Quand je pense que j’étais à l’Aquaboulevard samedi dernier… Et là je me retrouve à bouillir comme une perle coco au soja dans un micro-onde, il fait 50° dans ma chambre, je voudrais être un glaçon.

Bref, samedi dernier j’étais donc à l’Aquaboulevard, cette grande piscine parisienne qui vend du rêve aux petits et grands avec ses vagues artificielles, ses bouées géantes et ses sandwichs à 27 euros qu’on avale entre une descente dans l’Aquaplouf et une virée dans l’Aquasplash*.

C’est exactement le genre de moment où tu penses pas spécialement au blog, à la messe du lendemain, ou même à Dieu en général. Tu t’ébats dans la flotte, tu rattrapes des ballons Corner rouge, y a quand même des priorités dans la vie. Et pourtant je vous jure qu’Il m’a poursuivi. De toute la journée, j’ai pas arrêté de croiser des mecs avec des croix ou des médailles de la vierge dans les deux versions blockbuster :

 

Quand j’ai buggé sur un mec qui s’était fait tatoué Jésus dans le dos, j’ai trouvé que Dieu en faisait un peu des tonnes, impression confirmée par le gros renoi qui faisait la queue pour l’Aquamikaz avec un Christ dessiné sur le bras (ça me fait toujours penser à Lucho Gonzalez qui s’est fait faire le même sur la jambe gauche pour marquer plus de buts).

Ca fait vraiment bizarre de croiser autant de chrétiens dans le monde « normal ». A la messe ou aux JMJ ça paraît plutôt évident, à l’Aquaboulevard ça l’est déjà nettement moins, et pourtant…

 

Alors y a deux solutions : Soit tous les portugais et antillais de Paris se donnent rendez-vous à la piscine le samedi après-midi, soit il faut attendre de voir les gens quasi-nus pour réaliser qu’il y a beaucoup plus de chrétiens en France que ce qu’on s’imagine parfois. Perso je penche pour la deuxième solution. Y en a bien une troisième qui implique Nathalie Portman et un Jabulani, mais je suis pas persuadé que ce soit pertinent.

La grande question en fait, c’est comment t’explique le fait qu’on soit encore des millions en France à se déclarer croyant, à se ramener avec une croix autour du coup pour faire des batailles de frites, et que les églises soient aussi vides ? Pour moi ça veut tout simplement dire que la majorité des croyants estiment que pratiquer ne sert à rien.

 

 

On peut en tirer plein de conclusion, formuler des hypothèses, mais le constat est là.

Ca m’attriste beaucoup parce que la religion n’a de sens, pour moi, que si tu la vis concrètement. Sinon, tu te dis « bon ben Dieu existe, ça c’est fait, sinon y a quoi sur NRJ12 ce soir ? », et tu passes complètement à côté du truc. Pratiquer, pas pratiquer, on aura largement le temps d’en parler un autre jour, là je vous donne simplement mon avis.

Mais en même temps, ben ça me réjouie. Non pas que je sois maso, loin de là, simplement ça veut dire que la terre est beaucoup plus fertile qu’il n’y parait, et que la France est loin d’être un pays complètement déchristianisé. Il faut simplement se retrousser les manches, relever la tête, et s’investir chacun à notre mesure pour faire bouger les choses. Je dis pas que c’est facile, c’est long, ingrat, et ça compte pas dans le calcul de la retraite, simplement que c’est entre nos mains. On a trop souvent tendance à considérer cet état de fait comme une fatalité. Perso, cette prise de conscience de samedi m’a re-donné un petit coup de boost et de motivation. Il en faut parfois peu…

Vous voudriez bien aider, mais vous savez pas quoi faire ? On en reparlera très bientôt ne vous en faites pas. Et en attendant, si vous voulez  vraiment un conseil : allez faire un tour à la piscine !

 

 

* Le degré zéro de l’imagination quoi…

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

24 commentaires to “Jésus pique une tête”

  • Mon Dieu… Il y avait encore de la place pour nager à l’Aquaboulevard ?!

