Pratique

Maintenant qu’on sait tous ce qu’est vraiment le Carême, on a qu’une hâte, s’y mettre dès demain ! Ben ça tombe bien, demain c’est demain.

Je crois qu’il faut partir sur des choses simples et concrètes. Inutile de se lancer dans des trucs de ouf genre : « je vais faire comme Jésus dans le désert, je mange rien du tout pendant 40 jours !». Généralement on lâche vite (ou on meurt, dans l’exemple précédent). Or pendant ce Carême 2011, vous n’allez pas lâcher ! C’est aussi l’occasion de concrétiser des projets qui n’ont rien de spirituels, mais que vous décalez depuis des mois.
L’Eglise propose trois axes de réflexion : Jeûne, Prière Charité. Le Carême est un voyage en TGV qui vous emmène vers la Terre Promise :

L’Abstinence aide à entrer physiquement dans le Carême. C’est le marche-pied qui vous permet de monter à bord du TGV. Une sorte première étape nécessaire, obligée. On part de quelque chose de réel, physique, on est humains et on a presque tous besoin de s’accrocher d’abord à ce genre de choses. Mais, comme me l’a dit un jour un prêtre (« Benoit » quelque chose, je ne sais plus…) « sans la Prière, le Jeûne n’est qu’une performance sportive ». On peut manger de la soupe pendant 3 ans, Dieu n’en a pas grand-chose à faire si la démarche ne va pas plus loin. Si vous voulez vraiment l’impressionner, faut pondre des oeufs en chocolat.

 

C’est la qu’intervient la Prière. Le but du Carême est de se rapprocher de Dieu. Donnez-lui du temps ! Un peu tous les jours : on se libère de Facebook, de PES, de TopChef… et à la place on prie, on lit la Bible. Vous êtes montés dans le TGV, vous avez viré le gros moustachu qui s’était assis à votre place, maintenant la Prière, c’est le trajet. Soit on en profite pour être constructif, soit on joue aux cartes, on se dit « je m’endors pendant le voyage, ça passe plus vite ». Au choix.

 

La Charité c’est l’arrivée du train. Si vous ne vous êtes pas plantés en chemin (ce qui parait compliqué sur des rails, mais la tentation peut parfois nous faire faire des trucs chelous), vous ne pouvez que vous retrouver là. Sans la Charité vous n’êtes rien, et moi non plus. C’est l’aboutissement naturel du voyage. Se rapprocher de Dieu, c’est se rapprocher des autres. Ca sonne un peu niais, mais si l’on suit les pas du Christ durant le Carême, on arrive forcément à Charity Station. Terminus, tout le monde descend.

 

Voilà pour les grandes lignes, après il faut se fixer des objectifs, des petites choses qui nous mettront à l’épreuve tout en étant atteignables. Vous vous sentirez évoluer, et votre Foi en sortira grandie. Pile poil pour Pâques et la Résurrection (qu’on pourrait éventuellement comparer au Duty Free).

Idées cadeaux

Histoire de vous donner une vague piste de réflexion, voilà ce que je prévois. Ca me gêne un peu, c’est assez perso, mais faut bien se mouiller de temps en temps.

Jeûne :

1° Fini la viande pendant le Carême. J’avais un pote copte qui faisait ça. Je trouvais ça un peu hard, mais finalement c’est quelque chose qui me correspond très bien, et pour le coup ça me rappelle Jésus tout le temps ! Pas de sodas non plus.

2° Jeûne le vendredi, en mémoire du sacrifice du Christ

3° Et bien entendu, fini les resto chinois et Mcdo en tout genre, ça sert à rien (je trouve) de se faire un gros japonais en disant « Nan mais c’est bon, c’est du poisson ! ». Le Carême, c’est un état d’esprit.

