Je confesse à Dieu tout puissant, je reconnais devant mes frères (à travers cet article on line) que j’ai passé la moitié de ma misérable existence à lâcher des vannes gratuites* sur toutes sortes de gens qui ne le méritaient pas. Et franchement, ça c’est pas bien…

Si je veux choper une place pas trop pourrie au paradis, j’ai intérêt à en finir avec ça, et vite. Alors ce soir je demande pardon. Je demande pardon à toutes les équipes qui se sont faites pourrir en L1 ces dernières années (Arles Avignon et Boulogne sur Mer, si vous m’entendez…). Je demande pardon à toutes les personnes qui commandent des Big Mac au pain complet ou qui enregistrent Plus Belle La Vie quand elles ne peuvent pas le voir en direct (au premier rang desquelles ma mère et ma soeur). Je demande pardon aux cyclistes et joueurs de tennis français qui font sûrement de leur mieux, mais surtout, surtout, je demande pardon aux scouts…

 

Je crois que personne a mangé autant qu’eux, seuls nominés et vainqueurs haut la main dans toutes les catégories que mon esprit moqueur a pu inventer.

Certes, j’avais mes raisons. Aux JMJ de Sidney je les voyais se réveiller à 5h pour regarder un lever de soleil, ou attendre que les gens s’endorment pour profiter des robinets d’eau froide et se laver alors qu’il faisait 3° dehors. Je suis presque certain qu’ils chassaient leur propre nourriture la nuit, et qu’ils auraient construit leur gymnase perso avec chauffage au sol et piste de karting si on leur avait laissé une semaine de plus.
Mais à force d’enchaîner les vannes sur la tribu des Marsouins Grassouillets et celle des Cormorans Cleptomanes, j’avais un peu fini par louper l’essentiel. Alors je répare ça ce soir (ou ce matin, ça dépend quand vous lisez cet article en fait).

 

Pourquoi ? Parce que j’ai repensé à un truc qu’une fille m’a dit y a quelques années et que j’avais complètement zappé. Elle venait de province, et m’avait lâché « Avec l’aumônerie vous avez quand même du bol parce pour moi c’est pas facile, j’suis la seule catho de mon entourage, et j’ai jamais eu qui que ce soit pour partager ça»».
En effet c’est quand même un des gros problèmes pour les jeunes cathos : l’isolement. A part les aumôneries, qui regroupe les jeunes pour les aider à partager des moments un peu spirituels ? La présence auprès des nouvelles générations, on l’assure comment ?

Eh ben ça m’a frappé comme un coup de boule Jean-Marc Mormeck : les trois prêtres que j’ai connu à mon aumônerie étaient d’anciens scouts.

 

J’ai pas été scout moi-même, et je suis pas sûr que j’aurais pris mon pied en dormant dans des nids de fourmis, mais plus j’y repense, plus je me dis que c’est une chance de les avoir. Pas seulement parce que c’est une vraie manière de transmettre nos croyances aux jeunes, mais aussi parce que c’est une super mise en pratique des valeurs cathos. Sortir un peu de la Ds 3D et du Samsung Galaxy Slim dernière génération pour vivre des trucs en groupe, en montant des projets de solidarité, le contact avec la nature en tant qu’oeuvre de Dieu, le scoutisme c’est un condensé de Jésus Christ dans le foulard bicolore. T’as tout dedans, le respect du prochain, le goût de l’effort et l’égalité de chacun devant la vie et le Seigneur. Le concret, la mise en pratique de la foi quoi.

Exactement ce qui manque aux cathos d’aujourd’hui, et tant pis si leurs shorts leur donnent une drôle de dégaine. Un paquet d’entre nous ferait bien d’aller participer à une messe dans la montagne à 5h du matin. Je crois qu’on comprendrait pas mal de choses. Et puis, on verrait des marmottes. Ou des chamois.

Beaucoup des mecs qui m’ont impressionné, spirituellement parlant, avaient été à cette école là. Pourquoi ? Pas parce qu’ils récitaient des passages entiers de la Bible comme des moutons (ou des bouquetins**), ça je m’en fous. Je peux en apprendre aussi si je m’ennuie un après-midi de flotte. Mais simplement parce qu’ils savaient de quoi ils parlaient, ils avaient vécu des moments forts, et donc quand ils le partageaient, ils le faisaient avec les trippes.

 

Vous savez quoi ? Si Dieu a un jour l’inconscience de me filer des gamins à éduquer, il est bien possible que je les inscrive dans la tribu des Marcassins Homozygotes (ou celles des Chimpanzés Gloutons). Pourquoi ? Parce que si (à mon grand désespoir) ils n’ont pas la Foi, ils en auront au moins les valeurs.