    • Ca allait, mais de toute manière je nage pas moi, je fais des courses dans les toboggans :D

  • Très marrant cet article, sur le fond je suis d’accord, on est beaucoup plus que ce qu’on croit

  • C’est vrai qu’en France, les cathos sont des cathos trèséloignés de l’Eglise. Je n’ai pas d’explication…

  • En résumé: ne baissons pas les bras !

  • Je le vois bien dans mes connaissance, il y en a plein qui croient mais qui n’ont jamais entendu parler de la messe ou du moins n’y vont jamais.

  • Alors là, vous tous, là, chuis pas d’accord. Vous vous souvenez de cette fameuse image qui a fait le tour du monde (nan, pas toi Kto, t’étais même pas l’ombre d’un spermatozoïde), qui montrait une image de la vierge collée sur une crosse de « Kalach » ? Eh ouais, c’était une kalachnikov chrétienne. Dans la foulée, y se sont fait tatouer Jésus sur le torse les bras et peut-être même sur la zézette.
    Ben moi, certes, comme vous, je suis sensible au chiffre, mais pas comme ça, c’est franchement de la triche. Le prêtre qui venait chez nous, armé jusqu’aux dents pour casser de l’ennemi, non plus c’est pas vraiment comme ça que je vois les Chrétiens. Oh, je sais c’est facile d’aborder le sujet sous cet angle, ça casse peut-être votre groove, mais le Christ tatoué est aussi le signe de ralliement de certains gangs des rues au Brésil ou en Argentine, il est mis en avant de la même manière chez certains extrémistes néo quelque chose aux Etats-Unis ou en Afrique du Sud, BREF…
    Le Chrétien DOIT témoigner de sa foi autrement que par des breloques. Et sa foi doit être similaire à la nôtre. Ne me dites pas que je prétends détenir la Vérité. Le Credo est simplement le même partout. Et pourtant, à travers les siècles et encore en ce moment, nous avons su montrer à quel point nous pouvions être mauvais les uns pour les autres, avec médailles, avec crucifix, ou sans…
    Fini99 dit qu’il y en a plein qui croient.. Mais à quoi ils croient ? Ils savent juste qu’ils ont été baptisés ? Si c’est ça, alors je t’engage de toutes mes forces, comme Kto le fait si bien, et même Wagram, à les réveiller et à leur faire prendre conscience de la richesse dont ils bénéficient à leur insu.
    Je note que Chamatou s’est exclamée : « mon Dieu ». On peut encore en tirer quelque chose…

    • Héhé, je m’en suis rendue compte après coup, et j’ai eu l’honnêteté de ne pas l’effacer ;)

      Sinon je suis d’accord avec toi (!!!!) que porter une médaille miraculeuse ou un tatouage du Christ (quoique, pour inscrire ça dans sa chair, faut y croire un minimum) ne signifie malheureusement pas toujours que l’on est un chrétien fervent.

      Quand j’ai arrêté de pratiquer, j’ai arrêté de porter ma médaille de baptême, histoire d’éviter toute confusion (quelques amis me considéraient, voire me considèrent encore, comme la catho de service… Tout est relatif ^^ ). Mais tout le monde ne le fait pas. Faut dire que ce n’est pas facile, quand depuis des années vous ne l’avez enlevée que pour vos camps d’été…

  • On fait une liste de tous les sujets que tu dois aborder plus tard ? ^^

  • Bah oui et non filou:

    L’habit ne fait pas le moine et comme le dit filou, les parrains de la mafia ne sont-ils pas connus pour être particulièrement croyants ?

    D’un autre côté, le jour ou il faudra compter sur des gens pour ramener la France à Jésus, a priori on a plutôt intérêt à compter sur les gens qui portent des croix !

    Ca veut quand même dire quelque chose ! C’est un symbole fort !

