Récemment, un ami Facebook (donc pas vraiment ami, disons « quelqu’un que j’ai déjà croisé ») m’a envoyé la vidéo d’un reportage diffusé sur M6 fin octobre, et intitulé « Ave Maria, la ville 100% catho ».

Il se peut que tout le monde l’ai vu et que je sois le dernier au courant, un gros looser au pays des débiles, mais je n’avais absolument jamais entendu parler de cet endroit. Depuis, le reportage a disparu de dailymotion, alors on va faire ça à la main comme au bon vieux temps.

Ave Maria, la ville 100% catho – M6 (1min30)

 

Ave Maria, c’est quoi ?

Tom Monaghan (américain d’origine irlandaise) est élevé par des bonnes soeurs, sa maman n’ayant même pas de quoi lui payer un cartable Dora l’exploratrice.

En 1953, encore étudiant en architecture, ce bon Tom rachète une pizzeria de quartier pour 900$. Il revendra ses parts en 1998 pour… 1 milliard de dollars. Tom Monaghan est le fondateur de Domino’s Pizza.

Revend-il ses parts histoire de se payer une Bugatti Royale à 8 millions de dollars ? Pfff, il en a une depuis longtemps. Des yachts de luxe ? Pareil. Un manoir gigantesque, une équipe de baseball, une collection de rolls ? Re-pareil etc…

Il « a », ou plutôt il « avait », car il a tout vendu. Jusqu’à son île privée au milieu du lac Huron…

Après deux ans de réflexion, de lecture des oeuvres de C.S. Lewis (Le monde de Narnia, mais pas seulement), et une rencontre avec JPII, il envoit tout péter pour consacrer sa fortune à son grand projet : la philanthropie catholique. Fac de droit, collèges cathos, cathédrale et dispensaires en Amérique du sud, médias chrétiens, puis finalement l’oeuvre de sa vie… Ave Maria.

 

Ville de 5000 habitants, 15 000 dans les dix ans à venir,  inaugurée en 2007 et sortie du beau milieu des everglades, Ave Maria est une localité entièrement confiée à la Vierge Marie (on s’y serait pas attendu…).

Une immense cathédrale dessinée par Tom, une université, trois bars, un supermarché, tout y est. De fait, cette ville sans criminalité (normal, ils sont sur les terres du lieutenant Horacio Cayne), est habitée par une population entièrement catholique et les familles nombreuses qui vont avec. La foi occupe la place que vous imaginez, les règles de vie commune sont conformes à l’enseignement de l’Eglise, et les gros durs de l’équipe de basket universitaire arborent des tatouages à l’effigie de la Vierge ou du Christ.

Certains y verront une utopie spirituelle rafraîchissante en ces temps troublés, d’autres un communautarisme malsain limite consanguin, mais on ne peut que constater que Tom a une foi à déplacer les montagnes (et les mètres cubes de marais). Il a lâché plus de 500 millions de dollars dans l’affaire (cathédrale, assainissement des sols, tout ce qui ne rapporte pas un sou), et la série est en cours.

 

Glauque ou génial ?

Si tout cela nous paraît bizarre, ça l’est beaucoup moins quand on connait la tendance des américains à vivre en communautés. Les gens considèrent avoir le droit de se regrouper entre eux et selon des règles qu’ils se fixent eux-mêmes, cela fait partie de leur liberté. C’est un esprit qui a toujours existé aux là-bas, où on assume sa différence au lieu de la maquiller.

Alors j’entends d’ici les « nia nia nia, ce mec aurait mieux fait de donner tout ça aux pauvres ou aux bonnes oeuvres, c’est n’importe quoi, re-nia nia nia ».

Déjà, il l’a fait. Ensuite calmos, c’est son argent et il en fait ce qu’il veut (de légal, entendons nous bien). Si tu souhaites donner 500 millions au téléthon, c’est formidable. Maintenant vas les gagner.

 

Je crois tout simplement que c’est sa bonne oeuvre à lui, il avait envie d’offrir cette possibilité aux gens, et c’est tout à son honneur d’aller jusqu’au bout de son idée un peu folle.

Construire un endroit où les catholiques peuvent vivre selon leurs valeurs, et en toute tranquilité, je dis pourquoi pas.

Ca permet à ceux qui le veulent d’avoir une vie rythmée par la foi, et d’élever leur famille dans cette tradition bien plus librement qu’ailleurs*. Les commentaires vus un peu partout parlant d’un « disneyland catho » ? Je crois que c’est simplement mesquin. D’ailleurs j’ai vainement cherché les Jésus géants en peluche et les barbes à papa Benoît XVI.

