De toute la semaine, les autres étudiants de l’EM n’ont pas arrêté de me rappeler combien je devais écrire mon article sur les JMJ : « Hey, ma copine aussi était aux JMJ ! », « Tiens, c’est marrant j’étais aux JMJ avec lui, lui et lui aussi », « Trop classe ! Moi je mets des JMJ dans mes céréales tous les matins ! » bref, il était vraiment temps de la faire cette soirée diapo…

 

 

Les jornada mundial de la juventud c’est quoiqu’il arrive un moment inoubliable. Tu peux te taper les pires plans galères de ta vie, des déjeuners immondes que même les scouts mangeraient pas* et dormir avec les rats dans des hangars à rollmops désafectés, quand tu reviens t’es comme un fou. Gonflé à blog, reboosté pour l’année et des projets d’évangélisation plein la tête : C’est LE grand mystère du catholicisme (avec la résurection de Jésus aussi).

La première explication, c’est la grosse (grosse) (grosse) ambiance. C’est scientifique, tu mets des jeunes de 20 ans par centaines de milliers dans une ville, tu files deux trois tambours à des sud américains et ça devient vite un joyeux boxon. T’as un feeling naturel avec tous ces jeunes cathos, et ça te donnes direct envie de partager des trucs avec eux, comme mettre le bazar sur les quais de la gare par exemple (quand on y est pas on le réalise pas bien, mais les JMJ ça fait beaucoup, beaucoup de monde…).

 

 

Y a une sorte de complicité spontanée et perso j’ai toujours adoré ça, « Ah, toi aussi les italiens t’empêchent de dormir ? Viens par là mon frère ! ». Une grande liesse internationale généralisée qui aurait fait rougir Lénine de plaisir… Tous les soirs il t’arrive une nouvelle aventure, un imprévu qui fait foirer tout ton programme et qui rend ta journée surprenante, franchement faut le vivre pour comprendre.
Tu te ballades dans la ville pour aller voir un concert de Glorious, tu mets trois plombes alors t’arrives à la fin et tu veux rentrer, mais le métro est bourré à craquer et finalement tu fais Madrid-by-night pendant des heures. Sur le papier c’est pourri, dans les faits c’est énorme. Jamais ce que t’as prévu, toujours mieux.

Cela dit, si je veux voir des mecs d’autres pays souffler dans des vuvuzelas je peux aussi aller à la coupe du monde de foot (ou regarder Pierre Ménes la commenter à télé, ça marche aussi). Au départ tu vas aux JMJ pour l’ambiance, rencontrer d’autres cathos (juste pour voir à quoi ça ressemble et peut-être leur jeter des cacahuètes), vivre un truc hors du commun. Et t’es pas déçu ! Mais avec trois JMJ au compteur, tu réalises que le point fort du truc est ailleurs. Là, normalement, vous me voyez venir gros comme une maison**…

 

Mais oui, je suis persuadé que le côté spi ne passe clairement pas à la trappe. J’en ai vécu trop des adorations où tu viens en trainant les pieds et ressors en prenant une grande claque dans la gueule pour ne pas en être persuadé. La fête, c’est la bonne excuse pour être là, à l’endroit où Dieu veut t’amener. T’as qu’une envie, c’est d’aller te pieuter parce que la veille t’as fait le malin jusqu’à pas d’heure en sachant qu’il fallait se lever tôt (scénario identique chaque matin, victoire écrasante de l’optimisme sur l’expérience), ou d’aller faire un foot parce qu’il fait beau et que vraiment les americains ont l’air de s’éclater. Mais y a une confession ou une rencontre qui change tout, tu te retrouves avec des questions pour dix ans et une marque indélébile pour le reste de ta vie (demandez à Jesusdread comment il a vécu sa procession à Tolède…).

Ce n’est pas un hasard si tant de mecs qui en reviennent ont le blues, changent leur pratique de la foi au quotidien et se lancent dans de nouveaux projets. Les JMJ, ça prend ta vision de la religion, du monde, de la vie, ça en fait un gros tas de patamodeler*** et ça le transforme un truc plus grand et plus mâture (mettons un T-Rex, mais genre un peu âgé). En fait t’es confronté à la Foi, la vraie, celle qui balance tes certitudes et te donne envie d’être un homme nouveau.