Et ils sauront construire des cabanes.

 

 

* Et d’une qualité parfois médiocre

** Plusieurs animaux de la montagne sont cachés dans cet article: sauras-tu les retrouver ?

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

71 commentaires to “Mes excuses aux scouts”

  • Le Big Mac au pain complet est la plus grosse arnarque de tous les temps (juste après les spécial K). Tu penses faire une bonne action pour ton corps en vue de l’été mais tu te fais juste haïr par tes potes parce que tu attend 10 000 ans qu’ils retrouvent du pain complet par rassis dans la cuisine.

    Et sinon, les scouts c’est la vie. En dehors du côté spirituel de la chose que j’ai pas franchement pu aborder au cours de mes 3 ans 1/2 de scoutisme, le côté « débrouille toi dans la nature avec ton équipe », ça laisse des traces, et des bonnes .

    C’est pas pour rien que mes copines les plus débrouillardes et qui le plus le sens du partage ont fait au moins 7 ans de scouts.

    Et je sais faire un brelage, monter une tente, rouler un foulard. Indispensable, on est d’accord :)

    • I like what you guys are usually up too. This type of clever work and coverage! Keep up the excellent works guys I’ve included you guys to my personal blogroll.

  • j’aime beaucoup le ton et le fond ! ….. et j’ai été scout et même animateur Monsieur Mais de mon temps les troupes n’avaient déjà plus de nom à la con !

    • @ Opportune : merci pour ton commentaire , ta réaction a été rapide ! +1000 pour le Big Mac au pain complet ;)

      @ Ichiban : C’est vrai que les troupes s’appellent plus comme ça, même eun profane comme moi le sait, mais c’était trop tentant ! Sympa d’être passé glisser un petit mot, fais gaffe tu vas devenir un commentateur régulier ^^

  • Tu es pardonné KTO, tu en fais déjà pas mal pour te recheter.
    Continue tout de même à ouvrir les yeux, et devine autour de toi, dans ton quotidien, le nombre de personnes qui sont aujourd’hui dans le service à l’autre : du prof à l’infirmière, du prêtre à l’avocat, de l’architecte à l’écologiste… bon nombre d’entre eux ont fait une promesse : « Devant tous je m’engage … Protège ma promesse, Seigneur Jésus ! »

    Quant à toi, Ichiban, si de ton temps, les troupes n’avaient plus de nom à la con, je crois surtout qu’elles n’en ont jamais eu : les troupes sont les troupes, les patrouilles c’est autre chose. Je n’étais pas scout marin, mais quand j’ai donné le nom des dauphins à ma patrouille, j’en étais particulièrement fier. Et quand on m’a donné mon totem, j’ai su que celui-ci reflétait forcément ce que j’étais au fond. On m’avait donné une « épreuve » à accomplir, et mes pairs avaient choisi en fonction de ma façon de la traîter. Un surnom qu’on m’a donné pour ce que j’étais, pas un surnom pour se moquer. C’est important quand on est jeune.

  • Ha !

    Filou se dévoile ! On va ENFIN savoir quels anciens scouts traînent sur KTO !

    • Mais j’arrête pas de me dévoiler Wagram !

    • Filou en avait déjà parlé ! Dans un article dont je ne me souviens plus, mais il me semble que Filou tu as été scout au Liban, c’est bien ça ?

      • Là, c’est clairement une perche grosse comme un séquoïa pour que je te ponde une bavette de 3km. C’est pas bien !
        Mais oui, j’ai été scout au Liban. Et même louveteau avant. Des souvenirs uniques, des nuits sous la tente-sous la pluie-sur les cailloux, des veillées autour du feu, le banjo, la guitare et l’harmonica, des sketches pour animer, des marches mémorables, des moments solennels, des dimanches avec les parents au camp à leur faire visiter notre « chez nous » et à leur faire goûter à notre spécialité : les pâtes aux pâtes. Et puis paf ! la guerre, la diaspora, les vagues de départs, en emmenant un, deux ou trois à chaque fois, les familles qui se recomposent -ou pas- à l’étranger, les morts trop jeunes…
        Je reviens plus tard.

  • J’ai peur des scouts.