    • D’ici là, il faudra surtout compter sur les gens qui n’en portent pas ! De notre ardeur à témoigner dépendra celle des nouveaux baptisés.
      Maintenant c’est sûr, si on attend le dernier moment et qu’un jour il faut, dans l’urgence, défendre jusqu’à l’entrée de nos maisons, il faudra même peut-être revenir à la cotte de maille et là, c’est sûr, on aura intérêt à avoir une grande croix partout sur soi, mais je vous rappelle juste que d’autres ont eu une étoile affichée et que ça ne les a pas vraiment aidés.
      Mais ce sont d’autres temps, et quant à moi, ce n’est pas dans la violence qu’on pourra compter sur moi !

      • l’ardeur, le témoignage, la violence…. le sens de tous ces mots a peut-être changé.

        La violence c’est une certaine relation, donc ça se mesure d’abord dans le référentiel de l’autre. Le témoignage c’est peut-être d’abord de lui montrer qu’on s’intéresse à son référentiel. L’ardeur c’est peut-être devenu la patience avant de parler, la délicatesse pour parler, la faculté de renoncer à ses propres habitudes et références parce que l’autre n’est pas nous, et que ce qui nous plaît d’entendre peut être très brutal, violent, pour l’autre.

  • Moi je pense que porter une croix peut être un signe fort, mais seulement si on met une signification derrière. évidement que les types qui portent des chapelets pour faire cool, on peut pas trop les compter comme catho. Mais par contre je pense que les cathos doivent montrer leur foi, ce qui peu passer par porter une croix.
    D’ailleurs les gens attendent que l’on montre notre foi et que l’on en parle. Dans mon lycée, au début de l’année personne ne savait que j’étais catho jusqu’à ce qu’on me le demande (l’autre à qui on l’a demandé a dit  » je suis chrétien non-croyant »). Celui qui me l’a demandé m’a ensuite questionné sur ma foi, et bien qu’il essaie de me piéger, c’est un premier pas. Ensuite je me suis mis à porter la croix de Taizé. C’était plutôt marrant, y en a plein qui m’ont demander ce que c’est (Un oiseau, un aigle, une croix?), d’autres qui m’ont dit que c’était pas la croix des catholiques, d’autres qui la trouvaient bizarre, et un qui la connaissait (j’ai appris qu’il y avait un autre catho que moi dans mon lycée). En tout cas tous savaient désormais que j’étais catho. Au début j’ai eu droit à quelques moqueries, surtout quand ils ont appris que je vais à la messe tous les dimanches (mais il est fou celui-là), et certains m’ont posés quelques questions sur ma foi, mais surtout ils avaient du respect pour ma foi. Comme quoi ce monde n’est pas perdu!!!

    Donc à tous les cathos: portez des croix mais sachez quoi répondre quand on vous demandera pourquoi vous la portez.

    Et Kto, je peux pas aller faire un tour à la piscine maintenant, car en ce début de juillet, même si dans la CAPITALE tu dois pas connaitre ça, en CAMPAGNE, y en a qui moissonnent, j’écris ça entre deux remorques à vider.

    • « Donc à tous les cathos: portez des croix mais sachez quoi répondre quand on vous demandera pourquoi vous la portez. »

      Pourquoi ne pas plutôt revenir aux fondamentaux? « Convertissez-vous et croyez à l’Evangile ».

      la visibilité de l’Eglise c’est la sainteté d’un coeur qui se convertit continuellement, exhiber des signes ça peut être bien envers les uns et délétères envers les autres. Non pas qu’il faille ne rien faire, mais peut-être faire vivre quelque chose de la lettre à Diognète, si apologétique fut-elle.

  • J’irai dans le même sens que Kto, Filou et Jéjé ;)

    Je viens de terminer une semaine de mission d’évangélisation de la fraternité Adveniat, un groupe de jeunes cathos du Val d’Oise qui s’est créé il y a 5 ans déjà.

