Quand, pour la centième fois de l’année, j’essaie d’expliquer à mes petits de l’aumônerie la différence entre « chrétien » et « catholique », j’ai toujours le même souci : où placer les anglicans ? Ca complique rudement les choses quand les jeunes qui font déjà pas la différence entre les orthodoxes et les témoins de Jeovah…

Pas vraiment catholiques, plutôt éloignés des églises protestantes (un peu seuls au monde en fait), qui sont ces 400 millions de chrétiens essentiellement répartis en Angleterre, en Afrique et aux USA ?

Un peu d’histoire, en vitesse (ceux qui ont regardé la série « Tudors » peuvent sauter au chapitre suivant) :

 

Henri VIII d’Angleterre (le gros sur la photo) est marié à Catherine d’Espagne. Mais ce bon Henri, qui inspira le personnage de Barbe-Bleue, a furieusement envie de se serrer la jeune Anne Boleyn, suivante de la reine. Ni une ni deux, il demande au Pape d’annuler son mariage avec Cath’ et de consacrer sa nouvelle union avec Anne (pas franchement fâchée à l’idée de devenir Calife à la place du Calife).

De son côté, le Pape estime le premier mariage parfaitement valide au regard du droit canon, et refuse de l’annuler (droit religieux). Et puis, faut avouer que ça ferait très mauvais effet côté espagnol (grande puissance catholique de l’époque).

Avec la réforme protestante qui prend naissance en Europe, Henri flaire le bon coup. Après tout, Dieu l’a choisi pour être régner sur les citoyens anglais, clergé comprit. Plus besoin du Vatican, le roi se bricole alors une Eglise quasi-identique à celle de Rome, avec sa majesté herself en chef spirituel. Deux trois persécutions plus tard, le problème est réglé, le pays est converti à l’ « anglicanisme ». Au passage, le boss se rend un petit service en annulant son mariage avec Catherine*. Elle peut prendre ses clics, ses clacs, et rentrer à Madrid juste à temps pour la reprise de la Champions League.

Fin de la parenthèse historique

 

Le souci, c’est que les Anglicans paient aujourd’hui la construction à la va-vite d’une Eglise sans âme. Dans le vent de la réforme protestante, mais copie quasi-conforme de sa grande sœur catholique**, la religion Anglicane est une religion bâtarde. Les conséquences actuelles sont dramatiques. Entre progressistes (européens) et conservateurs (africains et américains) rien ne va plus. Les fidèles sont coupés en deux camps. Les premiers fuient vers les évangélistes, les autres se convertissent en masse au catholicisme. En Angleterre, la pratique est en chute libre (dans des proportions bien plus graves que chez nous, c’est dire…), la crise que traverse l’anglicanisme est sans précédent.

L’an dernier, le Vatican sortait une « loi » permettant aux anglicans le désirant d’être ré-intégrés dans l’Eglise Catholique, ce qui a accentué les vagues régulières de conversions qu’on constate depuis quelques décennies.

C’est dans ce contexte que Benoît XVI arrive en Angleterre, afin de béatifier un évêque converti, et leader du mouvement d’Oxford (intellectuels, dont Oscar Wilde, retournés avec le grand méchant loup Romain). Ambiance…

 

Mais évitons les raccourcis trop rapides, contrairement à ce que sous-entend cet article du figaro.fr d’hier (link), l’accueil houleux réservé au Pape n’est pas le fait des chrétiens britanniques (plutôt du genre tolérants les cousins). Les opposants les plus violents à sa venue sont surtout les libéraux, un peu chatouillés par la doctrine sociale de l’Eglise, et les lobbys LGBT (act’up version chapeau melon et bottes de cuir). Ces derniers vont donc venir déguisés en bonnes soeurs, ou en curés selon les goûts, jeter des capotes sur le trajet de la papamobile ( et aligner des banderoles « Le Pape tue 150 millions de personnes en Afrique chaque jour ! »). Rien d’inhabituel en somme.