  • J’ai fait 3 ans de louveteaux, ça compte ? Ce fut 3 ans durant lesquels j’ai lutté avec ma mère pour qu’elle m’achète le t-shirt jaune à la place de la grosse chemise à manches longues qui t’étouffe l’été, en vain…
    3 ans pendant lesquels j’essayais d’imposer le jean dans ma troupe à la place de ce foutu short…
    Heureusement j’avais un noyau d’amis qui me soutenaient lors de ces revendications. Des gens normaux qui essayaient de rester normaux même en étant scouts.
    Ceux qui souffrent en silence quand ils traversent un village (ou même pire : une ville des hauts-de-seine !) en uniforme, au milieu de leurs potes en train de chanter Fanchon à tue-tête, et qui ne souhaitent qu’une chose : arriver au plus vite en rase campagne là où il n’y a personne pour nous dévisager…
    3 ans passés dans la sixaine des Renards Platipus… Véridique. J’ai encore le « poster » que j’avais moi-même dessiné.
    Enormément de bons souvenirs tout de même, beaucoup de connaissances que je n’aurais pas appris autrement (quelle idée de foutre des patates enrobées de papier alu dans le feu quand même O_o Mais qu’est-ce que c’est bon!).
    Mais trop de petits détails dérangeants qui chatouillent de plus en plus la patience.
    Alors quand après 3 ans de louveteaux on m’a dit : « Tu vas voir les scouts c’est pareil mais en mieux, vous serez plus indépendants » Yeah !!!
    « Et en plus le camp d’été sera spécial, de la rando en VTT pendant 2 semaines ! »
    Sauf que je déteste le vélo (oui je sais, c’est un peu bizarre)… Alors là j’ai craqué.
    Je ne suis jamais allé chez les scouts et je m’en porte pas plus mal.

    Les scouts c’est bien mais faut pas abuser.

    • Moi, j’arrive même pas à imaginer la catastrophe nucléaire si t’avais essayé d’imposer les dreads ! Quand on sait que plusieurs années plus tard ton look quotidien fait tous les matin la une de 20 minutes, on en a froid dans le dos !

    • Justement. Personnellement mes petits CP de 16 ans avaient beaucoup de mal au départ avec l’idée de se ballader en ville en short sous les yeux doux de leurs prétendantes qu’ils risquaient de croiser au détour d’une rue.

      Et pourtant, ils ont appris à assumer leurs choix, ils ont appris la non-valeur du vestimentaire et la simplicité.

      L’exemple de leurs chefs, qui à 21 ans, se baladent aussi en short sous les yeux ébahis de leurs amis anarchistes et professeurs de Fac … Ça n’est pas facile pour eux aussi mais ils décident d’assumer leur simplicité, et ça, c’est un exemple qui m’a marqué et qui, je l’espère et je le pense, a marqué ceux dont j’ai eu charge d’âme.

      Après, tout demeure dans la façon de vivre la chose. Certains chefs/troupes sont trop « à fond dedans », mais quand on essaie de vivre les choses simplement, et d’opérer un grand « retour aux sources », on réalise à quel point certains détails sont insignifiant comparé au reste :)

      • Mais le short, ça ne devient pas un détail insignifiant ? Un baggy de temps en temps, ou un sarouel, on s’en fiche, l’important c’est d’être bien dans la troupe et de toujours se distinguer grâce au foulard, non ?
        (Non je n’aimais vraiment pas ce short).
        Ensuite, si on le trouve pratique et qu’on se sent bien dedans, c’est normal de le porter, je dis pas.

        • Un sarouel ? Non mais sérieux…

          • J’aurais pu dire sac à patate ou pyjama mais on sait, les cathos se cachent partout de nos jours…

  • Et encore, nous était pas hard core, on était que scout de France. Je veux même pas imaginer les scouts d’europe!

    • M’en parle pas :P Si chez des amis j’ai le malheur de dire que j’ai été Guide d’Europe, je dois passer une heure à montrer que non, je suis pas faciste.
      Les Scouts d’Europe sont traditionnels dans leur pédagogie et surtout dans le décorum. Après il y a les troupes de gens à peu près normaux et les intégristes fous furieux pas si rares qui nous font une sale réputation…

      Pardon ? Ah oui j’ai été scout (ou plutôt guide, vu que c’est comme ça qu’on appelle les filles ) pendant 5 ans. Beaucoup de bon souvenirs autour du côté « survival » et de l’émotion ressentie dans des moments spirituels forts, ainsi que d’admiration pour un idéal… idéal. Il faut dire que je suis née dépourvue du sens du ridicule, du coup je n’ai jamais ressenti le malaise de Dreads ;) En revanche ils n’ont rien pu faire pour mon sale caractère, je n’ai jamais été nommée ni chef de patrouille ni seconde, ils ont bien fait !

