J’ai toujours du mal à croire que quelqu’un puisse ne pas connaître le Frat. Ce truc a tellement rythmé et boosté ma vie de jeune catho que ça me parait fou qu’on n’en ai jamais entendu parlé. « Comment ça ?? Dark Vador était le père de Luc ??? », non, y a des lacunes qui font pas sérieux…

J’y ai participé plusieurs fois en tant que jeune, plusieurs fois en tant qu’animateur, et il faut absolument que je vous en parle un peu. Ca tombe bien, j’y étais il y a moins de deux semaines. Allez, on reprend tout à zéro.

Ceux qui ont un minimum suivi le blog (et compris un peu ce que je racontais, ce qui est pas forcément le plus évident) savent que je suis animateur en aumônerie pour les 4ème/3ème. S’engager pour parler de Dieu à des jeunes de 13/14 ans, c’est un peu comme partir prêcher la bonne parole au milieu des ours polaires : les seuls moments sans solitudes sont ceux où tu flippes de te faire bouffer (je vous faisais part de mon désarroi dans cet article). Heureusement pour sauver l’animateur un peu en dépression à la fin de l’année, il y a le Frat.

 

Le Frat, c’est un évènement monstrueux, une machine de guerre qui mobilise toutes les aumôneries cathos d’Île de France pendant la pentecôte. T’as toute la mixité sociale des 75/77/78/91/92/93/95 qui débarque et fait voler en éclat le vieux cliché du stéréotype catho. Une année c’est le tour des 4/3ème à Jambville (comme le week-end dernier), la suivante c’est celui des lycéens à Lourdes.

Pendant 3 ou 4 jours se regroupent ainsi 10 000 jeunes de toute la région pour vivre un grand rassemblement où ils alternent temps de détente et temps un peu plus spirituels. Le but, c’est pas d’enchainer les messes ou les conférences sur la transubstantiation dans l’Eglise du XIVème. L’idée c’est surtout que les jeune se rencontrent, partagent des trucs, réalisent qu’ils sont pas complètement seuls au monde. Une sorte de mini-JMJ en fait, mais en français et dans des tentes (pour Jambville). Ca fout quand même un joyeux bordel dans la forêt, et quand tu les envoies sous le chapiteau géant, ça donne quelque chose comme ça (qualité bof, mais vous voyez l’idée) :

 

 

Perso, ma vie de catho a vraiment commencé au lycée avec le Frat Lourdes. C’est ma première grande expérience spi, j’ai vécu là-bas des confessions qui ont changé ma vie, des moments de prières de malade. J’y ai grandi quoi. Pourtant, un an avant j’avais zappé Jambville pour aller à un tournoi de rugby, ça vous donne une idée de l’implication…

Après, faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages. Evidemment que t’as moins de 1% des gamins qui viennent pour « vivre une expérience spirituelle forte », et encore je suis généreux. D’ailleurs, à 13/14 ans on a clairement autre chose à penser à quelques rares exceptions prêt. Alors ça joue au foot pendant que le pote se confesse à côté, et ça gratte du temps de sommeil dans la tente à l’heure de la messe, normal. Mais ça, j’ai envie de dire qu’on s’en fout un peu.

L’essentiel, c’est que les gamins ressortent de là avec une image de l’Eglise qui sort de ce qu’ils ont vu dans leur paroisse, et avec la preuve que des cathos, il en reste encore (d’ailleurs ils sont capable d’organiser des trucs plutôt cool, la preuve). Les fruits de tout ça, c’est dans un, deux, dix ans qu’ils les verront, je suis très bien placé pour le savoir. A leur âge ils se rendent pas compte du cadeau qu’on leur fait ni de la chance qu’ils ont. Et c’est vraiment pas l’important.

 

Quand je suis allé témoigner dans un village du Frat (un groupe de 500 gamins), j’ai croisé des mecs de 25/30 ans venus filer un coup de main à leur pote pour l’organisation, mais surtout voir à quoi ça ressemblait à force d’en entendre parler. Leurs mots ? « C’est un truc de dingue, ça t’explose la tronche ». Je suis mille fois d’accord avec eux, qui au dehors peu imaginer qu’un rassemblement de jeunes cathos, ça ressemble à ça ?

Mon seul regret, c’est que seuls nos gamins de la capitale et alentour puissent vivre ce genre de trucs, c’est vraiment dommage.

Plus tard, je ferai deux trucs pour mon gamin. Le premier, ce sera de le nourrir exclusivement de kebabs à partir de ses 3 ans, histoire qu’il développe des anti-corps ultra-puissants et devienne une sorte de sur-homme. Le second, ce sera de l’envoyer au Frat. Parce que je vois pas ce que le barbu là-haut aurait put envoyer de mieux sur ma route.