Mais tout cela serait tout à fait vain si ça ne suivait pas côté spi. Le but, ça reste de se rapprocher de Jésus, pas de faire le régime Dukan…

 

Prière :

Je prends de vrais temps de prière tous les jours* : matin et soir (pour lesquels le temps me manque souvent). En principe je ne rate aucune messe, et cette année je vais essayer d’aller à la confession sans attendre la Semaine Sainte (pas gagné ça).

Quand à la Charité… Si Dieu veut, dans 40 jours, je serai un mini-Christ ! Et vous de même ! Si vous êtes encore sceptiques, faites confiance à Dieu. Essayez, et laissez Jésus faire le Job. Le tout, c’est vraiment de se lancer, quitte à se faire un planning avec des paillettes et des satbilos de couleur (ça m’est arrivé, je le reconnais, mais sans les paillettes).

 

Faites tournez cet article, encouragez les gens autours de vous, parlez du Carême ! Tous les catholiques doivent retrouver l’importance de ce moment. Vous pouvez (re)lire l’article sur l’importance de vivre les temps particuliers (noël, avent) ensemble. Tout ça commence dès mercredi, avec la célébration des cendres.

Et vous, vous faites quoi pour le Carême ?

 

 

*J’utilise Lectio Divina sur Android, on avait parlé des applications pour la prière ici

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

39 commentaires to “Faites le Carême ! 2/2”

  • C’est vrai que c’est vachement perso ton truc. Je ne vais donc pas m’étaler dessus.
    Je peux juste dire que le Carême me met habituellement dans de telles conditions de culpabilité (du fait qu’aucune de mes résolutions ne tient vraiment plus d’une semaine) que la Passion du Christ me remue tous les ans un peu plus : peut-être que quand j’en aurai marre de sentir depuis 40 ans des bouffées d’émotion me monter aux yeux chaque fois que je L’entends dire à son Père qu’ils ne savent pas ce qu’ils font, peut-être que là, j’arriverai à dépasser 5 jours d’abstinence (parce que je retire le week-end bien sûr).

  • C’est des effets de style, le souligné ?

  • Salut Filou
    - Je vois tellement ce que tu veux dire ! J’ai souvent l’impression que ce que je fait (ou prévu de faire) comparé au sacrifice du Christ, c’est rien du tout… Alors quand en plus je m’y tiens pas !
    Mais bon, lui et nous ne boxons pas dans la même catégorie !

    -Baz m’a dit que c’était souligné, mais ça n’apparaît pas sur mon écran ! Un balise Html doit manquer quelque part, mes techniciens bossent dessus actuellement ;)

  • si t’as besoin du nom de Benoît, tu demandes…

  • Pour le Carême, je commence toutes mes journées avec la messe de 7h de ma paroisse. Ca change tout ! Mais bon, faut le courage d’y aller ;)

    • J’avoue qu’une messe de 7h ça doit commencer à peser un tantinet sur les jambes…

  • En me relisant, je m’aperçois que je dis des choses peut-être déstabilisantes pour certains. C’st vrai quoi, un mec qui culpabilise depuis 40 ans… C’est quoi cette religion de ouf !
    Ouais ben ça va peut-être vous paraître bizarre, j’assume quand même. Je ne suis pas très enclin à la remise en question systématique, je doute comme tout le monde au cours de mes réflexions, et en final, je suis un bête humain avec son lot de faiblesses.
    Le Carême, c’est quand même LE moment privilégié, à peine 10% de ton temps, où tu te retrouves avec tes grandes questions, devant ton Maître. « Nous sommes tous petits devant Toi Seigneur ». On peut se permettre de pleurer, de se sentir impuissant devant le Malin et ses tentations, on peut vouloir se réconcilier avec soi, avec les Hommes, avec leur Créateur. Tout un programme, oui…

  • bien dit l’essentiel c’est de plus ce rapprocher du Christ…et bon temps de carême a tous

  • J’aime pas trop parler de mon Carême, c’est très très perso. Mais c’est vraiment une période où on se sent face à Dieu.
    C’est le carême qui m’a poussé à pratiquer d’ailleurs ! Avant de me lancer il y a deux trois ans, j’allais jamais à la messe.