      • Aaaah, je ne me trompais pas ? Tu as vraiment un sale caractère ? Tu sais que ça me rassure un peu ?

        • :P

          Personne ne me l’a jamais dit en fait… Donc soit j’ai bon caractère, soit j’ai tellement mauvais caractère que les gens ont peur de me le faire remarquer ;)

  • Salut à tous,

    bon, j’ai jamais été scout, donc sur ce sujet c’est un peu complexe de m’exprimer de manière constructive, mais en tout cas je peux le confirmer, l’isolement c’est vachement dur à vivre au quotidien…

    heureusement qu’il y a ça et là sur la toile des petits oasis tels que ce site, mais dans la vie non-numérique, c’est en réalité très difficile d’être le seul catholique qu’on connaît…

    Quoi qu’il en soit, puisque cet article les met à l’honneur, Big Up à tous les scouts !

    ;-)

  • Coumbayaaaa My Loooooooord,

    Coumbayaaaaaaaaa

    • @ Tony : http://en.wikipedia.org/wiki/Kumbaya

      @ Sam : tu voles en solo dans la vie ?

      • @Kto : Nan, tracasse, j’ai une merveilleuse petite famille. C’est juste que bon, bien que catholiques, ils sont pas spécialement intéressés par la question… et les amis et collègues encore moins … alors bon, on peut pas les obliger hein, mais c’est pas spécialement motivant de vivre sa foi au quotidien dans une ambiance si peu religieuse … c’est pour ça que je parlais d’isolement. Et je suis persuadé que c’est le cas pour pas mal de catholiques dans nos contrées sécularisées …. M’enfin, gardons le moral, il est ressuscité ! :-)

        • Sam, on est au moins 2 !

  • bah ça fait plaisir a lire mais plus ça vas plus je me dit je suis pas d’accord tout a fait avec ton article!

    bah dejà: on n’est pas masochistes aux scouts, Baden Powell a dit : le bon scout c’est pas le dur a cuir, c’est celui qui sait créer le confort autour de lui (ça, les scouts mêmes n’en ont pas tous conscience, [et y'a toujour le fantasme du gros bourin dans toute les troupes])ça veut dire que le scoutisme c’est en aucun cas <> mais c’est <> et la différence est plus fondamentale que l’on pourrais le croire, et ça rentre jammais a coup triques.

    Bon ça c’est pour la forme, c’est peut être un peu bête, et peu être que tu le sait déjà… mais en fait je gardait le meilleur pour la fin : le fond ;)

    bah justement le fond tu l’évoque pas, surement par ce que ça ne se voit pas de l’éxterieur.
    L’intuition génial de Baden Powell le truc qui fait a mon avis Toute la puissance des scouts, c’est l’éducation des jeunes par les jeunes.
    c’est qu’au scouts de la 6iem/5iem a la 1ier/Tle on est tous ensemble et tout est fait pour que les tentatives d’exclusion des mioches s’effondrent d’elles mêmes tout ce que tu fait quand t’es cul-de-pat(rien de péjoratif ici) tu le fait dans l’optique de devenir chef-de-patrouille.
    je me souvient quand j’était petit, et je revenais de mes WE scouts, et j’était trop fier dans ma cour de me dire que j’avais des copains de 3ans de plus que moi, et je les admirais(plus ou moins)
    Ca donne tellement de profondeur d’être avec de splus grand, tu peu appliquer ce que tes ainés ont appliqué, tu ne grandis pas seul!
    Après, la nature est belle, c’est cool, mais bon pas la peine d’être au scouts pour faire une balade en forêt; nous il nous faut juste un cadre pour jouer, et transmettre notre savoir de grands a petits.

    Voila, et si je venais a mourir demain je te laisse cette volonté, mets tes gosses aux scouts, trouve une troupe SUF ou Europe pas trop embourgeoisée, il y apprendrons bien plus que des valeurs. ;)
    Et effectivement j’aime les couchers de soleils (bizarre :)
    Et je ne connais pas un scout qui, après un an, ne trouve notre uniforme classe(je ne répondrais pas pour les scout de France, dont je n’arriverais jamais a apprécier les chemises bariolées).

    • Tout à fait d’accord pour l’éducation de jeunes par les jeunes ! Malheureusement cela n’existe que dans les mouvements dits « unitaires » (Scouts d’Europe, SUF…) et pas chez les Scouts de France, qui ont une branche 11-14 ans et une 14-17.
      Mon copain est aux Eclaireurs Unionistes (EEUDF, un mouvement protestant) et plus précisment de la troupe de Passy, la plus vieille troupe de France tous mouvements confondus, et ils se battent pour maintenir la tranche d’âge unique, la totémisation etc.