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

32 commentaires to “Une raison béton d’habiter en IDF : Le frat”

  • J’ai vécu une « dernière soirée » de Frat à Lourdes (mon aumônerie s’est raccrochée au Frat en revenant de notre « rando-retraite » annuelle dans les Pyrénées) : c’était il y a déjà presque 10 ans mais bon sang, le souvenir de l’ambiance et des chants est toujours autant présent !

    (et merci pour ton blog, il fait du bien au moral :) )

  • Quand je serai revenu des JMJ, le FRAT restera le seul vrai événement d’aumônerie qui m’aura manqué dans mon expérience au contact des jeunes cathos.

  • Du feu de Dieu ce frat ! Je suis complètement d’accord avec toi Kto ! Je n’ai pas eu la chance de vivre le frat de Jambville ni celui de Lourdes en tant jeune. J’ai eu la chance de le suivre cette année comme animateur. D’ailleurs c’est un témoin venu sur Pontville qui m’a parlé de ton site Kto (peut-être toi qui sait !).
    J’espère en tout cas que les parents de jeunes ne vivant pas en IdF ont des solutions bis pour que leurs enfants puissent en profiter !
    C’est vraiment un fait marquant dans la vie de tout jeune catho et je sais que l’on a besoin des évènements comme celui-ci dans l’année pour tenir le coup dans nos petites paroisses qui ont parfois tendance à nous faire fuir…
    Par contre pour les Kebabs, est-ce que des études sérieuses ont été mené ? xD

    • @ Kagura : Merci pour ton commentaire encourageant. Je suis comme toi, ce sont des expériences qui marquent…

      @ Filou : Tu n’as pas besoin de ça pour être un animateur d’une valeur inestimable, toi ! C’est pour les mecs comme moi, encore un peu léger ;)

      @ Tarcicus : C’était presque moi, mais pas vraiment ! En fait c’était mon jumeau à Pontville, moi j’étais à Etoileville. Ravi de voir qu’il a fait un peu de pub ;)

      • Arrête, tu vas me faire rougir ! Je ne m’appelle pas Chamatou !

        • Juste aucun rapport ^^ Je ferai une piètre animatrice :P

          • Meeuuunon, c’est juste que lors d’un récent commentaire tu as dit que Kto te faisait rougir !!! Scuzz

    • Si tu étais animateur au FRAT, il serait intéressant que tu nous fasses partager (si tu en as le temps !) ton témoignage sur la façon dont tes jeunes ont vécu le Frat.

  • Ca donne envie putain. Je savais pas que les cathos faisaient ce genre de trucs.

  • Très sympa l’article, mais y a pas un souci d’affichage sur la page ?

    • wtf

  • Salut à tous,
    j’ai eu la chance d’avoir Kto comme témoin au FRAT (t’étais génial) et ça ma permis (enttre autres) de découvrir ton blog de ouf. C’est vrai que le FRAT c’est un moment super fort et c’est un truc génialissimme. C’est franchement dommage que ce ne soit que pour l’Ile de France et que tout le monde ne puisse pas en profiter mais ta vidéo montre bien l’ambiance qu’il y avait au chapiteau. D’ailleurs se FRAT me permet d’affirmer que l’année prochaione, je vais à Lourdes!

    • Héhé, j’adore entendre ce genre de trucs, merci fini ! En plus, on a finalement peu de retours sur les témoignages ou sur le blog, alors ça fait super plaisir.
      Content que le frat t’aies plut, on se retrouve à Lourdes l’an prochain !

  • Effectivement ça à l’air bien dynamique / cool / sympa / géant …. ton truc, et en même temps il y avait le pélé de Chartres ! Pas le même genre de truc dynamique / cool / sympa / géant …. mais un truc de ouf aussi !

  • Vous croyez qu’en 4ème ca sert ? Ils s’en souviendront sûrement pas dans dix ans.

    • Ooooohh si ! Mon fiston se souvient parfaitement de l’ambiance et de ce qu’il y a fait. Après, tout dépend de ce que tu fais de ta foi… Faut pas attendre que des trucs comme ça.
      Parce qu’il y a bien un moment où il faudra s’en servir pour témoigner, tout seul, sans avoir à pomper l’énergie de ceux dont la mission est vraiment de défricher les âmes.
      Imagine Saint Paul attendant qu’on lui chauffe un peu les foules.
      Imagine Jean à Ephèse, avec Glorious en 1ère partie…
      A vaincre sans péril on triomphe sans gloire.
      Mais je ne veux pas te faire peur ! Une bonne messe dominicale, ça te recharge les accus !

    • Témoin: je m’en souviens très bien, et si Dieu veut je m’en souviendrais encore parfaitement dans les 10 ans qui viennent.

      J’y ai vécu des choses beaucoup trop fortes et fondatrices pour ne pas en garder un souvenir précis.

