Avant de passer à ce deuxième article consacré aux JMJ, sachez que mon tour de France des écoles de commerce m’a conduit à Lyon ces derniers jours. Et Lyon, vous ne le savez peut-être pas, mais c’est plutôt une ville centrale sur la « Carte de France Catholique » : c’est à la fois la ville du Primat des Gaules, celle de Sainte Blandine (qui est bien placée dans le Top 1 des martyrs chrétiens ayant pris le plus cher) et une ville mariale depuis 1643, date à laquelle la ville se met sous la protection de la vierge pour être épargnée par la peste (et ça marche). C’est d’ailleurs l’origine de LA fête lyonnaise de l’année : la Fête des Lumières. *

 

 

Ca c’était pour la minute « culture catholique », maintenant passons aux choses sérieuses. Beaucoup de « Kto and the Cityens » m’ont écrit pour me demander comment j’avais bien pu atterrir en Côte d’Ivoire, et pourquoi ce thème revenait régulièrement sur le blog. Vous comprendrez mieux après avoir lu ce n°2 de mes instantanés JMJ.

 

Cologne, Eté 2005

Avant d’arriver à Cologne même pour retrouver le reste des jeunes (2 millions le dimanche pour la messe featuring B-XVI en live), nous avons passé une semaine avec 1000-1500 pèlerins dans une charmante petite ville du nord de l’Allemagne dont j’ai oublié le nom (mais qui s’appelait probablement Osterbendorfsberg ou Schönwesterölburg).
Durant la journée, c’est temps de prière, groupes de partage avec des témoins etc… Du classique en somme, mais croyez-moi tout devient plus exotique et « funky » quand on passe des heures à essayer de se faire comprendre par des lettons qui ne parlent pas un mot d’anglais, d’allemand ou d’espagnol (ou n’importe quel autre langage de nos contrées civilisées).
En soirée l’idée c’est de mettre un maximum de boxon dans la ville (mais chrétiennement, entendons nous bien) avec des concerts, des soirées, etc… Et surtout, ça veut dire que dans le gymnase ou vous dormez à même le sol (ça rappelle sûrement des souvenirs aux scouts, moi ça me pourrit simplement le dos), la notion de sommeil est à relativiser quand vous avez pour voisins des italiens bien décidés à prouver au reste du monde que, oui, c’est vrai, les italiens gueulent quelque soit l’heure de la journée (ou de la nuit). En somme, quand un italien tente de chuchoter, il hurle deux fois plus fort**.

Un soir, nous marchons donc dans la ville au milieu de ce joyeux bazar festif, et décidons de nous rendre dans un bar pour retrouver d’autres jeunes français, loin des italiens qui hurlent et des lettons qui jouent au basket dans le gymnase-dortoir à 3h du matin (il semblerait qu’il y ait une dose minimum de basketball dans la journée d’un letton, une sorte de précaution médicale, mais ce n’est qu’une théorie).

En entrant, notre attention est attirée par une table de grands gaillards occupés à rire tellement fort que l’on n’entend qu’eux dans le bar et sûrement à des kilomètres à la ronde. Je sais ce que vous allez penser : il a vraiment quelque chose contre ces pauvres ritals. Mais non, les gaillards en question parlaient un français parfait, bien que clairement marqué par un accent pas très milanais.

Au milieu de tous les européens qui étaient arrivés dans la petite ville de Schwelsterihgsdorfenburgstadt se trouvait un groupe d’ivoiriens, et quelques uns d’entre eux avaient envahi le bistrot en question. Quand tu vois ça, tu te dis direct « ça sent le moment fun », la petite expérience sympatoche et le partage des cultures où y a moyen de bien se marrer. Alors on s’est posés avec eux. Toute la soirée.

 

On a ri, payé des tournées (surtout eux en fait), et balayé à peu près tous les sujets : le foot, le rap, la bière, le foot, les filles, le foot. Ils nous parlent d’un pays où la messe dure 3h et où les églises sont bourrées à craquer (inéquation difficile à expliquer), on échange quelques vannes gratuites, et finalement vient la question fatidique : « Eh sinon, vous êtes bien gentils, jeunes messieurs d’Abidjan, mais vous faites quoi dans la vie ? ». Pas de réponse. Ou plutôt si, mais des réponses pourries genre « Rien », ou encore « Je profite de la vie », « Je regarde les oiseaux» choisissez votre préférée. C’est un peu comme si vous me demandiez mon métier et que je vous répondais « j’aime les ballades en automne et la paix dans le monde ».

Mais vous me connaissez, quand j’essaie de gratter une info (ou de quoi me payer une canette de coca) je suis du genre à pas lâcher l’affaire. Alors l’un d’eux a fini par craquer et vendit la mèche dans un grand éclat de rire : « On est prêtres ».