    Ca vaut le coup !

  • Pour moi aussi c’est très personnel comme moment.
    Cette année ce sera surement différent car j’habite avec 4 autres jeunes catholiques, on pourra se soutenir mutuellement et les temps de prière communs prendront une dimension particulière.

    • C’est vrai que ça donne une autre dimension au truc. T’as bien de la chance…

  • nikel l’article pour bien entrer dans le temps du Carême ! de bons conseils en perspectives ! Perso, je comptais commencer par réouvrir plus souvent ma magnifique BJ ! Lire la bible c’est bien, la lire régulièrement c’est mieux ! Pour ce qui est de l’abstinence j’essaye de faire en sorte que le renoncement ne tourne pas au régime « bête et méchant » évidemment, mais j’essaye également de m’inspirer de cela pour ma prière (c’est vrai qu’en temps normal la prière a tendance à être « vite fait bien fait » …. J’ai l’impression, année après année, que pendant le Carême j’apprends un peu plus à prier « juste et haut » !

    Encore une fois, bon Carême à toutes et à tous !!

  • C’est bien ce que tu fais, mais moi je pratique jamais, je tiendrais pas tout ça…

    • Faut surtout pas se sentir écrasé par quoique ce soit ! C’est un exemple de ce qu’on peut se lancer comme programme perso (j’ai l’impression de vendre du slim fast), mais en aucun cas un chemin « mieux » que les autres !

      Si tu ne pratiques jamais, une simple prière quotidienne est déjà un grand pas ! Inutile de vouloir faire des trucs démesurés, chacun doit avancer à son rythme.

      Tu trouveras des pistes ici : http://www.ktoandthecity.com/2010/11/autant-en-emporte-lavent/

      Le principal, c’est de se remettre en question, et de trouver au fond de notre coeur ce qui pourrait nous rapprocher de Dieu…

    • Typiquement le genre de complexe qu’il ne faut pas avoir !

      L’important durant le Carême n’est pas ce que tu FAIS mais ce que tu en TIRES.

      Pour certain, une prière quotidienne est déjà un bon début. Accompagné du jeûne jusqu’à midi et de la messe du dimanche, cela fait déjà un bon programme !

      D’autant que 40 jours…. C’est long ! Alors mieux vaut être raisonnable et tenir 40 jours plutôt que de partir vite et de lâcher 3 jours après. C’est une course de fond.

      Le Carême, c’est prendre le temps de faire confiance à Dieu pour qu’il nous transforme petit à petit pendant ces 40 jours.

      Il y a un chant de messe que j’aime beaucoup qui commence comme ça: « comme l’argile se laisse faire, entre les mains agiles du potier… »

  • Je découvre ton blog . Félicitations!
    Je suis catéchistes pour des sixièmes , c’est pas toujours simple .
    J’ai lu quelques uns de tes articles et j’ai apprécié quand tu parlais du musulman dans le train qui osait prié devant tout le monde.
    Le carême devrait être justement le moment pour nous chrétiens d’affirmer notre foi, d’oser en parler.
    Se moque t’on du ramadan? non je pense qu’il est tout de même bien respecter par les non musulmans.
    C’est un de mes collègue justement musulman qui m’a permis de parler de ma foi, on a souvent des conversations intéressantes on compare nos pratiques et tout le monde fini par s’en mêler. Je pense que plus on parle de sa spiritualité et plus c’est simple après de la vivre tous les jours.
    alors profitons de ce carême qui commence pour oser notre foi!
    Si les plus jeunes aujourd’hui n’osent plus en parler c’est parce qu’ils se croient seuls à croire. Quand ils participent à une assemblée avec d’autres jeunes c’est la fête il en faudrait davantage! Comment rentrent ils de Taizé??
    Prier tous les jours pendant ce carême c’est bien mais se rassembler c’est encore mieux.
    Et encore Félicitation pour ton blog , je transmets autour de moi.
    Et bon Carême à tous.