      Et comme le dit l’article, c’est parfois plusieurs années après que l’on se rend compte de l’importance de certaines étapes.

  • Pour info: « IdF » = « Ile de France »

    Ici C’est Paris.

  • Oh ça a l’air vraiment super sympa comme truc ! C’est dommage que ça se limite à l’Ile de France..

  • Je suis d’IdF donc pas très au courant, mais je sais que dans certains autres diocèses il y a des rassemblements de la sorte. Evidemment, ca dépasse pas les 10000 jeunes de moyenne comme au FRAT, mais je pense qu’il doit y en avoir quelques milliers assez facilement non ? (provinciaux, provençaux, témoignages bienvenus)
    Je sais que dans la région lyonnaise c’est très important (normal), du côté de Montpellier ou Toulouse aussi, je confond, et puis un peu partout en France j’imagine mais, encore une fois, de manière plus modeste.
    En même temps, l’Ile-de-France, tu peux pas test.

  • Ouhlà… Il y a effectivement un problème d’affichage.

    • Et j’ai pas la moindre idée de la manière dont on peut le régler… Loose inside.

  • Merci Kto !!

  • En Midi-Pyrénées il y a un rassemblement tout les 2 ans à Lourdes pour tous les 4ème/3ème de la province. J’y été l’année dernière, évidement on été beaucoup moins qu’au frat, environ 500 à 600 . L’ambiance été géniale aussi, et on avait un groupe…d’IdF, Nomade.
    http://www.nomade-adam.com/index2.php
    J’ai un peu suivi le frat sur internet, c’était une bonne idée de la retransmettre en direct.

    • C’est cool que y ai ce genre de mobilisation en dehors de l’idf ! Après, c’est normal que ça concerne moins de personnes, on est quand même massivement nombreux dans la grande couronne. Sympa d’avoir partagé ça avec nous !

    • Heureusement qu’il n’y a pas qu’en Ile de France, qu’il se passe des rassemblements pour les jeunes !
      Dans le diocèse de Nantes, on emmène les 4ème, 3ème et lycéens à Lourdes une semaine pendant les vacances de Pâques. En général ils en reviennent complètement fous de joie (mais fous au sens propre hein ! Ça chante comme des dingue tout le trajet retour en car ^^)
      Et sinon on a un truc méga génial trop cool, c’est le rassemblement Happy Day (c’est un peu les Journées Nantaises de la Jeunesse) pour les collégiens, lycéens, étudiants, jeunes pro… Chacun en fonction de son âge a des activités différentes proposées sur le principe du festival de la Jeunesse : théâtre, musique, danse, jeux, conférences, temps de prière sur un après midi. Le soir tout le monde est ensemble à la cathédrale et ensuite soirée concert (cette année c’était Glorious, en 2009 PUSH…) et le lendemain matin il y a une cinquantaine de jeunes lycéens et étudiants qui sont confirmés et ça ça fait un super témoignage pour les plus jeunes !
      Le problème c’est que c’est que tout les 3 ans

      • Ca fait plaisir à entendre :)

        Les jeunes ont vraiment besoin de grands rassemblements dans ce genre

  • [...] de mon aumônerie. Pour ceux qui ne connaissent pas le Frat, vous pouvez faire un petit tour ici. Du coup vous savez aussi pourquoi je galère pour poster. Le sanctuaire de Lourdes est toujours [...]

  • [...] au Frat pour la 5ème fois, c’est un peu comme travailler chez McDonald’s. Si si ! Quand les gens [...]

  • [...] croyant a vraiment commencé (sortez les violons, c’est la minute émotion). C’est grâce au Frat de Lourdes que j’ai découvert la sérénité et le bonheur que pouvait m’apporter l’Eglise, [...]

  • You ought to take component in a contest for among the most effective blogs on the internet. I will recommend this site!

  • こんにちは!私はただの親指素敵 情報 あなたが持っているでしょう右ここ|ここでがあります。私は可能性が高くなりますまもなく| 余分もっと | | ウェブログのあなたにを再び戻って来る。

Laisser un commentaire

Avatar de Kto and the City

Bienvenue sur Kto and the city, blog catho décomplexé à l'humour décalé. Vivez les aventures d'un catho dans la ville, on décortique la Foi dans la joie, la bonne humeur et les vannes à pas cher. Mais surtout on assume à fond et on le vit bien.

 

Une supplique ? Une insulte ? Une lettre d'amour ? Contact : ktoblog@gmail.com Réponse dans l'année garantie !

  • Facebook

  • Rejoignez la newsletter !

  • Derniers articles

  • Commentaires récents

  • Kto and the City, l’appli android !

     

     

  • Catégories

  • Suivez KTO sur Twitter !

  • Tags