main.
    L’histoire d’un père qui, pour se venger de Dieu qui lui a « pris » un bébé qui venait de naître, va faire un carnage dans une communauté hyper croyante. En retour, 3 représentants de la dite communauté, dont le père d’une victime, vont chez la veuve du bonhomme (qui se suicide juste après son méfait) et lui annoncent que la communauté pardonne à son feu mari, et que, comme elle est veuve et sans un sou vaillant, elle peut s’adresser à eux si elle a besoin de quelque chose.
    C’est très improbable, vu de loin, mais cette scène est ENORME.
    Parce que, face au Pardon, il y a la perte de la foi, la vengeance, la colère, le sentiment d’injustice.
    Le Pardon est la seule vraie demande que Dieu nous fait à travers Son message.
    Le Pardon générateur d’Amour.
    Il est diffcile de pardonner aux hommes. Contentons-nous déjà de ça comme tâche.
    Dieu nous a donné la liberté, et bien souvent nous en faisons n’importe quoi. Ca devrait déjà nous faire réfléchir.
    Reste à mettre « sur Son compte » les catastrophes « vraiment » naturelles, les accidents bêtes, et la maladie. Cela nous choque, nous révolte. NOUS sommes mis à l’épreuve, à divers échelons.
    Pensons à Job.
    Nous n’avons rien à exiger de Dieu. Comme tu le dis si bien.

  • Où est la belette ?

  • C’est vrai que nous n’avons pas de réponse. Mais comme tu l’a dit, nous avons l’espérance. Nous savons que Dieu nous aime tous. tous. Sans exception. Même si parfois on a l’impression qu’il nous a abandonné. Mais toutes nos souffrances, Jésus les a déjà subi pour nous, il est mort le plus injustement du monde, comme ton ami, pour nous… Et il nous a pardonné… nous invitant à en faire autant.

    Ce message est très dur, très difficile à entendre, mais si beau…

  • Pour ta mère j’ai des réponses (ça pourra toujours te servir, et à beaucoup je djeunz aussi) :
    - mon mari aussi lie ses chaussettes ensemble avant de les mettre au lavage. Et contrairement à moi, il n’est jamais victime du phénomène de la chaussette toute seule (par contre, ça lave toujours mieux si on les sépare au moment de les mettre dans la machine, hein…), et c’est d’autant plus vrai depuis qu’on a un petit, dont un des jeux consiste à vider la corbeille à linge sale.
    - les poussières sont les amis des acariens, qui sont amis avec les problèmes respiratoires en tous genres. Elles ont tendance à s’incruster dans les moquettes, sous les chaussettes, et à prendre les transports en commun : sous vos pieds nus, ou grâce au courant d’air que font vos pieds et bas de pantalons, elles vont joyeusement du dessous de votre lit où vous les croyez bien planquées jusque dans la cuisine, le salon ou l’entrée, là où les invités les verront bien. Et si vous (comme moi) n’en avez rien à secouer sachez qu’il y a toujours des gens pour vous juger sur la propreté de votre logis.

    Et on écrit QUELLE QUE SOIT la durée, merci.
    Sinon, très bon article, comme souvent.

    • Merci Viollette pour ton précieux éclairage.

      Saurais-tu par hasard comment on fait une tarte aux abricots ?

      • en cuisine je suis un peu du genre à improviser, et puis je ne fais jamais de tarte aux abricots (l’été prochain j’essaierai peut-être), alors je dirais « tu mets de la pâte feuilletée dans un plat à tarte, tu poses des demi abricots dessus (la peau en-dessous), tu parsème de sucre en poudre et/ou de noix de coco râpée et tu enfournes selon les indications sur l’emballage de la pâte (généralement c’est du style 30 minutes à 180 degrés) ». Parfois je raconte mes recettes de cuisine mais ça tient un peu de la littérature et de la blague foireuse aussi…

        • Je me rends compte que selon le navigateur que j’utilise je n’ai pas le même pseudo, ça fait bizarre.
          Quand même, on fait dans le hors-sujet total là non ? (enfin, je me souviens de débats bien pires sur d’autres blogs)

          • Tu veux parler des chaussettes ou d’Androïd ?

          • C’est sur qu’après le beau début de débat quand même assez profond…
            Mais bon ça montre qu’il y a une bonne communauté sur ce blog!! :-)

          • Je parlais de la tarte aux abricots. Parce que Androïd, il y aurait un article plus approprié, mais ça a tout de même un rapport avec le blog. Qui n’est pas un blog de cuisine ni de fée du logis il me semble.