      • quel rapport la totemisation??? nous (au SUF) c’était interdit… j’ai connus une troupe qui le faisait quand même.
        dac aussi pour les scouts de France dont la réforme a, à mon avis, coupé le mouvement à la racine; après j’ai jamais vu de près.

        • Pas de rapport direct effectivement. Mais c’est une grande tradition chez les EEUDF qui tend à disparaître. Chez les SdE aussi c’est interdit (trop de dérives, trop d’indianisme…)

        • Mon cousin m’en avait parlé, et avait été totémisé peu de temps avant l’interdiction. Il était plutôt d’accord avec la fin de ce truc. Certes ça faisait partie du folklore, mais ça ne collait pas franchement avec l’idéal scout de créer une frange « initiée », bien loin de l’idée de communauté d’égaux.

          • J’ai l’impression que vous parlez de la totemisation comme d’un bizutage. Pour ma part, je pense qu’il s’agit de clichés fantasmés pour ajouter au stress de l’épreuve, mais qui pourrait raconter une totemisation de typre « vachement pas cool » et qui a été interdit depuis. Merci pour les nombreuses réponses.
            Le bizutage, oui, il était temps de l’interdire. Quand on porte atteinte à la dignité du jeune, c’est normal que ça finisse par se faire savoir.

          • @Filou : Ben le problème c’est que le principe d’une tot’ c’est qu’il faut garder le secret sur le déroulement, pour qu’elle garde son aspect fort… Je ne suis pas totémisée et ne le serais jamais, du coup mon copain ne veut pas me raconter comment ça se passe ^^
            Les tot’ dont on entend parler, ce sont celles qui ont mal finies…
            mais le but premier de la tot n’est pas de bizuter (ça se passe de toute façon en fin de carrière scoute en général) mais de donner un totem.
            Bref, on dérive.

    • Je n’en savais pas beaucoup plus sur les scouts, étant donné que je n’y étais pas non plus. Dès lors, est-ce vraiment étonnant que Kto donne un point de vue extèrieur ?

      L’intérêt n’est-il pas justement que tu viennes apporter ta connaissance et ton expèrience ?

      Ce que tu as fait de manière très constructive, merci beaucoup !

  • Au passage pour ceux qui veulent en savoir plus sur le scoutisme, le wiki Scoutopedia est une mine d’informations.

    • Scoutopedia…

    • Chamatou, tu apportes décidément une vraie valeur ajoutée au blog ;)

      • Arrête, tu vas me faire rougir ^^

  • Non, je ne vais pas parler de scoutisme (je ne l’ai pas été), moi j’ai un (petit) reproche à te faire, c’est ce raccourci : « elle venait de province [...] problèmes pour les jeunes cathos : l’isolement ».
    Ce n’est pas parce qu’elle venait de province, mais certes sans doute plutôt d’une zone rurale, apparemment peu christianisée. Quand le lycée le plus proche est à 15 bornes, l’aumônerie pour lycéens aussi. Mais dans une ville universitaire, on trouve des aumôneries d’étudiants, et leur dynamisme n’est pas forcément proportionnel à la taille de la ville ou des universités rattachées.
    Il y a aussi des zones rurales où le MRJC est très actif, et des villes plutôt grandes et mieux « dotées » en scouts (ça leur permet de sortir et de découvrir la nature, alors que moi je courais dans les champs en rentrant de l’école.)

    • Ah, c’est marrant j’avais pas du tout compris comme ça!

      Moi je pensais « elle venait de province, et du coup connaissait personne à Paris » !

    • Agnès, tu avais bien compris le sens de cette phrase. Mais ne vas pas penser que je méprise la province. Simplement quand tu vis dans un endroit avec moins de gens, ben il y a souvent moins de cathos, et moins de chance de tomber sur la bonne aumônerie ou le bon mouvement !

      Il y a « province » et « province », mais je maintiens que si tu n’habites pas en grande ville, tu peux te retrouver très isolé !

    • @ Agnès : Moi j’avais compris que comme la fille était de province, tout était plus éloigné pour elle et que donc c’était plus dur de ne pas se sentir isolée.
      Donc oui, j’ai fait ce raccourci aussi :)
      Mais il faut savoir que KTO fait ses articles en s’adressant directement à moi ! :p
      Et il le fait magnifiquement bien.

