Le débat sur le voile étant un peu retombé (avant de ressurgir dans quelques mois sans aucun doute), j’aimerais donner mon avis sur la question. Pas sur les questions du respect de la culture française, de la dangerosité ou du trouble à l’ordre public, qui méritent d’être posées sans hyprocrisie, mais pas ici. Plutôt sur le fond du problème, le port de signes religieux distinctifs dans notre société.


C’est fou comme une société si à cheval sur toutes les libertés possibles et imaginables (mais laisser le coucher avec des rats morts ! C’est son droit ! Il est liiiibreeeee !) peut se montrer prude en la matière. On a le droit de se promener à moitié à poil dans la rue, c’est dans l’air du temps, en revanche porter une croix ou un foulard devient franchement indécent !

Parfois on me demande de ranger ma croix à la fac. Pourtant on m’enlèvera pas de l’idée qu’elle gène absolument personne. Elle va faire quoi ma croix ? Téléphoner en plein milieu du cours et balancer des boulettes de papier ?

Bizarrement, quand il s’agit de faire la réflexion aux filles voilées de l’amphi, les candidats sont nettement moins nombreux.. Mais c’est pas le souci, et de toute manière les voiles non plus ne lancent pas de boulettes de papier sur les gens.

Ce qui est dingue c’est qu’on en arrive à dire « dans cet endroit, la religion ne doit pas exister ». La foi serait donc quelque chose de malsain par nature, une sorte de lèpre transmissible par simple contact visuel.

Le pire c’est qu’il y a une loi pour ça !

On est dans une société laïque, pas de doute, tout le monde nous bourre le crâne avec ça chaque jour que Dieu fait (nooooooon ! surtout pas lui !). Laïque selon wikipedia c’est (et tout le monde sait que wiki ne se trompe jamais…) :

les croyances et convictions qui ont rapport à la religion (religions, déisme, théisme, athéisme etc…) ne sont que des opinions privées, sans rapport direct avec la marche de l’État.

Donc ma croix interfère directement avec la marche de l’Etat ? Classe hein ! Je vois pas d’autre explication.

De toute manière c’est une grande hypocrisie, si un gamin vient avec une kyppa à l’école et qu’on lui fait retirer, il en reste pas moins juif non ? Oui, mais apparemment il faut absolument le cacher* ! Un jour il faudra bien m’expliquer pourquoi…

Si l’Etat n’a pas de religion, moi j’en ai une, et elle a un rapport direct avec la marche de ma « république personnelle ». Alors si, au lieu de faire la leçon aux gens qui décident de porter un voile/une croix/une kippa/ la casquette à l’envers, on les laissait simplement tranquilles ?

Merci d’avance !


* Attention grosse vanne

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

11 commentaires to “Cachez cette croix que je ne saurais voir…”

  • Kippa et non kyppa, jeune homme !

  • Ciel ! Que vois-je dans le dernier paragraphe ? Une « kyppa » rescapée au milieu de ses consœurs croix, foulard et casquette.
    Me copierez cent fois « Une kippa c’est avec un i, comme Bambi, et non avec un y, comme cosy ».

    Je compte sur vous. Que le ciel ne vous tombe pas sur la tête.

    P.S. : Mère la morale a tout de même un bout de chair encore un peu palpitant dans la poitrine, donc elle vous souhaite bonne continuation pour le blog. :-)

  • Se pose quand même la question du respect de la culture française avec le port du voile (notamment intégral). Le sujet dépasse le simple signe religieux !

  • Sur le fond, je suis d’accord avec toi, mais qu’en est il de la bourqa et du niqab ?

    On leur met aussi des amendes et on tente de l’interdire, car la frontière semble mince entre conviction religieuse et fondamentalisme , et c’est bien là que le bas blaisse…

    Si une telle loi n’existait pas et qu’on autorisait tout les signes religieux, est ce qu’on autoriserais aussi toutes les dérives qui y sont liées ? C’est ce qui me perturbe ds l’histoire…

    Après, la loi interdit de porter des signes ostentatoires, et faut pas déconner, un petit foulard sur la tête ou une mini croix en bois autour du cou, ca clignote pas, ca brille pas, ca dérange personne… Si, des blaireaux gauchos. Oups, c’est dit…

  • T’as raison, c’est la que la bas blesse, Pascal.