    • Merci pour tes encouragements !
      Je crois que l’activité des musulmans et leur facilité à parler de la religion nous décomplexe peu à peu. On a beaucoup a échanger (malgré certains sujets de tension).

      Pour les jeunes, je le redis, les JMJ c’est le top du top !

      Au plaisir de lire tes prochains comm’ ;)

  • Je ne ferai probablement rien cette année (sauf sans doute un effort pour Jeudi et Vendredi Saint) vu l’indifférence cordiale entre Dieu et moi… Je n’ai pas vraiment la tête à ça en ce moment.
    Je sais je casse l’ambiance ^^ Mais comme tu l’as souligné, le plus important est le SENS du Carême, et comme j’en suis à des années-lumières…

    Bonne chance à tous ceux qui le feront, j’espère que vous en sortirez grandis dans la foi !

    • Hey matou,
      Si ça peut te réconforter (à condition que tu arrives à m’identifier ^^), j’ai décidé de repartir de zéro parce que je suis aussi dans le mou total. Alors comme l’a dit KTO: une prière par jour.
      Et puis c’est tout. Pas de jeûne, pas de privations, je me connais trop bien, et ce Carême je veux le réussir.
      Enfin si, il y a quand même privation. Parce que prier c’est quoi ?
      C’est s’arrêter dans la journée VRAIMENT, faire VRAIMENT silence et abstraction de tout ce qui m’entoure, et ce pendant 5min max (dépassables). Et trouver 5min par jour pendant 40 jours, je peux te dire que je vais trimer !
      Quoi ? plus que 39 ? Puréééééé….
      @ KTO: quand on vient de mal commencer son Carême, est-il rattrapable et comment ?

      Keep cool,
      kiss cool.

      • C’est toujours rattrapable: si on a 40 jours, ce n’est pas pour faire 40 jours de sprint, mais c’est 40 jours pour se tourner vers Dieu. Il peut arriver qu’on fasse des pauses, qu’on mette parfois le pied en dehors du chemin, voire qu’on parte en marche arrière (pas trop souvent quand même…)

        Cela dit si tu commences le carême en te disant, c’est bon, j’attends le vendredi saint pour m’y mettre, tu seras sans doute déçu à l’arrivée….

        Et puis si tu sens que tu as fait un gros écart, il y a le sacrement du pardon ;-)

      • Salut JésusAPPTDDreadsQC (que je pense avoir identifié ^^) !
        Je pense que c’est effectivement le mieux que tu puisses faire. Et je te souhaite bon courage car 5 minutes quand on a perdu (ou jamais eu l’habitude), c’est long.
        Même ça je ne vais pas le faire (en tout cas je ne m’y engage pas) parce que je suis persuadée que dans l’état actuel des choses ça ne m’apporterait rien spirituellement (pour des raisons que je ne détaillerai pas ici). On ne plonge pas une biche (oui, une biche, c’est sympa comme bestiole) qui n’a pas soif dans une rivière ^^Peut-être l’année prochaine…
        Bonne chance à toi pour ton nouveau départ !

    • Dis, Chamatou, c’est quoi une « indifférence cordiale » ? Il me semble que ta présence parmi nous est tout sauf une indifférence cordiale. Peut-être pour t’aider un peu, ou pour que tu aides quelqu’un (tu verras, ça change la vie !), voici sept règles pour une conversation téléphonique avec Dieu (proposées aux jeunes d’aumônerie) :
      1- Avant de parler dans l’appareil, commencez par faire le numéro, par vous mettre en présence de Dieu.
      2- Dieu ne manque pas de ligne pour nous recevoir. Si ça sonne occupé, c’est que vous avez fait un mauvais numéro. Attenton, quand il décroche, il ne dit pas toujours « allô », mais il est toujours à l’écoute.
      3- En cas d’interruption, examinez si ce n’est pas vous qui dans vos pensées avez coupé le contact.
      4- Une conversation avec Dieu n’est pas un monologue. Ne parlez pas sans cesse, mais écoutez ce qui est dit à l’autre bout du fil.
      5-Ne vous habituez pas à appeler Dieu seulement en cas de nécessité.
      6-Ne téléphonez pas seulement à Dieu durant les temps à tarif réduit et particulièrement en fin de semaine. Un court appel devrait être possible tous les jours.
      7- Remarque : les conversations avec dieu sont gratuites.
      Bon Carême à tous.