    Une semaine pour rencontrer les gens dans la rue, peut importe leurs appartenances religieuse !
    Le constat est là :

    Les réponses du style « Oui, oui je suis catho, je connais ! » avant même qu’on distribue les flyers, sont données par des personnes qui nous avouent très vite ne plus fréquenter l’église ou du moins pour les grandes fêtes.
    Et lorsqu’on vient leurs parler non-pas des « vertus » qu’apportent notre religion mais directement de Jésus avec des mots qui viennent simplement du coeur, là, ces derniers ne se sente plus vraiment concernés…
    Pour ne citer qu’une réplique : « Oui, oui je suis catho…[...] Je respecte ce que vous faites mais vous ne croyez pas que la religion fait assez de mal comme ça ?

    • Désespérant !
      Je me demande s’il ne faut pas demander à BXVI de faire paraître une bulle pour classer ce genre de réponse dans la catégorie blasphème.
      Sanction imposée : recopier les évangiles 3 fois

      • Inutile. Ils le sauront pas, s’il te demandent pas qui est BXVI ( Ah oui, votre espèce de gourou…).
        Allez BXVI!!!!!!!!!
        On prie pour toi!!

      • cherche plutôt à comprendre le pourquoi de cette réponse là chez cette personne là.

        qu’est-ce qui fait que la personne dit « je suis catho », déjà; -d »où ça vient, et où on a pu foirer à un moment pour que ça donne ça; -est-on sorti des travers éventuels qui peuvent conduire à ça, un peu, beaucoup, pas du tout…; -pourquoi ensuite la personne fait un gros paquet « la religion », pouf; -pourquoi elle dit que ledit paquet a déjà fait assez de mal; -comment lui manifester que la misère humaine ne change pas Dieu; -comment faire en sorte qu’à une époque de désillusion et de méfiance exacerbée, l’évangélisation ne soit pas automatiquement -et légitimement- perçue comme de la pêche à la grenade.

        y a peut-être une certaine manière à privilégier d’être présent à l’autre, et certains contextes où il faut, là, parce que là ils peuvent de leur propre initiative nous rejoindre même tout au fond de la nef, être justement plus fidèle à une symbolique explicite.

        Balancer du « Jésus vous aime » à la volée, ça peut porter des fruits mais on ne mesure pas les effets de bord. C’est une manière de jeter des boîtes de cassoulet sans regarder où elles tombent. Tout le monde n’y trouvera pas la joie des fayots. Y en a même que ça peut énerver.

    • C’est très vrai ça, on a un sacré boulot à faire de ce côté là. On se trimballe une de ces image… Même pour les cathos « non pratiquants », les pratiquants sont des OVNI.
      Au passage, je te link un article qui traite de la question « la religion a fait déjà assez de mal comme ça ». C’est ici.

  • « Ca m’attriste beaucoup parce que la religion n’a de sens, pour moi, que si tu la vis concrètement »

    s’cuze l’ami mais on peut vivre très (même archi) concrètement la foi sans jamais foutre les pieds à la messe.

    Et aussi on peut être très assidu à la messe et n’être absolument pas pratiquant de la foi catholique (ceci étant souvent une des causes de cela)

    quant aux raisons pour lesquelles on peut à un moment trouver que c’est pas indispensable ou carrément pénible ou subordonné à des dispositions plus importantes à privilégier, vaaaaAAAAAaaaaasteu sujet….

  • Comme quoi, en relisant cet article, il n’y a pas que les sportifs pour avoir des tatouages de Jésus.

  • If doable, as you develop into expertise, would you mind updating your blog with a lot more details?

  • Gran información. Me encantan todos los mensajes, me gustó mucho

  • Looking for forward to reading much more from you later on!

Laisser un commentaire

Avatar de Kto and the City

Bienvenue sur Kto and the city, blog catho décomplexé à l'humour décalé. Vivez les aventures d'un catho dans la ville, on décortique la Foi dans la joie, la bonne humeur et les vannes à pas cher. Mais surtout on assume à fond et on le vit bien.

 

Une supplique ? Une insulte ? Une lettre d'amour ? Contact : ktoblog@gmail.com Réponse dans l'année garantie !

  • Facebook

  • Rejoignez la newsletter !

  • Derniers articles

  • Commentaires récents

  • Kto and the City, l’appli android !

     

     

  • Catégories

  • Suivez KTO sur Twitter !

  • Tags