  • Mais au delà de ça, je crois que le point de débat est toujours le même: sous couvert de laïcité à la Francaise (qui fait la fierté nationale, et patata), on cherche surtout à faire chier les croyants.

    Faut pas oublier les conditions dans lesquelles la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat (1905 pour les intimes et les nostalgiques de l’anti-cléricalisme primaire) a été appliquée !

    Moines battus chassés des monastères par l’armée, abbayes détruites et affrontements sanglants dans les campagnes.

    Et pendant ce temps là, l’école publique, dont je suis un fervent défenseur par ailleurs, continue à jouer un rôle de premier ordre dans la déchristianisation générale.

    Il y a longtemps que je ne crois plus à leur « laïcité ».

  • Salut Clémentine,

    Je profite de ma première visite sur ce beau blog pour rattraper mon retard dans la lecture de tes publications et réagir à cet article, car il me semble qu’on a déjà eu cette conversation à la fac quand tu te ramenais avec ta croix longue comme l’épée de Highlander.

    Ok, un Petit Jésus discret sur la poitrine, une petite kippa Superman pour cacher la calvitie, ou un voile pour que personne ne voie qu’on est laide comme un thon, ça ne gêne (presque) personne, et c’est normal. Maintenant imagine l’ambiance de l’amphi si tout le monde venait en portant ses stigmates/kippa/voile intégral : liberté religieuse ok, mais ça deviendrait vite irrespirable nan? Après tout on n’empêche personne de venir en amphi avec des signes religieux ostentatoires : les seules réflexions que tu ais eues sur ta croix sont celles de personnes désireuses d’engager avec toi une discussion constructive sur la religion, jamais d’agents zélés de l’administration. Je pense qu’il est normal que l’Etat « encadre » l’ostentation, et empêche certaines manifestations « supervisibles » (ce mot est en cours d’homologation pour le Robert 2012) de foi. Pour être dans une fac où l’on croise régulièrement certains de ces spécimens, je peux te dire que par moments c’est difficile d’être naturel, ou tout simplement à l’aise, avec des femmes voilées/gantées, des hommes super-velus du menton ou avec des papillotes qui descendent sur les épaules. Tu ne m’enlèveras pas à l’idée que l’affichage d’une religion crée inévitablement une certaine distance entre les gens, et d’ailleurs quel intérêt d’en faire des tonnes si ce n’est pour montrer qu’on est différents?? Tout ça pour dire que le fait que l’Etat essaye de niveler l’apparence des gens pour éviter des manifestations trop marketing d’une religion, je trouve que ça a du bon (du moment qu’on n’aboutit pas bien sûr à l’excès inverse).

    En conclusion, signes religieux oui, mais jusqu’à un certain point, au-delà duquel je pense qu’il est de la responsabilité de l’Etat (je suis vraiment un sale juriste) d’intervenir pour éviter les dérives. Et d’ailleurs est-ce que tout cet article ne vient pas du fait qu’en ce moment les chrétiens sont de moins en moins visibles? T’inquiètes pas Clémentine, personnellement je préfère les gens discrets :-) Salut Clémentine,

    Je profite de ma première visite sur ce beau blog pour rattraper mon retard dans la lecture de tes publications et réagir à cet article, car il me semble qu’on a déjà eu cette conversation à la fac quand tu te ramenais avec ta croix longue comme l’épée de Highlander.