  • Je suis d’accord avec Anne Claude.

    L’idée, n’est pas de cocher les 40 cases pour gagner la grosse peluche en forme de Jésus. On est pas là pour remplir un dossier « il vous manque tel document ». Il n’est jamais trop tard pour se lancer dans l’aventure

    Si tu construit tout ton cheminement sur 20 jours avec sincérité et profondeur, crois moi tu as réussi ton Carême !

    Ps: Partir d’un simple temps de prière quotidien, ça change déjà tout…

  • Article magique. Je l’ai mis sur mon mur Fb !

  • Merci encore pour ce chouette article : ) !!

    • Mais c’est un plaisir Vianney ;)

    • Saint Jean Marie est parmi nous…

  • Très bon article encore une fois.Tu vois c’est totalement idiot, mais je n’avais jamais assimilé le carême qu’à un temps de privations et je m’étais complètement décentrée de son objectif principal, la prière. Honnêtement les rares années où je le fais ( où j’y pense), c’était plutôt du débile  » pas de nutella / pas de shopping »et je ne pensais même pas à la prière… Bon cette année je vis à NYC, j’ai pas de bible et j’arriverais pas à me priver de shopping, mais je me dis que si j’arrives à prier un peu tout les jours je serais vraiment contente et fière à la fin du carême. Merci! Et au fait, il t’a fait quoi là le gros moustachu pour que tu le dégages du train ? ^^

    • Ca me fait vraiment plaisir que l’article te touche ! Y a rien de débile à se priver de truc comme le nutella ou le shopping, si c’est ça qui t’aide à entrer dans le bon état d’esprit.

      Comme on en parlait avec JADD, un temps de prière par jour que tu te gardes c’est déjà beaucoup ! Si tu n’as pas la Bible, tant pis ;)
      Je te rappelle que tu peux recevoir l’evangile tous les matins dans ta boite mail en t’inscrivant sur ce site : http://www.levangileauquotidien.org/main.php?language=FR

  • Petite question : dans la famille de mon père (et par extension dans la mienne) pendant le Carême, on fait « relâche » le dimanche, pas de sacrifices ce jour-là, car le dimanche serait un jour de fête, même en Carême.
    Personnellement, j’ai toujours soupçonné que c’était un arrangement parce que pour les enfants, c’est trop dur de se priver de bonbons (le sacrifice que mon père et mes oncles et tantes faisaient traditionnellement) pendant 40 jours d’affilée…

    Qu’en pensez-vous ? Il existe des textes offciels à ce sujet ?

    • Effectivement, il ne faut pas faire carême le dimanche, (Ps: le dimanche commence après les vêpres du samedi soir, vers 18h30 donc je crois, je ne suis pas sûre de l’horaire exact). En effet, on ne fait pas carême à Pâques or, « le dimanche est pâques celebré chaque semaine » (voir question 365 du Youcat, le catéchisme pour les jeunes). De plus, le carême dure 40 jours, mais Il y a plus de jours entre le début et la fin du carême:
      « Jours entre le début et la fin du carême » – « dimanches » – « jours de fête » = 40 jours.