  • Bonjour…

    De retour du FRAT… crévée mais heureuse !! GLORIOUS : « Comment ne pas te louer, yeah, hé… » Je crois que je vais l’avoir en tête toute la semaine …
    3 jours de partage … des jeunes de 14, 15 ans avec pleins d’envies, des talents qui se révèlent !
    Une envie de vivre sa Foi et de la partager en famille, en aumonerie, avec ses copains… Et d’aller à la messe (j’ai quand même retenu qu’il faut que la messe soit animée par un groupe qui tue !!).
    Sinon pour rester dans le sujet de l’article. Ancienne guide d’Europe (bon … à Trappes !) et femme et maman de 4 scouts et anciens scouts de France… Et ben vous savez quoi, on s’aime !!
    C’est pour ça que les comparaisons entre les différents mouvements me gène. Je travaille plutôt au respect des convictions et des envies de chacun.
    Il y a du bon a prendre dans chacun des mouvements.
    Et pour répondre aux « moqueries » de Kto : mes bases de froissartage (les noeuds, tout ça..) et ben ça m’a bien servir ce week-end pour monter en vitesse un toit sur nos têtes (oui, il a un peu plu). 3 piquets, une bache et de la ficelle et hop ! 35 gamins au sec ! Voilà…
    Bonne journée les jeunes !!

    • Frat qui aura évidemment un article dédié sous peu !

      • Y’a intérêt !

  • Bonjour à tous,
    Je suis aussi scout et je veux juste te rappeler qu’il y a des troupes super fun,pas forcément en short, vive les scouts de france, vive les jeans,.
    Je voulais aussi te remercier à mort pour le fait d’avoir été un de nos témoins au FRAT, vive le frat, et je te remercie pour le courage que tu as d’exprimmer ainsi ta foi.
    Merci à tous.

  • slt clement j vien d choper un portable avec lequel j me suis presser d alé sur ktoandthecity,par ce k quand t dans un blèd a dè 100taines d km d la capital c pa facile. mai sa valè la peine j m suis maré ofète jorè aimer etre du groupe dè homozigote manchin la… mais bon sa existe pa alor j serai jamais scout mais j les aime bien e j prie pr eux.

  • Voici les quelques textes de « base » du scoutisme. L’important est de comprendre que les gamins que nous avons à charge (je suis chef de Troupe) n’ont pas du tout pour mission de connaître ces textes par coeur, mais ils vivent leurs enseignements jour après jour. Et trois semaines par ans, nous partons dans la nature, en groupe, pour leur apprendre, par le jeu (loin des Gameboys et des Wii), les valeurs chrétiennes, celles du vivre ensembles et bien d’autres.

    Et croyez-moi, même en tant que CT de 20 ans, je galère encore à appliquer au quotidien ces magnifiques « règles de vies », notamment la numéro 10, comme tout le monde.
    Mais je comprends pourquoi j’essaie de vivre cette « loi scoute », j’ai appris à la comprendre au travers de l’exemple de mes chefs, de mes camps et des autres qui m’ont fait confiance :-)

    Une belle école de la vie, qui ne correspond pas à tout le monde, c’est un fait, mais sur laquelle on ne peut cracher impunément.

    J’accepte tes excuses cher Kto, même si tu lâchais encore des vannes à l’EM Lyon, en attendant tes oraux.

    La Loi scoute

    Article 1: Le Scout met son honneur à mériter confiance.
    Article 2: Le Scout est loyal à son pays, ses parents, ses chefs et ses subordonnés.
    Article 3: Le Scout est fait pour servir et sauver son prochain.
    Article 4: Le Scout est l’ami de tous et le frère de tous autres scouts.
    Article 5: Le Scout est courtois et chevaleresque.
    Article 6: Le Scout voit dans la nature l’œuvre de Dieu, il aime les plantes et les animaux.
    Article 7: Le Scout obéit sans réplique et ne fait rien à moitié.
    Article 8: Le Scout est maître de soi, il sourit et chante dans les difficultés.
    Article 9: Le Scout est économe et prend soin du bien d’autrui.
    Article 10: Le Scout est pur dans ses pensées, ses paroles et ses actes.

    La promesse

    Sur mon honneur, avec la grâce de Dieu, je m’engage
    À servir de mon mieux Dieu, l’Église et ma patrie.
    À aider mon prochain en toutes circonstances.
    À observer la loi scoute.