 

 

* Henri fera exécuter Anne quelques temps plus tard de toute manière

**Mariage des prêtres, ordination des femmes d’un côté/ Culte de la vierge et des saints, hiérarchie « catholique » de l’autre

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

11 commentaires to “Les angliquoi ???”

  • La honte, j’avais jamais compris qui ils étaient…

  • Y a déjà eu plusieurs schisme, notamment en Afrique au moment de l’ordination des femmes. Quelque soit la direction prise, y en a la moitié qui vont se casser. Un beau bordel…

  • Comme quoi il n’y a pas à nous cracher trop dessus. Ayant passé un an dans le centre campagnard et moribond d’Angleterre, je peux rajouter que le côté traditionnel de la religion, genre j’y vais parce que les voisins y vont est très présent. Mais ça marche aussi avec les cathos…
    Très bonne et claire explication !

  • J’arrête pas de lire que c’est une des communautés catho les plus dynamiques d’Europe, le Royaume-Uni. C’est rare d’entendre ca, ca fait plaisir !

  • Article très intéressant. Mais quand tu parles d’ »Eglise sans âme », tu crois pas que t’y vas un peu fort ? Ca serait quand même étonnant qu’en 5 siecles ils n’aient pas développé une spiritualité propre… Enfin j’dis ça j’dis rien, je ne connais aucun anglican et n’ai pas fait de recherches.

  • Elise, c’est un peu comme si tu te demandais quelle est la différence entre Français et Corses : tous les corses sont français, mais tous les Français ne sont pas corses.
    Là, c’est pareil : tous les catholiques sont chrétiens, mais tous les chrétiens ne sont pas catholiques.

    Les chrétiens sont divisés en trois « grandes familles » : catholiques, orthodoxes et protestants (ces derniers étant en plus divisés en de multiples églises). Tu rajoutes à ça quelques groupes d’inspiration chrétienne (eux-mêmes se disent chrétiens mais ce sentiment n’est pas forcément partagé) : les témoins de Jéhovah, les mormons etc. Et des cas un peu à part, comme les anglicans.

  • (suite)
    Pour ce qui est des différences entre tous ces gens… et bien, ça dépend !
    Si tu prends un catholique et un protestant, ils risquent de ne pas s’accorder sur plusieurs trucs : virginité perpétuelle de Marie, certains dogmes (assomption…), tout ce qui concerne le pape, présence réelle ou symbolique dans l’Eucharistie…

  • on dit évangélique, pas évangéliste … ça a l’air un peu aussi flou que les angli-machin-truc ^^

  • [...] Ps : Ceux qui ont vu la cérémonie du mariage anglais vendredi, et qui se disent « pourquoi ils sont pas cathos ces anglicans, alors qu’ils font clairement les choses exactement comme nous ? », vous trouverez la réponse ici [...]

  • Can I just say what a relief to find an individual who in fact knows what theyre talking about online. You surely know ways to bring an concern to light and make it necessary.

  • 私はされていた とても幸せ 模索するこれはウェブ site.I あなたに感謝することを学ぶ |この優れた| | 読みこの栄光!ためのあなたの}時間{この素敵に! I 積極 と楽しんそれと| |少しの少しのビット 各毎 私は

Laisser un commentaire

Avatar de Kto and the City

Bienvenue sur Kto and the city, blog catho décomplexé à l'humour décalé. Vivez les aventures d'un catho dans la ville, on décortique la Foi dans la joie, la bonne humeur et les vannes à pas cher. Mais surtout on assume à fond et on le vit bien.

 

Une supplique ? Une insulte ? Une lettre d'amour ? Contact : ktoblog@gmail.com Réponse dans l'année garantie !

  • Facebook

  • Rejoignez la newsletter !

  • Derniers articles

  • Commentaires récents

  • Kto and the City, l’appli android !

     

     

  • Catégories

  • Suivez KTO sur Twitter !

  • Tags