    Ok, un Petit Jésus discret sur la poitrine, une petite kippa Superman pour cacher la calvitie, ou un voile pour que personne ne voie qu’on est laide comme un thon, ça ne gêne (presque) personne, et c’est normal. Maintenant imagine l’ambiance de l’amphi si tout le monde venait en portant ses stigmates/kippa/voile intégral : liberté religieuse ok, mais ça deviendrait vite irrespirable nan? Après tout on n’empêche personne de venir en amphi avec des signes religieux ostentatoires : les seules réflexions que tu ais eues sur ta croix sont celles de personnes désireuses d’engager avec toi une discussion constructive sur la religion, jamais d’agents zélés de l’administration. Je pense qu’il est normal que l’Etat « encadre » l’ostentation, et empêche certaines manifestations « supervisibles » (ce mot est en cours d’homologation pour le Robert 2012) de foi. Pour être dans une fac où l’on croise régulièrement certains de ces spécimens, je peux te dire que par moments c’est difficile d’être naturel, ou tout simplement à l’aise, avec des femmes voilées/gantées, des hommes super-velus du menton ou avec des papillotes qui descendent sur les épaules. Tu ne m’enlèveras pas à l’idée que l’affichage d’une religion crée inévitablement une certaine distance entre les gens, et d’ailleurs quel intérêt d’en faire des tonnes si ce n’est pour montrer qu’on est différents?? Tout ça pour dire que le fait que l’Etat essaye de niveler l’apparence des gens pour éviter des manifestations trop marketing d’une religion, je trouve que ça a du bon (du moment qu’on n’aboutit pas bien sûr à l’excès inverse).

    En conclusion, signes religieux oui, mais jusqu’à un certain point, au-delà duquel je pense qu’il est de la responsabilité de l’Etat (je suis vraiment un sale juriste) d’intervenir pour éviter les dérives. Et d’ailleurs est-ce que tout cet article ne vient pas du fait qu’en ce moment les chrétiens sont de moins en moins visibles? T’inquiètes pas Clémentine, personnellement je préfère les gens discrets :-)

  • JC :

    « Ok, un Petit Jésus discret sur la poitrine, une petite kippa Superman pour cacher la calvitie, ou un voile pour que personne ne voie qu’on est laide comme un thon, ça ne gêne (presque) personne, et c’est normal. Maintenant imagine l’ambiance de l’amphi si tout le monde venait en portant ses stigmates/kippa/voile intégral »

    - Kippa Superman/Voile pour les thons

    - Ramener ses stigmates en cours

    2 bonnes vannes en 2 phrases. Oh Yeah….

  • je suis fier de toi pour le boulot que tu fais,que dieu te benisse continue dans ce sens . tu sais quoi le logo me paît telement que tu ne peux pas comprendre

  • [...] Ca y est, cette fois c’est promis ! Juré craché ! Croix de bois tout ça, et sur la tête de Jules Ferry en slip devant le monop’ : on va l’avoir notre débat sur la laïcité « à la française » ! [...]

  • Personnellement je n’ai jamais porté de signe distinctif de ma religion dans mes études ni mon travail.
    La foi ne s’exhibe pas comme une parure pour se montrer différent des autres ou se rallier à une communauté.
    Chez les catholiques (dont je suis) et chez les protestants, et les Juifs messianiques, la vie d’un croyant authentique en Christ transparaît dans sa façon d’être avec l’autre.
    Donc pour moi, tous ces signes distinctifs d’appartenance à une religion sont un bouclier à une véritable entente entre enfants de Dieu.
    Bon ! J’avoue que maintenant que je suis retraitée, ma petite croix et ma médaille ne quittent plus mon cou !….Comme ça, si je me perds, et qu’on me trouve, on pourra tout de suite appeler la centrale épiscopale…

Laisser un commentaire

Avatar de Kto and the City

Bienvenue sur Kto and the city, blog catho décomplexé à l'humour décalé. Vivez les aventures d'un catho dans la ville, on décortique la Foi dans la joie, la bonne humeur et les vannes à pas cher. Mais surtout on assume à fond et on le vit bien.

 

Une supplique ? Une insulte ? Une lettre d'amour ? Contact : ktoblog@gmail.com Réponse dans l'année garantie !

  • Facebook

  • Rejoignez la newsletter !

  • Derniers articles

  • Commentaires récents

  • Kto and the City, l’appli android !

     

     

  • Catégories

  • Suivez KTO sur Twitter !

  • Tags