    La prière scoute (prière de Saint Ignace de Loyola)

    Seigneur Jésus, apprenez nous, à être généreux, à Vous servir comme Vous le méritez, à donner sans compter, à combattre sans soucis des blessures, à travailler sans chercher le repos, à nous dépenser sans attendre d’autres récompenses, que celle de savoir que nous faisons Votre sainte volonté.

  • C’est tout ce qu’il y a comme texte scout ?
    C’est rien comparé au manuel des Castors Juniors ! Envoyez vos enfants chez les Castors Juniors, c’est carrément plus instructif !

    • Il y en a des centaines de textes fondateurs du scoutisme, à commencer par les recueils de Lord Baden Powell qui sont tout simplement géniaux (pas tout mais certains passages). Mais ce sont là les « grands » classiques inévitables :)

      Tu as aussi :

       » Ce devait être une métisse. Elle avait des épaules splendides et cette beauté animale des sang-mêlés, aux lèvres lourdes et aux yeux immenses. Elle était belle., sauvagement belle. Il n’y avait vraiment qu’une chose à faire. Je ne l’ai pas faite. Je suis remonté à cheval et je suis parti à toute allure, sans me retourner, en pleurant de désespoir et de rage. Je crois qu’au jour du jugement, si je n’ai pas autre chose à donner, je pourrai offrir à Dieu comme une gerbe, toutes ces étreintes que, pour son amour, je n’ai pas voulu connaître « .

      Que je trouve génial et qui est écrit par un certain Guy de Larigauderie, routier de légende.

      Bon d’accord, j’arrête de vous emmerder avec mes délires scouto-nostalgico-dépressif :)

      • Ouais et puis rien à voir avec le scoutisme cet extrait ! (même si on a tous aimé)

      • [HS ]Je me demandais justement si Kto nous écrirait un jour son point de vue sur l’abstinence avant le mariage, ou plus largement sur la vision qu’a l’Eglise de la sexualité. Est-ce envisagé ?

        Je viens de feuilleter « Pour réussir ta vie sentimentale et sexuelle » du père Jean-Benoît Casterman ; il y a (évidemment) certaines choses avec lesquelles je ne suis pas d’accord, mais d’autres sont très justes. J’te l’prête si tu veux ! (enfin faut que je demande la permission à ma soeur).
        [/HS]

        • Sacré HS !
          C’est vraiment dans mes projets de parler de la sexualité, y a tellement de fausses idées sur la vision de la sexualité par l’Eglise qu’il faut absolument passer par là. Mais ça demande un gros taff, et pour jusqu’à présent je m’y suis pas attelé. Si tu veux faire tourner le bouquin c’est volontiers ;)

  • [...] On parlait déjà des scouts dans cet article **Ce qui en soit pourrait être fort insultant *** La flemme de chercher l’orthographe sur [...]

  • Je n’ai pas le droit de laisser passer cet article sans le commenter…

    Sûrement le meilleur article (je ne les ai pas tous lu, mais celui-là, mon petit Clément, il vaut vraiment son paquet de cacahuètes !)

    Etant dans ma 11ème année de scoutisme, je dois t’avouer que les scouts, ils en bavent un max avec toutes les critiques plus ou moins fondées de mecs qui s’y connaissent plus ou moins bien (voir pas du tout) dans le domaine ! Le scoutisme a été et est la meilleure chose qui me soit arrivée dans ma petite vie de chrétiens. Jamais je ne regretterai, même seul face au monde :-) Mes parents étaient scouts, mes frères et soeurs étaient scouts, je suis scout, mes enfants seront scouts, mes petits-enfants seront scouts, … Il est difficile d’arrêter le scoutisme quand on sait ce que c’est en profondeur !

    Dans tous les cas, peu de ces ignards, qui ont la critique si facile, seraient prêts à faire le mea culpa que tu nous sors ici.

    Respect Clément !
    Je te le ressortirai cet article … :-)

  • J’ai fais les scouts, sans même me rendre compte qu’il pouvait y avoir un lien étroit avec la religion. Peut-être parce qu’à la base, mes parents m’obligeaient à y aller, et j’aimais pas ça. Mais ensuite en grandissant, j’ai réalisé à quel point ça m’avait formé, et aidé à comprendre que certaines valeurs étaient essentielles. Et encore une fois, je ne parle pas de religion, je suis baptisé et j’ai communié, mais je ne suis absolument pas pratiquant, si ce n’est à la messe de minuit le 24 décembre.
    Les scouts, c’est un sacré enseignement. Et comme tu dis, même si ça n’apprend pas à avoir la foi, ça nous inculque au moins quelques valeurs assez saine qui nous aident à avancer ensuite.