  • Tout simplement Merci.
    De ce regard neuf, jeune (jeûne ?) et décomplexé sur la foi.
    Ton analyse du voyage TGV du Carême m’aide beaucoup, j’ai pourtant un longue expérience en la matière.
    Mais là c’est une redécouverte par l’extension temps de prière personnel et je vais tenter ( si je puis dire) le jeûne de viande.
    C’est Lucile ma fille expatriée new-yorkaise qui m’a fait découvrir ton blog .
    Merci encore CM

  • @ Chamatou: on me le dit depuis tout petit et je l’applique moi-même, mais tu me fous un doute maintenant. Je vais vérifier ça !

    @ Catherine : Ravi d’avoir put vous apporter un petit quelque chose ! Revenez nous dire comment votre Carême évolue ;)
    Et merci à Lucile d’avoir fait tourné l’adresse ! J’espère que son séjour américain tient toutes ses promesses.

  • [...] deux articles sur le sens et la manière de le vivre, voici pour la théorie, et voici pour la pratique. Je vous invite à les lire car ce soir je vais simplement y ajouter un [...]

  • Merci pour cet article,
    mais je voudrais souligner qu’à vouloir « faire la carême », à mettre l’accent sur les efforts qu’on fait, on peut oublier que :

    - le Carême est fait pour l’homme, Dieu n’a besoin de nos sacrifices, Il est toujours là. Alors si on a besoin de se priver de manger pour se souvenir qu’on lui doit tout, pourquoi pas. Mais le but du Carême pour moi, c’est de se laisser tomber dans les bras de Dieu tel que nous sommes, avec tout notre péché. C’est lui qui nous relève. A mettre l’accent sur nos petits efforts, on dirait qu’on gagne la grâce de Dieu qu’on aurait en quelque sorte méritée (parce qu’on fait plus attention que d’habitude), alors qu’elle est entièrement gratuite et donnée à tous, même à ceux qui se goinfrent de bic macs. Ne cherchons pas à « faire notre carême » à la force du poignet. Remettons-le à Dieu, Il sait mieux conduire que nous.

    - rester tournés sur nos efforts nous éloigne du but du Carême : les autres et Dieu (les autres comme chemin vers Dieu et image du Christ). On peut être tentés d’être déçus ou de culpabiliser d’avoir abandonné telle ou telle résolution, ou se réjouir « ouah j’ai réussi à faire ceci ou cela! », finalement, on reste centrés sur nous mêmes.

    Alors oui pour les efforts, oui pour la prière régulière, oui pour le jeûne réfléchi. Mais d’abord oui pour laisser agir en moi la grâce de Dieu qui peut prendre des chemins surprenants. Et oui pour me remettre tel que je suis au Seigneur, c’est-à-dire pour beaucoup d’entre nous incapable de tenir des résolutions plus de 10 jours.

    Je crois que Dieu aime encore mieux l’enfant qui vient se jeter dans ses bras même s’il sait qu’il est tout sale que le petit soldat qui ne s’est pas sali mais ne saute jamais dans ses bras. Et ainsi, notre culpabilité à l’issue du Carême n’a que peu d’importance.

    • C’est vrai qu’on oublie souvent que le rôle de l’homme est finalement de se préparer à l’action de Dieu…

  • Pls take a look at my internet internet site too and let me know what you believe.

  • Lo hiciste buen trabajo de su blog es impresionante el aumento de mi post conocimiento.El está mejor que nunca puede leer antes este tipo de buen reparto mensaje

Laisser un commentaire

Avatar de Kto and the City

Bienvenue sur Kto and the city, blog catho décomplexé à l'humour décalé. Vivez les aventures d'un catho dans la ville, on décortique la Foi dans la joie, la bonne humeur et les vannes à pas cher. Mais surtout on assume à fond et on le vit bien.

 

Une supplique ? Une insulte ? Une lettre d'amour ? Contact : ktoblog@gmail.com Réponse dans l'année garantie !

  • Facebook

  • Rejoignez la newsletter !

  • Derniers articles

  • Commentaires récents

  • Kto and the City, l’appli android !

     

     

  • Catégories

  • Suivez KTO sur Twitter !

  • Tags