BADABOUM

On était sur le cul. Un seul mot me venait à l’esprit : « Mytho ». S’ils ne m’avaient pas montré leur passeport, sur lequel il était indiqué « prêtre catholique », je ne les aurais jamais cru. En fait ces types, avec qui j’ai passé une soirée mémorable, était à la fois complètement modernes dans leur façon d’être, totalement « normaux », tout en étant fermes et sans concessions sur le fond. C’est une leçon de vie chrétienne que j’ai reçu de Thierry, Patrick, Marius, Jean-Pierre, Vincent et les autres.

C’est bizarre, ce scénario est assez improbable quand on y repense, mais c’est en entrant dans ce bar presque par hasard, et en entendant des inconnus rires comme des baleines, que j’ai tissé des liens qui m’ont amené à partir en Côte d’Ivoire cette année, et à y vivre une des plus hallucinante expérience de ma vie.

C’est ça un moment JMJ, et c’est ça qui vous attend à Madrid si vous avez la chance d’y aller…

*Pour ceux qui ne sont pas encore convaincus, j’ajoute que Lyon jouera l’an prochain sa 12ème Ligue des Champions d’affilée. Eh ouais.

** Toute animosité vis-à-vis de nos cousins transalpins serait totalement fortuite et n’aurait absolument rien à voir avec le vol honteux de notre 2ème Coupe du Monde un soir de Juillet 2006.

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

21 commentaires to “Mes instantanées JMJ N°2”

  • Salut à toi KTO,

    Voilà, je me suis fait une petite cure du blog (6 articles en retard dont un avec 62 comm’ !!!) après quelques semaines de désintox … Ben dis donc, c’est toujours aussi bien ! (Même la vidéo débile avec le panda!)
    Cet article me donne une idée… Tu parles des JMJ mais moi, ce qui m’intéresse (et me préoccupe) aujourd’hui, c’est le FRAT… Enfin… tu sais… quoi !
    Et donc, voici un sujet qui me plairait que tu développes car cela nourrirait ma réflexion et me permettrait de me la pêter auprès des jeunes dont je vais avoir la charge durant 3 jours pendant le week-end de la Pentecôte. Et ce sujet, c’est le thème du FRAT(ernel).
    Or donc, pour toi KTO, c’est quoi : « donner », « recevoir », « partager » ? Qu’est-ce que ça induit/implique/pose comme question… dans la vie d’un jeune en marche vers la chrétienneté !!
    Voilà, la commande est passée…
    Merci d’avance et M. pour la suite de tes oraux…

    • le quoi ?

  • Il y a du foot en Italie ? Nooon, tu t’es trompé, c’est le rugby le sport là-bas. Je passe l’éponge, on fait tous des erreurs.

    Le commentaire précédent est génial et @chach : je pense que tu viens de plonger m.Kto dans une intense réflexion pour sortir un article de derrière les fagots sur le FRAT. Il risque la crampe cérébrale à cause de toi.

    Cet article décrit bien un des meilleurs moments des JMJ : le choc des cultures. Que tu le veuilles ou non, aux JMJ tu rencontres plein de gens de partout, mais si tu le veux vraiment, alors tu risques de vivre des moments qui te marqueront à jamais. C’est beau.
    Spéciale dédicace à Claire ;p

  • Ca tombe bien, les JMJ j’y vais ! J’espère vivre ce genre d’expérience là bas ^^

  • Putain de stage, ce sera sans moi…

  • Article magnifique, j’espère vivre des rencontres comme ça à Madrid (et te croiser si Dieu le veux). Pour la minute « culture catholique », t’a juste oublié de parlé de Lyon Centre et de Glorious, mais je mets ça sur le compte d’une inadvertance (attention, si ça recommence…).

    • Glorious quoi ?!

      Vous allez arrêter avec les références que je comprends pas ???!!!

      • Le meilleur groupe de rock de France
        http://www.glorious.fr/events.php

        • LOL

      • http://fr.wikipedia.org/wiki/Glorious , à ton service ;)

        C’est eux qui ont fait la musique de la vidéo sur JP II dans l’article « Santo Subito »

      • J’ai entendu deux des piliers du groupe sur Radio Notre-Dame. On avait l’impression d’être dans un autre monde. Quand tu veux être positif, t’as l’impression d’être dans une montgolfière. Il n’y a plus que le code de la route qui te retient ici bas.

        • One additional technique for advertising your website is posting comments on different sites with your web site link.

  • Les rencontres des JMj sont bénies par Dieu.