    Super blog, à ce propos.

    Hugo (copain de Basile en semestre à Canton)

    • Ce qui accrédite la thèse comme quoi le scoutisme pourrait servir à quelque chose…

      Cependant, je ne pardonnerai jamais le short et le petit foulard rayé

  • D’où l’intérêt des scouts de France et des jeans. Franchement, rien ne vaut les scouts marins.

  • [...] qu’autre chose. Mais je répète aujourd’hui ce que j’avais dit à propos des scouts scouts : c’est pas mon délire, mais je comprends. Je comprends que de nos jours, on soit chrétien [...]

  • Bden powell disait: « Le scoutisme, c’est les travaux pratiques de la foi ! »
    Je crois que cela est un bon résumé =D

  • Article sympa sur ton repentir! Mais si tu es triste de ne pas avoir été scout, rappelle toi que Baden Powell a attendu la retraite pour l’être! Et je suis sur que ton aide nous sera précieuse!

  • J’ai été scouts de nombreuses années, j’en garde des très bons souvenirs. et avec le recul, je vient de comprendre d’où me vienne une partie de mes valeurs de vie. Alors oui vive le scoutisme.

  • We’re a group of volunteers and starting a new scheme in our community. Your website offered us with valuable information to work on. You have done an impressive job and our whole community will be thankful to you.

  • Mes excuses aux scouts « Kto and the City

  • nice articles

  • You completed certain nice points there. I did a search on the issue and found most persons will consent with your blog.

  • thank you for share!

  • そのような| 細目詳細 のかなり多くがたっぷりは、 があります考慮する。 できることがある ポイントから運ぶまで。 I 供給 考え上記のようにノーマルインスピしかしはっきり様質問がある1つは 重要 もの でしょう誠実誠意} {正直で働く。プラクティスラウンド周り浮上している?最大級ベストがあれば私はドンtは知っている|そのよう物事問題、しかし 私は 確認そのあなたの仕事が明確にされてゲーム| | 良い公正と識別認識。 各 男の子と女の子 のみAの|抯喜び、残り 影響を本当に感じる感じるのの残り。

  • nice articles

  • Definitely, what a magnificent blog and revealing posts, I definitely will bookmark your website.All the Best!

  • Wow, Zarbi les derniers posts…
    Bon juste pour dire que j’ai pas été scout non plus… bon j’ai fait du sport, pour les moments forts c’est pas mal non plus, pour les valeurs…ben ça dépend du sport !
    mais ce n’est pas mon propos en fait…
    Chui maman maintenant (oui, là-haut il a du se dire que ça pourrait le faire)
    Et puis mes zoulous grandissent…
    mon Prems est louveteau… et arrête après le camp cette année, il en a marre
    mon Deuz tourne le dos quand on parle scoutisme…
    mon Troiz n’en peut plus d’attendre d’avoir huit ans pour y entrer….
    mon tiBenj…ben lui on verra hein, il n’a pas 4 ans encore.

    Par contre, mon Deuz, c’est la troisième année qu’il s’éclate dans un truc qu’on appelle le MEJ… découvert en même temps que lui, ignare que j’étais. MOn Prems l’a rejoint cette année et s’éclate aussi….

    Bref, tout ça pour dire que je rejoins en partie le point de vue de ce post, mais en partie seulement… C’est sûr que les jeunes chrétiens sont très très isolés, surtout s’ils ont le « malheur » d’être scolarisé en public (aumônerie du collège d’à côté : 12 élèves sur 280… Deux en troisième)
    Mais les scouts ne sont pas la SEULE solution !
    En gros, je milite pour que nos enfants aient la possibilité de cotoyer d’autres jeunes chrétiens, au sein d’une aumônerie, des scouts ou d’un mouvement, c’est ça qui est important !!

Laisser un commentaire

Avatar de Kto and the City

Bienvenue sur Kto and the city, blog catho décomplexé à l'humour décalé. Vivez les aventures d'un catho dans la ville, on décortique la Foi dans la joie, la bonne humeur et les vannes à pas cher. Mais surtout on assume à fond et on le vit bien.

 

Une supplique ? Une insulte ? Une lettre d'amour ? Contact : ktoblog@gmail.com Réponse dans l'année garantie !

  • Facebook

  • Rejoignez la newsletter !

  • Derniers articles

  • Commentaires récents

  • Kto and the City, l’appli android !

     

     

  • Catégories

  • Suivez KTO sur Twitter !

  • Tags