Le sujet prête à la critique facile, mais je ne trouve pas ça ridicule, loin de là. Après je l’avoue, un milliardaire qui lâche sans compter des pans entiers de sa fortune pour une oeuvre catho, ça me parle forcément. Je suis pas d’une neutralité absolue dans l’affaire. On verra ce que vous en pensez de votre côté.

 

« Et toi, t’irais vivre là-bas ? »

Sincèrement non, et ce pour deux raisons :

 

1) Parce que je suis sûr que ça me gonflerait

Ca me fait un peu penser au village des schtroumpfs : les gens sont gentils, chacun fait bien son petit boulot, la société se porte comme un charme. On se respecte tous et on se shoote à la salsepareille, sans se demander pourquoi Dieu nous a filé la couleur de peau d’un Na’vi. Tout ça pour dire que ces petits bonshommes m’ont toujours ennuyé, c’est un peu trop lisse pour moi.

Les Avemarois (pas trouvé mieux) sont sûrement très sympa, et il est des jours où les attaques gratuites contre ma religion me donnent envie de n’avoir autour de moi que des gens qui me comprennent. Ou au moins des gens un peu tolérants. Mais au fond, ma foi s’épanouit dans la confrontation. J’ai besoin qu’on la remette en question, qu’on me fasse réfléchir encore, ça m’aide à avancer. J’aurais trop peur de devenir un petit fonctionnaire du catholicisme.

Et puis franchement, voir les même personnes à la messe, à l’université et au bar du coin : affreux ! Autant habiter en Franche-comté…

 

2) Parce que les gens ont besoin de moi !

Imaginez un témoin de Jéhovah qui vivrait uniquement entouré de copains témoins de Jéhovah : plus personne chez qui sonner, plus de passant pour refiler ses prospectus, il serait perdu ! Moi, c’est pareil**. Le sens de ma vie de chrétien, c’est de prouver au monde que ce chemin existe et peut rendre heureux.

Je ne peux pas m’empêcher de penser que chaque catho qui habite à Ave Maria, c’est une personne de moins au contact de ceux qui ont besoin d’entendre parler de Jésus. Dans l’article sur le « décalage » entre l’Eglise et la société, je disais que nous catholiques avions un rôle de phare pour le monde. Seulement si ton phare est planté au milieu de nulle part, il peut éclairer les marais tant qu’il veut, de leur côté les marins sont bien en galère.

 

Que quelques-uns se retirent dans un exil volontaire pour vivre leur foi plus intensément au quotidien, je trouve ça très bien. Simplement si on le fait tous, on aura failli à notre mission. Il n’y a rien de malsain à vouloir évoluer au milieu de gens qui partagent vos valeurs, surtout quand elles portent des idéaux aussi nobles. C’est n’est simplement pas ma voie.
Alors c’est bon, allez tous à Ave Maria ! Je me sacrifie, je reste à Paris.

 

 

*Après l’éducation catholique ne fait pas tout, regardez Lady Gaga et Paris Hilton…

**Première et dernière fois de ma vie que je me compare à un témoin de jéhovah.

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

12 commentaires to “Ave Maria, la ville 100% catho”

  • Ca fait plus retraite dorée pour familles riches que Disneyland.

    Moi ça me choque pas, mais j’irais aps vivre là-bas, c’est sûr !

    • Ecoute les prix des maisons sont plutôt corrects, ça commence à 200 000 dollars. Bien moins cher que sur la côte.
      Après c’est sûr, c’est adressé au moins aux familles de classe moyenne.

  • Ca me choque pas du tout, je trouve même que c’est une bonne chose.
    Cette ville tourne autour de l’université, qui forme les cadres de demain. Alors finalement,c’est peut-être une ouverture sur le monde de ce côté là !

    Une fuite Wikileaks concernant le vatican :
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/12/11/97001-20101211FILWWW00420-iranotages-le-vatican-a-aide-londres.php

  • Si ça avait été ta voie, t’aurais été bien emmerdé. C’est pas la porte à côté.

    Moi je trouve ça courageux et plutôt fun. J’ai aimé cet article, mais il est ptêt un ptit peu long.

    Continues !

    • Faut aller se plaindre à Mr.Dailymotion

      Le reportage aurait épargné la moitié de l’article à mes lecteurs maltraités

  • En ce qui me concerne, pour être honnête cette idée me débecte.

    Le reportage est fort court (m6bonus.fr), mais cette ville m’a tout l’air d’être une gated community religieuse où les gaens se réfugient hors du dangereux monde extérieur… J’allais dire qu’on ne voyait que des Blancs, mais un petit tour sur le site m’a détrompé.
    Ca m’a plus l’air d’être un signe d’intolérance que d’aure chose… Après les gaens font ce qu’ils veulent, mais je ne peux pas porter un regard positif sur ce type d’intitiative, quelque soient les bonnes intentions de son fondateur.