 

Je vais pas recommencer à vous raconter tout ce qui s’est passé pour moi pendant ces 10 jours à Madrid, vous avez évidemment tout suivi sur Twitter (sinon il n’est pas trop tard) ! J’espère simplement que Xavier, Filou, Marie, Jesusdread et les autres partagerons avec nous ce que ça leur a apporté. J’attends vos commentaires ! Trois dernières petites choses :

- BXVI a fait un carton, il a gagné son pari et je suis heureux et fier d’avoir un Pape comme lui
- Dieu est grand
- On remet ça à Rio en 2013 ! (Poupoupou poupoupoupou poupou)

 

Un prêtre qui bosse pour la matrice

 

On ne dirait pas, mais ceci est une veillée de prière

 

Et voilà l’adoration qui a suivi

 

Les confessionnaux installés dans le grand parc de Madrid

 

Et un grand merci à Marie « Frolic » pour m’avoir permis de gratter ses photos !

 

 

* On parlait déjà des scouts dans cet article
**Ce qui en soit pourrait être fort insultant
*** La flemme de chercher l’orthographe sur internet. Disons une boule de playdo

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

29 commentaires to “Esta es la juventud del Papa !”

  • Bonjour, monsieur Anderson…

  • Normalement, les JMJ, c’est comme le BIFIDUS ACTIF, ça fait du bien à l’intérieur et ça se voit à l’extérieur ! Sauf que pour beaucoup des JMjistes, le retour à la case CASA est moins évident que ça parait : boosté ? OUI ! Touché ? COULE dans l’amour de Jésus ! Ebloui ? à l’intérieur ! Mais voilà garder le flamme, c’est pas gagné ! Ceci dit, si tu lis l’Evangile : ce qui est semé, même un truc microscopique comme une graine de moutarde, ou bien une graine au milieu de l’ivraie, ben, ça finit par porter du fruit ! Donc patience et restons zen ! Les JMJ de Madrid commenceront en 2015 ou 2020 !

    • C’est un des trucs dont je suis vraiment persuadé, il faut d’abord faire les trucs sans vouloir à tout prix en tirer quelque chose à chaud, les fruits viennent tranquillement et à leur rythme. Quelques années après on se souvient d’un moement, d’un phrase, et on se dit « P….. Mais bien sûr ! ».

      Dieu est patient.

  • J’ai adoré cet article, on sent que tu parles d’un truc qui te touches, avec les tripes.

    +1 pour le T-Rex

    • Le Pachycephalosaure est vachement plus classe !

  • Mais pourquoiiiii j’y étais paaaasss…..

    • Même regret pour moi, j’espère être à RIO en 2013 !!!

      Merci pour ce partage Kto, et pour t’être donné la peine de twitter pendant les JMJ ;)

  • la noche de Alegria! Un gars ce serait ramené sans savoir ce qui s’y passait il aurait presque pu croire qu’il entrait en boîte de nuit, jusqu’à l’arrivée du Saint Sacrement…. Ah ce Jésus, il a de la carrure quand même, c’est un grand!

    • Dans le tweeter je dis à un moment « qui pourrait croire que l’Eglise est capable d’organiser des trucs comme ça ?? », c’est à ce genre de moment que je pensais :D

  • On voit bien que les JMJ ont été un moment super fort de ta vie. C’est un article qui parle vraiment.

    -1 pour les scouts on mange toujours bien (enfin presque)

    • C’est votre tolérance et votre estomac en béton que j’évoque. D’une certaine manière, je suppose qu’on peut prendre ça pour un compliment ;)

  • Quand 2 millions de visages différents se réunissent pour un seul Dieu, un seul Seigneur, quand 193 nations L’adorent en silence, quand la jeunesse Le loue en chantant, quand l’Humanité se nourrit de Son corps et de Son sang, quand LA et les rencontres témoignent de Son Amour, quand le vrai Bonheur est là, quand Dieu seul suffit… Et bien, bienvenue aux JMJ !

    « Transmettez aux autres la joie de votre foi. Le monde a besoin du
    témoignage de votre foi, il a certainement besoin de Dieu » Benoit XVI, le 21/08/11.

    PS : I<3 YOUCAT ;)

    • Merci pour ton témoignage Léa, tu as le sens de la formule (on a trop de poètes sur ce blog !).

