Hier, dans le train pour aller au boulot, je me suis retrouvé assis face à un drôle de monsieur. Il marmonnait tout seul, les yeux fermés, un petit livre écrit en arabe dans les mains. Un musulman faisant sa prière du matin.

Je me suis alors demandé combien de cathos de ma connaissance en feraient autant ? Prendraient ne serait-ce que cinq minutes pour faire leur prière, confier leur journée à quelqu’un là-haut en allant à la fac ou au travail (prêtres exclus, c’est de la triche) ?

Soyons francs, y en a pas des masses. Une grande partie d’entre nous ne font de la foi qu’un élément parmi d’autres, entre les matchs du PSG et une sale note en droit fiscal. Bon ok, j’en rajoute, mais vous avez compris l’idée.

Les gens font de moins en moins le lien entre leur vie dans le monde et leur vie spirituelle. D’ailleurs, quand je dis que je fais ma prière tous les jours on me répond « ah ouais ! Donc t’es vraiment hyper pratiquant ! Tu vas devenir prêtre ?». V’là le niveau…

Les fêtes religieuses ne signifient plus grand-chose, et méritent à peine un sujet du JT de Jean-Pierre Pernaut (entre le brame du cerf et les cannes en bois de châtaignier). Allez demander à mes petits de l’aumônerie la différence entre Ascension et Assomption, vous allez voir leurs oreilles fumer !

Le truc, c’est que j’ai pu constater la même baisse de pratique chez des potes musulmans, une fois sortis du cocon familial, et les pays européens protestants ne s’en sortent pas mieux.

Alors quel est le souci ?

Pour moi la réponse est assez simple : la société dans laquelle nous vivons est à l’exact inverse des valeurs prônées par la religion. L’Eglise a subi de plein fouet les changements d’un monde qu’elle ne reconnait plus.

La foi s’épanouit dans le repli intérieur, dans la contemplation, et le monde va beaucoup trop vite pour laisser aux hommes le temps de s’y consacrer. Tout ce que peuvent prêcher nos prêtres parait si dérisoire, si décalé. Comment faire passer l’amour du Père quand le monde voue un culte au plaisir immédiat, quand l’obsession est d’assouvir des besoins qui n’existent même pas (exemple inspiré de faits réels :mon premier salaire de l’été va passer dans une Playstation 3…) ? Quand on brûle aujourd’hui les idoles d’hier et que celles de demain seront adoubées par 3 semaines dans une baraque multicolore ?

C’est sûr que Père X ou Y a l’air con quand il nous dit que Dieu nous comblera en temps et en heure, et pas forcément de la manière dont nous l’avions demandé. Mais on vit comme ça, on a été habitué à ça, ça vaut pour Dieu comme pour le fast food. Il a qu’à s’adapter et faire des menus enfants comme tout le monde. Parce que le sacrifice du Christ et l’Amour du Père, soyons sérieux, ça fait plus recette.

Donnons-nous le temps. Tout va trop vite, beaucoup trop vite. Impossible que Dieu se fasse une place dans notre vie. Prenons un peu de recul. Pas grand-chose, une mini-prière avant de franchir la porte et de retrouver le tourbillon qu’on a quitté la veille. Un petit moment à soi, pour revenir à l’essentiel. Je pense surtout à ceux qui ne savent pas trop, qui se cherchent, qui n’arrivent pas à se sentir proches de Dieu. Une minute le matin. Et si le Père n’attendait que ça ?

Ps : Sans faire de pub, Prions en Eglise est un tout petit bouquin qu’on reçoit tous les mois, l’abonnement coûte 19 euros par an pour les étudiants. A chaque jour son évangile, une explication et une petite prière. Montre en main 3 minutes avec un Notre Père avant. Moi je dis ça…

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

6 commentaires to “Jesus vs PS3”

  • Vous avez des parts chez Bayard ? Magnificat existe aussi, dans le même genre.
    En tous les cas merci pour cet article

  • Au risque de faire mon prolétaire, par chez nous on dit que Magnificat c’est pour les bourges (abonnement un peu plus cher). Mais c’est surtout plus spirituel, trop de prières et pas assez terre à terre. Pas de rapport avec la vie quotidienne normale.

    C’est pour les fumeurs de joints catho. Ou pour les retraités …

    Je suis super objectif.

  • [...] financier. L’aspect séducteur et réducteur de la consommation on en a déjà parlé (c’était ici), l’individualisme absolu qui en découle c’est même pas la peine. Vous pensez qu’un vrai [...]

  • Approach so allow you to earn ideal using of your very own astonishing brain.

  • Simply put i offer our diablo 3 gold because of anything, particularly strecth bermuda, I prefer each of these diablo 3 gold.

  • An impressive share, I just given this onto a colleague who was performing just a little analysis on this.

Laisser un commentaire

Avatar de Kto and the City

Bienvenue sur Kto and the city, blog catho décomplexé à l'humour décalé. Vivez les aventures d'un catho dans la ville, on décortique la Foi dans la joie, la bonne humeur et les vannes à pas cher. Mais surtout on assume à fond et on le vit bien.

 

Une supplique ? Une insulte ? Une lettre d'amour ? Contact : ktoblog@gmail.com Réponse dans l'année garantie !

  • Facebook

  • Rejoignez la newsletter !

  • Derniers articles

  • Commentaires récents

  • Kto and the City, l’appli android !

     

     

  • Catégories

  • Suivez KTO sur Twitter !

  • Tags