    Tu me diras que je suis mal placée pour dire ça, vue que je suis une habituée des écoles catholiques, des activités cathos et des amis cathos… Mais personnellement ça m’a parfois pesé, et aujourd’hui j’ai beaucoup d’amis ni catholiques, ni chrétiens, ni croyants.

    Bon Avent à tous !

  • J’avais vu le reportage en direct, il faisait une bonne vingtaine de minutes je crois. T’aurais pas eu à tout expliqué !

    Sur le moment j’ai trouvé que c’était n’importe quoi, et puis finalement tu regardes, les gens ont l’air normaux, tranquilles. Finalement c’est un peu excentrique, mais ça ne me gêne pas trop…

  • Cette ville me fait penser aux apôtres enfermés dans le Cénacle après l’Ascention de Jésus. Ils n’en sortiront qu’à la Pentecôte, lorsqu’ils auront reçu l’Esprit Saint.

    Il faudrait peut-être organiser une célébration de confirmation à l’échelle de toute la ville pour que ses habitants s’ouvrent au monde.

    Et les inviter à relire la finale de l’Evangile de Saint Matthieu:

    « Allez donc! De toutes les nations faites des disciples, baptisez les au nom du Père, et du Fils et du Saint esprit; et apprenez leur à garder tous les commandements que je vous ai donnés. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. »
    Commentaire n°6 posté par Anne Claude le 14/12/2010 à 08h52
    C’est peut-être pas optimal, mais franchement, moi je les comprends.

    Putain qu’est ce que ca fait envie parfois, d’être un peu compris. On est tout le temps tout seuls, bordel. Au moins ce n’est pas leur cas.

    Je rejoins l’auteur et Anne-Claude (Wesh) sur le fait que ces gens la ne sont pas dehors à témoigner auprès du monde.

    Sauf, bien sur, si cette ville a pour mission de former de jeunes cathos, qui sont appelés par la suite à vivre leur vie, et donc leur foi, ailleurs dans le pays en fonction de leurs carrières/aventures, etc…

    Auquel cas, la solide formation reçue à Ave Maria pourra alors servir pleinement.

  • [...] coin en laissant de côté ce qui sonne moins bien. Un peu comme si la Foi chrétienne était une Pizza Domino : « Bonjour, je vais vous prendre une catholique : Sans Pape, Sans Messe, mmmmhhh… Enlevez [...]

  • L’idée est plutôt bonne si elle est vécu comme un lieu de maturation avant d’aller dans le monde. D’ailleurs, si on prend l’exemple même de Jésus, il a quand même passé 30 ans dans son coin avant d’aller annoncer la bonne nouvelle au monde. Vouloir se frotter au monde et témoigner, bien, mais si on s’y colle trop tôt on se perd… Combien d’enfants entre à l’aumônerie en 6éme et disparaissent avant d’atteindre le lycée parce que le milieu ne les porte pas, parce que à l’age où ils se forment une opinion et où il vont chercher à s’opposer à leurs parents alors que ces derniers sont peut être les seuls chrétiens qu’ils connaissent… Un lieu pour faire grandir des enfants, en faire des gars et des filles solides dans leur foi, prêt à partir vivre dans le monde et capable de témoigner, ça ne me semble pas une mauvaise idée. Après comme toujours, un moyen n’est qu’un moyen, il produit de bon fruit si on s’en sert bien et du mauvais si on s’en sert mal. Si c’est une communauté de pantouflard, ça marchera jamais…

  • adorons dans la crainte le christ car notre entourage sont des musulmans fanatiques.Nous voulons rester en contact avec votre église pour avoir des conseils pratiques et échanger des idées.
    Merci et espérant vous lire sous peu de temps
    jean s sadio au sud est du sénégal région de kédougou .

  • […] ***Ca me rappelle l’article « Ave Maria, la ville 100% Catho » […]

Laisser un commentaire

Avatar de Kto and the City

Bienvenue sur Kto and the city, blog catho décomplexé à l'humour décalé. Vivez les aventures d'un catho dans la ville, on décortique la Foi dans la joie, la bonne humeur et les vannes à pas cher. Mais surtout on assume à fond et on le vit bien.

 

Une supplique ? Une insulte ? Une lettre d'amour ? Contact : ktoblog@gmail.com Réponse dans l'année garantie !

  • Facebook

  • Rejoignez la newsletter !

  • Derniers articles

  • Commentaires récents

  • Kto and the City, l’appli android !

     

     

  • Catégories

  • Suivez KTO sur Twitter !

  • Tags