  • @ Luc : le Frat,racourci de Fraternel, c’est un rassemblement organisé par les évèques et qui rassemble les jeunes catholiques de la région IDF. En l’occurence, cette année, ce sont les jeunes de 4e et 3e (y’en a 11000 quand même !) qui se retrouvent à Jambville (dans le 78) pour 3 jours de folie (prononcer : folaïe). Pour en savoir + : http://frat.org/.
    Et même que pendant ce Frat et ben Glorious (le groupe catho rock qu’a la côte et dont parlait Jéjé) jouera en direct live, oui monsieur, pendant toutes les célébrations, yepee !!
    Voili, voilou !
    Bon maintenant, KTo, il y une pression d’enfer (euh…) pour rebondir sur le thême : « Qu’as tu à donner ? » (Ah oui, parce que j’ai pas dit, c’est la semaine prochaine !!).

  • Je crois que je vais aller aux JMJ. Rien que ça…
    Accompagnateur de mineurs.
    Ca ne dépend que de moi.
    En même temps, ça sent le KO à plein nez après 11 jours de rythme plus tout à fait de mon âge, mais je crois qu’il y a une sorte d’appel irrésistible à vivre quelque chose qui va me faire basculer.
    Une vieille nostalgie du scoutisme – voir si je suis cap, mais aussi rencontrer d’un peu plus près la Communauté de l’Emmanuel à Paray-le-Monial, être à Lourdes un 15 août (faut être dingue !) et finir sur les rotules chez les Ibères pour voir le Pape probablement d’aussi près qu’en 64 à l’aéroport de Beyrouth. Un bail ! Et après ça quelques jours dans la Creuse chez des potes hyper athées, histoire d’animer la conversation…
    J’avais pourtant fait une croix (sans jeu de mot débile) sur cette expérience qui, sur le plan de l’âge requis, ne m’est plus accessible depuis quelques années déjà. Oui mais voilà, en ce temps là mes amis, je crois que le me sentais totalement hors-jeu. Bien sûr JPII était sympa, super, tout ce que vous voulez, mais moi j’étais « ailleurs », dans une bulle poreuse, en attente. Donc pas digne de …
    Je ne sais pas si ce trip me permettra de me réconcilier avec moi d’abord, mais à travers le service aux autres dans des circonstances tout à fait exceptionnelles, j’entends bien poursuivre la démarche missionnaire dont je comprends le sens tous les jours un peu plus, depuis que j’ai commencé à témoigner, en toute conscience, en restituant ce que m’avaient généreusement offert mes parents et que j’avais mis au congélo, pour le cas où…

  • Quoi ?! C’est Glorious qui va animer le FRAT ? Haha ! Quelle ironie du sort !
    Le jour où j’avais demandé au chanteur (Thomas) : « Alors, le FRAT, c’est pour quand ? » Il m’avais répondu que ce serait son kiff mais que ça risquait d’être galère (Evidemment ce ne sont pas ses mots exacts).
    Hein ? Je connais le chanteur ? Oui. La classe ? Oui, un peu… Quoi ? Ah non, me demandez pas son mail !

    • T’inquiète, je l’ai en ami sur Facebook, et Benjamin aussi.
      Mais je les connais pas personnellement.
      T’es Lyonnais?

  • On se croirait dans le club des 5! .. Mais où est donc DAGO?

  • « Toute animosité vis-à-vis de nos cousins transalpins serait totalement fortuite et n’aurait absolument rien à voir avec le vol honteux de notre 2ème Coupe du Monde un soir de Juillet 2012. »
    Heuuu chuis nulle en foot mais tu es sûr de la date ???

  • I need NW astral diamonds thus terrible we required these on the web online thatsold these for your more affordable value.as soon as i became these individuals we were holding too small, and i also could not send them back. That i abused everything income take an NW astral diamonds of which had been not still substantial and then could not accommodate.Then i decided they would obtain NW astral diamonds in the precise websites Manged to get these people and that i coulnt remove them they can be for that reason wonderful. At this time I need far more. I are unsure of what size for getting thus i aspire these people offered for sale these people in two different sizes, still other than that I adore them all.

  • No i know. Thank you for sharing this.

Laisser un commentaire

Avatar de Kto and the City

Bienvenue sur Kto and the city, blog catho décomplexé à l'humour décalé. Vivez les aventures d'un catho dans la ville, on décortique la Foi dans la joie, la bonne humeur et les vannes à pas cher. Mais surtout on assume à fond et on le vit bien.

 

Une supplique ? Une insulte ? Une lettre d'amour ? Contact : ktoblog@gmail.com Réponse dans l'année garantie !

  • Facebook

  • Rejoignez la newsletter !

  • Derniers articles

  • Commentaires récents

  • Kto and the City, l’appli android !

     

     

  • Catégories

  • Suivez KTO sur Twitter !

  • Tags