    • pour les chaussettes il y a une troisième solution: les mettre dans un filet qui se ferme généralement par une petite fermeture éclaire. ainsi vos chaussettes libres mais contenues se laissent laver facilement, sans s’égarer.

      • On parlait des chaussettes AVANT la machine. La problématique est d’arriver à retrouver la paire pour être sûr de la laver ensemble.
        Sinon, chacune a le temps de partir à la découverte de l’appartement, de la maison et peut-être le jardin !
        Pour renouer avec le sujet religieux, on pourrait essayer de faire le lien avec la fête en famille (on tue le veau gras, etc…) organisée par madame Mère à l’occasion du retour de la chaussette prodigue.

  • Dieu permet le mal, aussi pas cool qu’il soit pour un plus grand bien…
    Un gamin qui s’est fait transformer en crêpe par un 38 tonnes va peut être retourner le coeur d’un pêcheur endurci qui va se rapprocher de la conversion

    • Evidemment.

      Mais c’est tellement difficile à dire, et plus encore à entendre. Parce que du point de vue émotionnel il ne peut pas y avoir de justification.

      Même si, comme tu le dis, du point de vue rationnel il peut y en avoir une. Il est normal que l’on refuse le décès d’un enfant. Et dans le même, qui n’aurait pas signé pour qu’Hitler ne disparaisse pas enfant ?

  • Désolé pour le hors-sujet mais je voulais annoncer qu’il est maintenant possible de commenter dans l’application android. Il suffit de faire la mise à  jour dans le Playstore (remplaçant du market depuis aujourd’hui).

    Pour l’instant il n’est pas possible de répondre à  un commentaire précédent.

    Envoyé par téléphone.

    • Il faut telecharger une mise a jour ?

      • Oui, ton téléphone devrait te la proposer automatiquement normalement. Sinon tu peux aller voir dans le market/playstore.

      • Quand je vais dessus ça marque « vous devez être connecté à internet » !

        • A ben ça c’est sur il te faut le 3G ou le wifi.

  • En cette journée de la femme, j’ai décidé de soutenir Madame ta mère rapport aux chaussettes ; le syndrome de la chaussette célibataire est LE fléau récurrent de toute mère de famille qui se respecte, tu peux pas comprendre.

    Plus sérieusement j’aime beaucoup ton article (y compris les blagounettes, toujours au top). L’Espérance est bien un don, une chance immense qu’il est malheureusement si difficile d’expliquer à un non croyant. En tout cas, à la lecture de tes réflexions, je pense j’aurai maintenant beaucoup moins de complexes à dire « je ne sais pas ». Alors merci, c’est déjà ça.

  • Je comente depuis l’application android!!
    Merci François pour cette rapidité. Et je vois que t’as  aussi remplacé archives par intégrale. Merci encore.

    Envoyé par téléphone.

  • Un article profond, qui touche à un sujet délicat et très abstrait. Tu l’as traité avec beaucoup de sagesse, je te félicite. Juste bravo.

    • Le reste des commentaires était tout aussi délicat mais avec assouplissant.

      En plus ça sent bon.

  • [...] l’article « où est la logique », nous avions parlé des injustices de la vie et des questions qui vont avec, face auxquelles [...]

  • I like this post, enjoyed this one appreciate it for putting up.

  • Hello! I just would like to give an enormous thumbs up for the superb info you’ve got here on this post.

  • やあ!私はただの親指良い データ あなた右ここ|ここでがあります。私はでなければならないまもなく| 余分もっと | | ウェブログのあなたにを再び戻って来る。

  • Votre blog propose un regard neuf sur le sujet

Laisser un commentaire

Avatar de Kto and the City

Bienvenue sur Kto and the city, blog catho décomplexé à l'humour décalé. Vivez les aventures d'un catho dans la ville, on décortique la Foi dans la joie, la bonne humeur et les vannes à pas cher. Mais surtout on assume à fond et on le vit bien.

 

Une supplique ? Une insulte ? Une lettre d'amour ? Contact : ktoblog@gmail.com Réponse dans l'année garantie !

  • Facebook

  • Rejoignez la newsletter !

  • Derniers articles

  • Commentaires récents

  • Kto and the City, l’appli android !

     

     

  • Catégories

  • Suivez KTO sur Twitter !

  • Tags