      Je plussoie trop pour le Youcat, ce truc est vraiment génial et il aura son propre article…

      • Merci c’est gentil de ta part :) au fait, j’ai jamais eu l’occasion de te le dire encore, mais félicitations pour ce site (qu’un certain Arnaud m’a fait découvrir…) : il est superbe ! :D J’attends donc avec impatience ce fameux article sur le Youcat !

    • Le Youcat ! Une révélation ! Je crois que ça peut changer beaucoup de choses, ce bouquin est génial…

  • J’avais dit autour de moi que je partais pour les JMJ, j’étais persuadé que quelque chose changerait dans ma vie. Vous voulez rire ? Je me retrouve « firme en la fé », affermi dans la Foi. Ca, c’est du direct live, après ou déjà pendant ma confession à Paray, auprès d’un prêtre martiniquais, seul francophone accessible au moment où cela m’est devenu indispensable !
    A Madrid, aucune catéchèse, presque pas de recueillement collectif ressenti dans mon for intérieur, surtout le sentiment de mener ou d’encadrer un troupeau de bestiaux mineurs, excités par l’effet de groupe, pour certains même peut-être là pour échapper aux parents.
    MAIS, ça c’était pour le tout premier degré.
    Parce que de la Fraternité, de l’Amour, j’en ai fait le plein, et tout ça dans une paix intérieure que je n’imaginais pas du tout. D’abord à Paray où dès le lendemain de mon arrivée, j’ai rencontré un compatriote que je ne connaissais pas, mais qui avait été au cathé de ma mère il y a plus de 40 ans. Pendant les moments d’Adoration, à Lourdes, à Galapagar où nous avons été accueillis à bras ouverts par les très dévoués voluntarios, les paroissiens et leur curé Juan Daniele.
    Rien que du bonheur avec Glorious, puis à la Noche, avec les Priests et Tony Melendez.
    Le Pape, invisible pour mon groupe, et pourtant si présent AVEC nous. Même à Cuatro Vientos. J’ai ramené un merveilleux sentiment de communion universelle, aussi bien à recevoir comme tout le monde des bassines d’eau depuis les immeubles que nous longions, qu’à porter les sacs de pique nique à 3, à parler avec des Syriaques à 5, à recevoir les douches des pompiers à 30, ou encore à suivre la messe à 1million et demi !
    Je te passerai quelques photos. Il y a le gymnase-dortoir, à 450, les entrées de métro à 3000, l’aérodrome à la veillée, à 1 million, et l’orage. Et beaucoup de photos d’écrans, faute de mieux, avec toutes les nations, leurs banderas, notre Pape et ses expressions de bienveillance.

    • Comme on dit par chez nous, les confessions avec les prêtres africains et antillais sont souvent les meilleures. :)

  • Esta es la Juventud del Papa !

  • « Si vous êtes ce que vous devez être, alors vous enflammerez le monde. »

    Jean Paul II

  • Its like you read my mind! You seem to know a lot about this, like you wrote the book in it or something. I think that you could do with some pics to drive the message home a bit, but instead of that, this is fantastic blog. A great read. I will certainly be back.

  • Esta es la juventud del Papa ! « Kto and the City

  • I have no idea how you do this but I’m completely fond of this blog.

  • of course like your web-site however you have to test the spelling on several of your posts. Several of them are rife with spelling problems and I find it very bothersome to inform the reality nevertheless Iˇll surely come again again.

  • Wow! This is a great post and this is so true

  • Absolutely composed subject matter, regards for selective information.

  • thank you for share!

  • これは、サイト できる | – によってのためにすべての全体情報あなた望んだこのとはdidnについて抰誰が聞いて知っている。垣間見るここ、とも抣L 間違いなく 発見それを。

  • nice articles

  • Hey there! Do you use Twitter? I’d like to follow you if that would be okay. I’m definitely enjoying your blog and look forward to new posts.

Laisser un commentaire

Avatar de Kto and the City

Bienvenue sur Kto and the city, blog catho décomplexé à l'humour décalé. Vivez les aventures d'un catho dans la ville, on décortique la Foi dans la joie, la bonne humeur et les vannes à pas cher. Mais surtout on assume à fond et on le vit bien.

 

Une supplique ? Une insulte ? Une lettre d'amour ? Contact : ktoblog@gmail.com Réponse dans l'année garantie !

  • Facebook

  • Rejoignez la newsletter !

  • Derniers articles

  • Commentaires récents

  • Kto and the City, l’appli android !

     

     

  • Catégories

  • Suivez KTO sur Twitter !

  • Tags