Je vous parlais il y a peu des valeurs de l’Eglise, ça me donne l’occasion de revenir sur une question qui m’a été posée il y a un ou deux ans. Une question sincère, et assez inattendue pour me laisser sans voix :

« Franchement, le message de Jésus me parle trop, je suis trop d’accord avec lui ! Alors, même si je crois pas du tout en Dieu, je suis chrétienne, non ? ».

J’écarte volontairement le sacrement du baptême (qui bouclerait déjà la question) pour n’évoquer que la spiritualité personnelle.

 

Le chrétien (catholique, pour éviter les impairs, mais là ça va pas changer grand chose) est celui qui croit en Jésus, Dieu et fils de Dieu, envoyé sur terre pour racheter les pêchés des hommes par son sacrifice. On schématise, mais c’est l’idée. Celui qui trouve que « Jésus est un mec cool avec des réflexions intéressantes » va dans le bon sens. Mais le Christ reste une sorte de José Bové de l’an un, alors il manque un truc. Il manque même l’essentiel. Dieu.

 

Après je peux inventer un statut intermédiaire de « sympathisant », sorte de Carapuce* de la chrétienté, mais ça va pas plus loin. D’ailleurs le Credo commence par « Je crois en Dieu », on y vient en premier, histoire de régler le souci une fois pour toute.

 

C’est la grande tendance de notre société, la spiritualité « supermarché ». «  Tiens, j’aime bien les valeurs, en revanche Dieu tout ça, ça me tente bof… Oh et puis la résurrection c’est bien, mais la communion, ça me dit pas trop. Allez, avec un peu de la réincarnation, le paquet est tout de suite plus joli, je vais la tenter pour cette semaine ». On écarte tout ce qui nous dérange plus ou moins, ou qui demande un peu d’effort (de foi ?).

 

 

 

Le meilleur exemple c’est le bouddhisme « à l’occidental ». On nous en fait des tonnes sur la zenitude, le contrôle de soi, c’est la sagesse orientale ! Pas une religion mais une philosophie. Alors que si, c’en est une de religion ! Ils ont leurs vraies prières, avec des vrais morceaux de foi dedans. Mais les gens d’ici ont retenu une version light, bien lisse et aseptisée. Concept très français et tout à fait ridicule du « religieux sans la religion ». On vire la croyance, et on la remplace par du yoga et du tofu. Je serais Thaïlandais, j’aurais un peu le seum. Heureusement ils ont gardé le gong, ça fait typique.

 

Le problème n’est pas de dire Amen à tout sans réfléchir, « t’inquiète je suis un vrai moi, balance ce que tu veux, je signe », « Hey ! Jésus ! Toi-là ! J’ai rempli toutes les cases ! Je peux monter ??? ». C’est d’arrêter de se comporter en consommateur. Comprendre que les choses ont un sens pour celui qui prend la peine de le chercher, et accepter de ne pas toujours avoir tout compris mieux que tout le monde.

La religion chrétienne est le fruit d’une révélation. Ce temps de la révélation est venu, notre religion est finie. Il ne nous revient pas, au nom d’une quelconque liberté, de sélectionner dans les textes ce qui nous plait ou non (ou alors, autant aller écrire son livre saint dans son coin). Dans la religion Catholique, tout se tient, tout est cohérent : les enseignements, les sacrements, la messe, la Bible s’assemblent comme les pièces d’un puzzle. On a pas mit, ici ou là, des obligations pour le plaisir de faire chier le monde. Ce sont les piliers d’un même édifices, et si vous choisissez d’en enlever à votre guise, tout s’effondre*. Le sens des choses avec.

 

C’est vrai, on nous a habitué à vivre comme ça. C’est même l’unique but de notre société, satisfaire nos exigences immédiates, nous permettre de sélectionner, consumer puis zapper. Tout est négociable, tout se discute et se plie au désir du consommateur roi (pour peu qu’il fasse un peu chauffer la  Visa Gold). Alors forcément, quand on se retrouve né à né avec un monde qui demande patience, confiance et engagement, ca fait tout drôle !  « Le client a toujours raison » : oui mais lorsque tu passes la porte d’une église, ou lorsque tu t’agenouilles pour prier, tu n’es plus un client, mais un fils.

La foi se trouve aussi dans l’humilité : passer du statut de petit prince à celui de « fidèle », c’est un travail de chaque jour. Mais c’est ça ou rien. Parce que je suis pas persuadé que Dieu prenne l’American Express.

 

 

*Une majuscule à Carapuce ? Si un expert peut répondre je prends.

**Attention, je ne dis pas que l’Eglise n’évolue pas ou doit s’arrêter de le faire, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dis.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

9 commentaires to “Jesus Market”

  • Si j’avais ta plume j’écrirais mon propre livre saint et je le vendrais par chapitre pour que chacun n’achète que la partie qui lui plait.

    J’ai bien compris la leçon ?

  • Je sais pas … ça dépend si t’écris pikachu en majuscules ou pas.
    Selon mon avis d’expert : Dieu seul le sait.

  • Encore une fois, tu tapes juste.

    Si j’avais ta plume, je serais danseuse au lido.

  • Hey! Désolé ce commentaire n’a rien à faire sur cette article, mais vas-tu au JMJ de Madrid, et si oui sais tu comment ça se passe? Quelles activités sont proposés? S’il ya possibilité de faire de réelles rencontre, de gens du monde entier? Personnellement je vis vraiment un passage à vide dans ma foi, et j’aimerai savoir si ça resterait une expérience inoubliable/touchante/enrichissante…bref.(Si jamais tu pouvais me répondre par mail, ce serait super sympa!)

  • C’est en surfant à la recherche d’infos pour entamer ma nouvelle phase « je suis binome foyer d’accueil en 4e et j’y connais rien », que je suis tombée sur votre blog. Je n’ai qu’un mot : BRAVO.
    Un catho content, avec des vrais mots pas langue de bois, une écriture simple, claire et profonde à la fois et une dose d’humour qui n’est pas sans rapeller quelques blogs qui font le buzz. Non pas que mes copains curés n’aient pas toutes ces qualités mais ils ont rarement le temps de tenir un blog !
    Je m’en vais de ce pas le transmettre à mes copains et mes copines qui ont des ados à la maison (voui, je suis plutôt classe d’âge 35-45). Je sens que ça va faire un tabac !
    Merci pour cet article réjouissant…

  • Ok merci de ta réponse ! Ca me donne vraiment envie de vivre cette expérience du coup ^^.

  • [...] pense surtout que les allemands sont surtout touchés par le syndrome, souvent décrit ici, de la religion supermarché. La tentation est forte pour chacun de faire sa petite tambouille dans son coin en laissant de [...]

  • Merci pour le guide, j’aime votre message

  • Hello! I just would like to give an enormous thumbs up for the superb info you’ve got here on this post.

Laisser un commentaire

Avatar de Kto and the City

Bienvenue sur Kto and the city, blog catho décomplexé à l'humour décalé. Vivez les aventures d'un catho dans la ville, on décortique la Foi dans la joie, la bonne humeur et les vannes à pas cher. Mais surtout on assume à fond et on le vit bien.

 

Une supplique ? Une insulte ? Une lettre d'amour ? Contact : ktoblog@gmail.com Réponse dans l'année garantie !

  • Facebook

  • Rejoignez la newsletter !

  • Derniers articles

  • Commentaires récents

  • Kto and the City, l’appli android !

     

     

  • Catégories

  • Suivez KTO sur Twitter !

  • Tags